Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Jeudi 24 janvier 2002. Radio Judaica Bruxelles 90.2 FM

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Une association de "pseudo journalistes" responsables des événements lors des sommets de Seattle, de Gênes et de Bruxelles, relaie une calomnie palestinienne sur les rapts d'enfants pour prélever leurs organes et que les corps ont été jetés aux abords d'un camp palestinien.. Honteux et totalement infondés. Les photos, insoutenanbles, publiées montrent, en effet, que ce sont des corps qui ont été autopsiés à l'hopital Tel Hashomer de Tel Aviv.

Comme le disait Goebbels, maître à penser d'Arafat et de ses sbires (et maintenant d'Indymédia) : "mentez, mentez : il en restera toujours quelque chose" !

La France, la seule, retire de la liste des organisations terroristes, le Hezbollah. Bravo Chirac, bravo Jospin. Et on s'étonne, ensuite, que d'aucuns, nombreux, considèrent la France comme le pays le plus antisémite d'Europe. Oui, Albert, d'Europe.

En Belgique nous ne sommes pas en reste. Lorsque je lis que trois sénateurs se sont rendus au Liban et ont déclaré, à Sabra et à Chatila, que cette visite les confortait dans leur conviction que Sharon et Tsahal étaient responsables du massacré (perpétré, ne l'oublions par les milices chériennes pour venger l'assassinat de Bechir Gemayel et les nombreuses attrocités palestiniennes contre les chrétiens libanais), lorsque j'en entends un déclarer, sans vergogne, qu'en 1943, 1944 la justice était du côté juif (Auschwitz, oui !) alors je m'indigne et demande à Josy Dubié, Jean Cornil et Vincent Van Quickenborne d'écouter ce disque que l'on vous passera après ce billet d'humeur.

Un article intitulé : J'ai honte, d'un abbé de l'abbaye de Scourmont à Chimay, Armand Veilleux qui ose parler de "lent génocide des Palestiniens" en citant des bâtiments détruits. Combien aurions-nous préféré ce génocide-là au lieu de celui qui a vu six millions des notres annéantis. Ce brave abbé ne craint pas aussi de parler d'attaques follement désespérées d'un commando suicide. Quel romantisme ? Quel lyrisme ? Quelle emphase ? Quel délire !

Chers amis, je vais vous faire pleurer et vous en demande d'avance pardon. J'ai découvert un disque; 90 ans, le détail, de Stéphane Solomon. Un disque émouvant que nous devrions écouter avec recueillement, en silence, religieusement et méditer chacune de ses fortes paroles. Ce poème, on ne peut parler de chanson ! dure près de sept minutes. Sept minutes d'émotions qui vous nouent les tripes.

Il faudrait que nos politiques, nos médias, l'écoutent et le comprennent surtout.

Il faudrait ?..

Notre émission de ce soir portera sur "L'Islam a-t-il peu de son avenir ? Nous vous donnerons le texte d'une conférence que notre ami Albert Soued de Paris a prononcé il y a quelques jours. Ses réflexions sont justes et pertinentes.

Ce soir, vous l'avez deviné, je suis triste et inquiét. Triste à mourir de ce lynchage médiatique, et inquiet de cet antisémitisme, oui, n'ayons pas peur des mots, antisémitisme ouvertement déclaré.

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -