Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Inter Arma, tacent Musae (├ędito Los Muestros, d├ęcembre 2001)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


INTER ARMA, TACENT MUSAE.

Inter arma, tacent musae. Tous vous le diront : le monde a changé depuis le fatal 11 septembre 2001.

L'Amérique, ce géant, a été frappé traîtreusement par un ennemi implacable, le fondamentalisme islamique. Ben Laden et ses acolytes ont atteint les deux piliers sur lesquels reposent le monde libre : la finance et la défense.

En attaquant les deux tours jumelles du World Trade Center et le Pentagone, les terroristes ont attaqué le monde.

En assassinant Rehavam Zeevi, Gandhi le FPLP, partie prenante et agissante du Fatah de Yasser Arafat, a réduit encore les chances d'arriver à une paix. A croire qu'il veut faire voler en éclat cette mince coalition que les Etats-Unis essaient de mettre difficilement sur pied.

Cela fait des années qu'Israël met en garde les démocraties contre les dangers du fondamentalisme musulman. En vain. Et même après ces attentats, il semble que la leçon n'ait pas porté ses fruits et que le monde n'ait pas compris.

L'Europe renoue avec ses vieux démons. On peut, impunément, crier "Mort aux Juifs, mort à Israël" dans les rues sans que nul ne s'en émeuve. La presse met ceci sur le compte de "quelques jeunes des banlieues défavorisées". Qu'est-ce que cela veut dire en clair ? La plupart de ces manifestants sont des jeunes issus de l'immigration, les mêmes que ceux qui ont sifflé La Marseillaise lors du match de football France Algérie, au State de France, en octobre 2001. Je voudrais voir ces mêmes jeunes, dans un pays arabe, siffler l'hymne national... Je voudrais voir ces manifestants qui à Hyde Park appellent à la destruction du monde occidental appeler à la haine des pays arabes en terre d'Islam. Bien entendu ce ne sont pas les mêmes formes de démocraties qui prévalent d'une rive ou de l'autre de la Méditerranée ! Israël ne sera pas sacrifié aux seuls intérêts occidentaux. Le peuple juif ne se laissera plus faire. Nous ne sommes plus en 1939. Nous sommes encore seuls - nous l'avons toujours été, mais la leçon a porté et nous l'avons comprise et cette fois- ci nous le savons. Am Israël haï.

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -