Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Frapper un homme à terre ! (16 juin 2011)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Frapper un homme à terre ! 

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable. Je laisse la justice américaine en décider et j’espère qu’elle pourra juger en toute impartialité.

La présomption d’innocence a néanmoins été foulée aux pieds. La presse (et non les seuls tabloïds) se sont déchainés contre lui. Des journaux – sérieux -  n’ont pas hésité à le qualifier de pervers, « perv ». C’est cela les Etats-Unis, terre de liberté ?

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais je sais que, depuis cette accusation, il est trainé dans la boue et sali.

On l’a vu menotté, les vêtements froissés, non rasé comme le pire tueur en série.

 

Cette cabale contre lui remonte à loin, bien avant cette sordide affaire.

 

D’abord il y a eu la Porsche qu’on lui a attribuée alors que c’est un véhicule mis à sa disposition par une de ses relations.

Ensuite ses costumes à soi-disant 35.000 dollars ! Il a le même tailleur – italien - qu’Obama (et des autres présidents des USA -) et je ne crois pas qu’aucun puisse se payer le luxe d’acheter des costumes de cette somme. Les prix démarrent à 3.500 dollars (en fonction du tissu) ce qui fait 2.000 euros. 2000 euros, n’est-ce pas  le prix d’un costume de confection de marque !

Il est critiqué pour son argent. Certes, il en a. Sa femme aussi. Est-il le seul ? Cet argent il, elle, ne l’ont pas volé. Il l’a gagné, elle en a hérité. Ou est le mal ?

Que d’hommes politiques (de gauche comme de droite) sont corrompus ! Nul n’entendu la moindre critique à son encontre.

(Et puis, entre nous, vous en connaissez beaucoup d’hommes politiques de gauche pauvres !)

 

Lors d’une interview, feux mois avant les événements, il avait déclaré à quotidien national français : « Je serai attaqué pour mon argent, pour les femmes et pour ma judéité » (et non pas juiverie comme un média belge l’a annoncé : juiverie étant un terme particulièrement péjoratif !)

Il avait ajouté : vous verrez : « ils iront jusqu’à payer une call-girl cinq cent mille ou un million d’euros pour dire que je l’ai violée dans un parking. »

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais je sais qu’il entendait baisser la cote financière des Etats-Unis qui avait vendu leur or. Or qui touche au sacro-saint dollar s’attire les foudres américaines !

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais on met en présence un riche blanc (juif de surcroit) et une pauvre, noire (et musulmane de surcroit). La lutte de classe, la lutte des races, la lutte des religions…

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais les avocats de la plaignante lancent des appels afin de trouver des « victimes » de Dominique Strauss-Kahn dans le monde entier. Cela s’apparente à des appels à délation.

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais les avocats de la plaignante (au fait, qu’avait-elle à faire, seule, dans cette suite - non pas à 3.000 dollars mais à 525  - ce qui faut 300 euros, un prix très fréquent à Bruxelles ou à Paris. Ce n’était pas son étage, semble-t-il.

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais la police a changé de version. Il a été accusé d’avoir commis cette agression à 13H alors qu’il déjeunait avec sa fille et qu’il avait quitté l’hôtel à 12h28. Puis la police a avancé l’heure à midi. Comment un homme peut-il avoir une relation avec une femme à midi, s’habiller, boucler sa valise, prendre l’ascenseur (plus de 20 étages !), régler sa note et quitter l’établissement en 28 minutes ! Un café et l’addition ! Superman n’aurait pas fait mieux.

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais non seulement on le salit mais on salit sa femme. Des journaux les accusent de participer à des soirées échangistes… Anne Saint-Clair est une femme d’une dignité exemplaire. Elle aime son mari et le soutient. De là à l’accuser de se prêter à des échanges…

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais des rumeurs circulent sur le net disant qu’il avait l’habitude d’avoir des call-girls et que son fantasme, ce jour, était d’avoir une prostituée déguisée en femme de chambre.

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais il pouvait prétendre à la plus haute magistrature en France et  il était le mieux placé. Cela embêtait ses ennemis (et ses amis) politiques.

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais, comme directeur général du Fonds Monétaire International, il avait réalisé un excellent travail qui dérangeait peut-être car il avait affranchi le FMI du carcan américain.

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais, comme l’a dit Philippe Bouvard dans un éditorial de mais dans Nice-Matin, peu importe s’il est innocent ou coupable, il subit une peine inmpressible, à perpétuité : la honte.

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais les blagues, les caricatures ignobles, à (il a même été dessiné  le nez crochu, le Juif Süss en quelque sorte) fleurissent.

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais un mensonge répété mille fois devient vérité.

 

J’ignore si Dominique Strauss-Kahn est coupable mais tant qu’une justice sereine n’aura pas tranchée il est présumé innocent.

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -