Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Bon anniversaire, Israƫl. 12 mai 2011

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Bon anniversaire, Israël

 

Israël fête ses soixante-trois ans. Soixante-trois ans de lutte, de sang et de larmes mais aussi, en dépit des guerres et des voisins menaçants, soixante-trois ans de réussite dans tous les domaines : humains, scientifiques, médicaux, économiques, culturels. Citez un domaine et vous verrez qu’Israël a excellé.

 

Israël a été un exemple pour les autres lors des catastrophes naturelles qui ont endeuillé le monde : en Asie, à Haïti, en Afrique, au Japon…. Israël à même offert son aide à l’Iran lors du tremblement de terre qui a dévasté Bam en 2003 !

 

Mais Israël et le peuple juif doivent faire face à des défis que nous n’avons plus connus depuis la Seconde Guerre mondiale.

 

Nous subissons  une poussée d’un nouvel antisémitisme qui n’a plus honte de s’afficher.  Nous assistons à une déligitimisation et à une démonisation de l’Etat d’Israël, à un boycott de ses produits, de ses intellectuels, de tout ce qui est israélien et, peut-être, demain, de tout ce qui est juif.

 

Dans une des enceintes de l’Université Libre de Bruxelles, le temple de la laïcité, du libre-examen, la parole a été donnée à des négationnistes et, au cours d’un pseudo-débat, la voix juive a été muselée.

Dans ce symbole de la liberté, les étudiants juifs sont conspués. Des simulacres de "check-point", sont établis.

Un journal de l’Institut Solvay, la plus haute école de management de cette Université, s’est cru autorisé, sous couvert d’humour, à utiliser les clichés antisémites les plus éculés.

 

En plein centre de la ville, des mises en scène sordides d’égorgement d’enfant par des acteurs déguisés en soldats de Tsahal, prennent place. Sans désaveu, sans protestations autres - ou rares - que celles que nous émettons.

 

Des manifestations où la foule scandait « Mort aux Juifs » ont eu lieu en plein Bruxelles il y a quelques mois. La plupart des leaders des partis politiques « démocratiques » belges défilaient en tête de cortège. Ils n’avaient rien entendu ni vu les banderoles à la gloire du  Hamas.

 

Nous sommes à la veille de la reconnaissance d’un état palestinien par les pays de l’Union Européenne lors de la session de septembre de l’ONU. Dans cette perspective, nous devons rassembler toutes nos forces pour agir auprès des gouvernements et ne pas accepter une telle reconnaissance pour ceux qui souhaitent la destruction d’Israël !

 

De plus, vous l’avez constaté, plus personne ne parle de l’Iran alors que c’est une menace existentielle, non seulement pour Israël mais pour le monde.

 

Les seuls réfugiés dont le monde veut entendre parler sont les réfugiés palestiniens. Je suis originaire d’un pays dit-arabe, l’Egypte, que j’ai du quitter en 1956. On oublie que près d’un million de Juifs habitaient en terre arabo-musulmane en 1948 et qu’ils ne sont plus, désormais, que 4 000 dans les pays arabophones, moins de 25.000 si on englobe l’Iran et la Turquie. Un million de réfugiés juifs dont personne ne parle, dont personne ne veut parler, que tout le ponde veut oublier. Un million de Juifs du silence….  Je ne suis pas un Juif du silence, je ne suis plus un Juif du silence.

 

Je me souviens, enfant, de l’anxiété de mes parents : « où allons-nous aller ? ». Je n’ai pas envie de me poser la même question, ni pour moi ni pour mes enfants mais, si nous, khass ve khalil , D. ieu nous préserve, nous sommes amenés à quitter nos pays devenus inhospitaliers, nous avons notre refuge :  Israël.

 

Bon anniversaire, Israël.

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -