Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Soixante années perdues ! (26 juin 2008)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Soixante années perdues !

Je rentre de Montréal où j’ai participé à la Quinzaine Sépharade et j’ai parlé des Réfugiés juifs des pays arabes.
Dans l’avion qui m’emmenait au Canada, j’ai eu l’occasion de lire, dans Le Monde du 18 juin 2008, un article sur les réfugiés.
Le journaliste, citant les sources du HCR, du Haut Commissariat aux Réfugiés, faisait état de vingt cinq million cent mille réfugiés ou personnes déplacées, à ce jour et dépendant du HCR qui emploie six mille trois cents personnes.
Vous avez bien lu : vingt cinq millions cent mille réfugiés ; six mille trois cents personnes qui les prennent en charge ! Alors que l’ONU a crée un organisme, l’UNRWA, pour s’occuper des seuls Palestiniens et que l’UNRWA a à son service plus de vingt deux mille personnes.
Pourquoi ce déséquilibre ? Un réfugié tutsi ou congolais, un Darfouri, compterait-il moins qu’un Palestinien (qui souvent, très souvent, est un faux réfugié car descendant d’un grand-père réfugié.
Mardi 1er juillet 2008, j’aurais l’avantage de parler, au Parlement Européen de ce problème des réfugiés juifs. Le monde ne voulait pas alors entendre notre drame. Il semble être prêt aujourd’hui. Le Congrès des Etats-Unis a enjoint au gouvernement américain qu’à chaque fous que le problème des réfugiés est abordé, la délégation américaine mette en avant le problème des réfugiés juifs
Je me bats, nous nous battons pour qu’en Europe on atteigne ce résultat et justice sera rendue !
Si en 1948 les Arabes avaient accepté les résolutions de l’ONU, il n’y aurait jamais eu de problème de réfugiés, ni juifs ni arabes et mai 2008 aurait été le soixantième anniversaire de deux états : Israël et la Palestine. Soixante années de perdues, soixante années de sang et de larmes. Des milliers de morts…

En ce qui concerne la Communauté juive de Montréal, j'ai été ébloui par son dynamisme, sa générosité et la fierté de ses origines. La Communauté Sépharade n'est pas en reste et nous avons beaucoup à apprendre d'elle.

Je vous souhaite un bon été et de bonnes vacances à toutes et à tous.

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -