Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Que c'est donc paradoxal ! (14 mars 2013)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Que c’est donc paradoxal !

 
Pierre Galand, soutien inconditionnel du Cambodgien Pol Pot, responsable de l’assassinat de plus d’un million et demi – vingt pour cent de la population ! de ses concitoyens n’a pas d’états d’âme.
Il accuse le Président Peres d’être un criminel de guerre. Bien que l’individu Galand soit laïc j’aimerais lui rappeler la parabole du fétu de paille et de la poutre. Il remarque le brin dans l’œil de l’autre en ignorant la poutre qui est dans le sien.
 
Mais c’est normal de tenter de se dédouaner alors qu’on a couvert, sans broncher, les crimes des khmers rouges.
 
Mais peut-être que cet individu est aussi un « inculte de bonne foi » !
 
Une caricature antisémite pour un débat organisé par le PS de Molenbeek et le PAC: « Et si on parlait librement et sereinement du sionisme ? » a indigné pas mal de monde mais seul le CCLJ accorde aux responsables des circonstances atténuantes. Deux figures de proue de cette association dont mon ami Joel Kotek, spécialiste de la caricature antisémite (ses ouvrages font et sont références), écrivent « Des militants du PAC Molenbeek de bonne foi, mais incultes en matière de caricatures antisémites ont tout simplement reproduit une illustration qu’ils ont trouvée sur internet en introduisant« sionisme » dans le moteur de recherche. Une manière de dédouaner le PAC et le PS ?
 
J’adore le « bonne foi ». Je me délecte en lisant « inculte ». Alors que ces militants sont, très vraisemblablement, parfaitement conscients de ce qu’ils font. Mais ce sont des « incultes de bonne foi ». Le PS est-il aussi composé d’ « incultes de bonne foi » puisque ils sont coparticipants et ont, sans doute en tant que tels, été consultés pour l’affiche et ont marqué leur accord.
 
Les semaines suivent et ne se ressemblent pas : elles empirent hélas !
 
 
Moïse Rahmani

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -