Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Etre malade ou avoir une maladie (10 février 2011)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Etre malade ou avoir une maladie

La semaine dernière, nous avons réalisé une émission avec Patricia Kawa, écrivain, conteuse pour enfants dans les hôpitaux.

Patricia Kawa a présenté son beau livre, mardi 8, au cours d’une intéressante réunion à l’auditorium de l’UOPC

C’est cet aspect des choses que je voudrais évoquer.

 

Vous l’avez sans doute ressenti, tant Rivka que moi avions été émus et touchés par ce que notre invitée nous a dit.

 

Déjà nous sommes tristes lorsqu’un de nos bambins est fiévreux car il a un rhume ou une grippe. Ses yeux rapetissent et il se recroqueville sur lui-même.

Alors lorsqu’un enfant est touché par un méchant mal, on perd ses moyens.

 

La différence entre l’enfant et l’adulte est que l’enfant a une maladie et que l’adulte est, souvent, malade.


Oui, il y a une différence, De taille.

 

Avoir une maladie c’est apprendre à vire avec. La maladie est dans son corps, pas dans sa tête. On vit en mettant de côté, si on le peut, sa maladie.

 

Etre malade c’est aussi ressentir son mal dans sa tête. En être imprégné à un point tel qu’on ne voit plus, qu’on ne sent plus ; qu’on ne vit plus qu’au travers de sa maladie.

Certes c’est difficile mais certains s’y réfugient  et brandissent leur mal tel  un étendard. L’enfant ne le fait pas, adulte, parfois y succombe.

 

Chez l’enfant, une immense joie de vivre, un immense espoir se dégage et donne, aux parents qui côtoient cela,  une force.

 

Les conteurs pour enfants, dans les hôpitaux, donnent aux enfants en souffrance un peu de bien-être, un peu d’évasion, beaucoup de joies. Qu’ils en soient, ici, publiquement remerciés.

 

 

Moïse Rahmani

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -