Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Ce n'est pas facile d'ĂȘtre Juif

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


De la difficulté d'être Juif.

Oui, c'est vrai, il est un peu plus difficile, de nos jours d'être Juif. La situation du Proche-Orient nous a jeté dans cette impasse.

L'antisémitisme, l'antijudaïsme viscéral des médias arabes nous a hélas conduit dans ce sens.

Un exemple ? Mille sont la pour en témoigner !

Les Juifs ont trahi Jésus comme ils ont trahi et essayer de tuer le Prophète Mahomet (le président Bashar Assad, le 5 mai 2001 en recevant le Pape Jean Paul II qui n'a dit mot).

N'ayez aucune pitié des Juifs où qu'ils soient... Ahmad Abu Halabiya, recteur de l'Université Islamique de Gaza le 14 octobre 2000

Merci à Hitler, bénie soit sa mémoire qui au nom des Palestiniens les a vengé à l'avance. Néanmoins nous déplorons la faiblesse de cette vengeance Ahmad Ragab, Al Akhbar, journal Egyptien 18/4/2001

Nous entrerons à Jérusalem, Jaffa, Haifa et Ashkélon en conquérants. Nous bénissons tous ceux qui ont appris à leurs enfants à tirer une balla dans la tête d'un Juif. Sermon diffusé sur la TV palestinienne le 3 août 2001.

Le délégué de l'Arabie Saoudite, ce symbole de démocratie au Nations Unies, le 5/12/84 : Le Talmud dit qu'un Juif doit boire tous les ans le sang d'une non- Juive sinon il sera damné pour l'éternité. Note personnelle c'est la raison pour laquelle des dizaines de personnes sont exécutés chaque année dans cet oasis de tolérance que le royaume d'Arabie saoudite.

Notre peuple a subi un usage intensif de gaz empoisonnés de la part d'Israël. Suha Arafat, la femme de l'autre, devant Hilary Clinton le 11/11/99. Suha Arafat partage la détresse des siens dans l'étage qu'elle occupe en entier, à l'année, au Ritz de Paris ! Qui ajoute d'ailleurs ; je hais Israël (dans le magazine saoudien Sayidat le 3 mai 2001

Je veux dire que notre Palestine va de Metulla au nord à Rafia et Akaba au sud, de la Mediterranée au Jourdain. Jareer al Kidwah, conseiller d'Arafat, le 29/11/2000 à la TV palestinienne.

... la prochaine fois nous nous réunirons à Jerusalem parce que nous luttons pour apporter la victoire à nos prophètes. Nous nous sacrifierons tous pour nos lieux sacrés (ndlr ?) ... et nous sommes prêt à donner 70 des notres pour un des leurs. Arafat lors d'un discours à Ramallh le 28/12/2002

Et j'ai dix pages de citations du même acabit que vous pouvez voir sur Internet dans notre site sous le lien suivant : http://moise.sefarad.org/belsef.php?id=316

A ces citations vénimeuses je voudrais en citer deux, attribuées à Golda Meïr : Nous pourrons tout pardonner aux Arabes sauf de nous avoir obligé à tuer leurs fils et La paix sera possible avec les Arabes le jour où ceux-ci aimeront plus leurs enfants qu'ils nous haissent.

Alors comment douter que la presse occidentale soit aveugle à ce point, soit inconditionnelle des Palestiniens. On parle de David et de Goliath. Mais qui est David et où est Goliath ?

Et pourtant, je le crois, ils ne sont pas tous comme cela. Certains acceptent de vivre en paix avec Israël (du moins je le crois). Il fait que les mentalités changent, que l'éducation change.

Non, ce n'est pas facile d'être Juif lorsque certains de nos co-réligionaires, les yeux bordés (et bornés) par des ?illères, s'élèvent contre Israël. Autant j'accepte que des Israéliens le fassent : ils habitent là-bas, payent leurs impôts, font l'armée là bas et risquent leur vie là-bas, autant je récuse que des Juifs, en diaspora, chaudement assis dans un fauteuil moelleux, un verre à la main, entendent donner des leçons de démocraties à Israël ? Ca jamais.

Non, ce n'est pas facile d'être Juif de nos jours ! Mais c'est magnifique et exaltant !

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -