Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Inviter Marine Le Pen ? (11 mars 2011)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


 

Radio J a-t-elle eu raison, d’inviter Marine Le Pen ?

A-t-elle eu tort d’annuler son invitation ?

Je pense qu’elle a eu tort pour la première question et raison pour la seconde.


En effet, en invitant la fille de Jean-Marie Le Pen, Radio J contribue à dédiaboliser le F.N. ET c’est à tout à l’honneur de la radio que de reconnaitre ses torts et d’annuler cette interview  car les dangers étaient multiples :

 

1° rendre le FN présentable » et acceptable aux yeux de tous. Vous voyez, même les Juisf invitent le FN.

2° reconnaitre que ce parti est un parti comme les autres alors qu’il ne l‘est pas.

3° faire passer la communauté juive pour islamophobe car le FN, à tort ou a raison, à l’étiquette d’être anti musulman.

 

Certes, c’était un scoop mais à ce jeu, il y avait un grand gagnant, Marine le Pen et un nom moins grand perdant, la Communauté juive. On ne discute pas avec tout le monde : il y a de gens infréquentables et le FN en  fait partie.

 

J’ai souri lorsque Khadafi a compare son action à celle de Tsahal contre les terroristes du Hamas. Pour une fois qu’un dirigeant (pour combien de temps encore !) donne quitus à Israë ;l dan sa lutte contre le Hamas ! Dit-il tout haut ce que le pouvoir arabe pense tout bas ?

 

Je n’ai pas souri, pas du tout, lorsque le  métropolite du Pirée, Serafim Mentzelopoulos, a attéaque les Juifs fin décembre 2010.

 

Le journal Haaretz rapporte dans son édition de ce jour que lors d’une récente interview diffusée sur la chaîne de télévision grecque Mega, un haut dignitaire grec orthodoxe a dénoncé une conspiration sioniste visant à asservir son pays et l’orthodoxie chrétienne.


Le métropolite du Pirée, Serafim Mentzelopoulos, estime que les Juifs sont derrière les problèmes économiques que connaît actuellement la Grèce, que le « Sionisme international » essaie de détruire les valeurs familiales en promouvant la famille monoparentale et le mariage homosexuel, et qu’Adolf Hitler n’était qu’un outil des « Sionistes » visant à établir l’Etat d’Israël.

 

A la question « Pourquoi n’êtes-vous pas d’accord avec la politique d’Hitler ? S’ils ont fait tout cela, est-ce qu’il n’avait pas raison en les brûlant ? », le prélat a répondu :

« Adolf Hitler était un instrument du Sionisme mondial et était financé par la célèbre famille Rothschild dans le seul but de convaincre les Juifs de quitter le continent européen et d’aller fonder un nouvel Empire en Israël ».

 

Il a poursuivi en affirmant que les Juifs comme « Rockefeller, Rothschild et Soros contrôlaient le système bancaire international qui contrôle la mondialisation ».

Serafim Mentzelopoulos a été consacré métropolite du Pirée en 2001. Farouchement hostile à l’œcuménisme, il est l’un des treize membres du Saint-Synode de l’Eglise orthodoxe de Grèce.

 

Ce prêtre n’a rien d’un séraphin mais tout de Belzébuth.

J’ai été heureux de lire, dans le second tome du « Jésus de Nazareth » par Joseph Ratzinger, Benoît XVI, que le peuple juif est lavé de toute accusation de crime de déicide et qu’il est totalement blanchi et lavé de cette accusation inepte et infâme, inepte mais infâme.

Benoît XVI a été plus loin que tous ses prédécesseurs (à l’exception notable du bon pape Jean XXIII, qu’il repose en paix, parti avant l’achèvement de Vatican II.


Certaines mauvaises langues m’ont dit que, peut-être, il n’est pas impossible, que ma « Lettre à un frère » adressée au Pape Benoît XVI envoyée en août 2007 ait été lue… Comme le disent les Italiens : «  se non e vero, e ben trovato  ».

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -