Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Nouvelle saison. 2 septembre 2010.

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Nouvelle saison

 

Une nouvelle saison s’ouvre à nous et nous voici, Rivka et moi, fidèles à l’antenne. Nous animons cette émission depuis dix-huit ans et, en regardant en arrière, il me semble que c’était hier que nous avons pris l’antenne pour la première fois.

Une nouvelle saison et, dans moins d’une semaine, une nouvelle année.

 

Les vacances – j’espère qu’elles furent reposantes et bénéfiques pour vous tous, sont derrière nous et, durant quelques jours, nous avons eu l’impression que le temps s’arrêtait, que le monde allait mieux, que le monde allait bien.

 

Et pourtant…

 

Nicolas Sarkozy et son gouvernement prennent la décision d’expulser les Roms en situation irrégulière. Je ne discuterais pas du bien fondé ou non de cette initiative qui relève du seul ressort de  nos voisins de l’Hexagone.

 

Mais ne voila-t-il pas que, le 23 août 2010, un prêtre, le père Athur Hervet, 71 ans, de Lille, affirme publiquement prier afin que le président Sarkozy ait une crise cardiaque ! Moi qui croyait que les prêtres, les curés, les religieux, tous les religieux devaient prier pour la vie. Bien sur, devant le tollé que ses paroles ont suscitées, (ses supérieurs n’ont pas condamné ces propos mais s’en sont distanciés) le père Hervet a fait marche arrière, regretté ses dires et demandé que D.ieu ouvre le cœur de Sarkozy.

 

Le Pape, de son côté, a critiqué l’attitude de la France (Je vous signale que l’Italie entend faire de même mais souhaite l’aval de l’Europe). Puis-je suggérer au Saint-Père de faire ouvrir les jardins de la Cité Vaticane pour accueillir les Roms en quête d’un lieu de refuge ?

 

Le 28 août 2010,  l‘évêque de Lourdes, Mgr Le Gall compare la situation des Roms avec celle des Juifs pendant la 2ème guerre mondiale

Devant quelque quatre mille personnes rassemblées en la basilique de Lourdes, Monseigneur Robert Le Gall a lu, durant son homélie, la lettre rédigée en août 1942 par son prédécesseur, Monseigneur Jules-Géraud Saliège, appelant à protéger les Juifs.

Sauf que les Roms ne sont pas envoyés en wagon à bestiau – soixante par wagon dont la capacité est de quarante ! - dans des camps d’extermination mais raccompagnés en avion avec trois cents euros par adulte et cent par enfants. La France quasi-nazie dépeinte et décriée par certains médias ne les empêche pas de revenir quelques jours plus tard

Lui aussi fait marche arrière car ce honteux amalgame a été condamné par le Crif.

Mais tant le prêtre que l’évêque pensaient ce qu’ils disaient et ils n’auraient peut-être jamais regretté ces excès de langage s’il n’y avait pas eu de réaction.

 

Je plains les Roms, je plains tous les défavorisés, mais ne peut-on pas les aider chez eux, de chez eux ?

 

Espoir pour le Proche-Orient, les pourparlers directs ont repris entre Israéliens et Palestiniens. Le gel des constructions, fixé par les  Israéliens pour favoriser les négociations de paix, s’achève le 20 septembre. Pendant deux ans, les Palestiniens ont refusé de discuter directement avec les Israéliens (expliquez-moi, je vous prie, comment peut-on faire une paix sans parler à son ennemi, face à face ?). A quelques jours de la fin du moratoire ils acceptent le dialogue mais annoncent que si la construction redémarre, c’est la fin des pourparlers !).

Et, « cerise sur le gâteau » deux attentats font quatre morts et deux blessés à vingt-quatre heures d’intervalle : un, le 31 août sur la route de Hébron (Israël avait retiré les contrôles) et un hier, 1er septembre.

Certes l’Autorité palestinienne a condamné (du bout des lèvres). Certes l’Europe a condamné « fermement » mais appelé à la retenue (cherchez qui doit-t-on retenir ?)

Mais de qui se moquent-ils ?

 

Catherine Pederzoli, une professeur d'histoire de Nancy de confession juive a été suspendue quatre mois de ses fonctions pour avoir manqué à ses obligations «de neutralité et de laïcité» dans son enseignement et lors de voyages scolaires dans des anciens camps de concentration. avait l'habitude d'organiser des voyages en Pologne et en République Tchèque depuis une quinzaine d'années avec ses classes de seconde, première et terminale du lycée public Henri-Loritz de Nancy.

«Depuis l'arrivée d'une nouvelle direction de l'établissement en 2007, on s'acharne contre elle, on veut s'en débarrasser», affirme l'avocate, Me Christine Tadic.

«La faute que l'enseignante a commise n'est-elle pas d'être juive?», s’interroge Me Tadic, qui a saisi mardi en référé le tribunal administratif pour suspendre la décision du recteur.

 

Mais tout va bien, mes amis. Tout va bien, enfin j’espère.

 

Dans quelques jours 5770 s’achèvera avec ses malédictions et 5771 s’ouvrira avec ses bénédictions. Je les souhaite nombreuses, très nombreuses pour vous, pour nous, pour Israël et pour  toute l’humanité et permettez-moi de terminer avec mes vœux habituels :

 

Que le meilleur de l’an qui passe

Puisse être le pire de l’an qui nait

Joies, santé, amour et prospérité

Et dans le cœur

Tant de bonheur.

 

Aniada buena y alegre a vos i a todos vos keridos

 

 

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -