Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Le Juif n'est plus un dhimmi... Billet d'humeur du 13 avril 2001

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Que les Arabes le veuillent ou pas le Juif n'est plus un dhimmi. Grâce à la naissance de l'Etat d'Israël nous avons échappé à cette condition de paria , de peuple " protégé " mais taillable et corvéable à merci.. Pendant des siècles, dans les pays musulmans, nous avons été considéré comme citoyens de seconde zone, de seconde catégorie (les chrétiens dans ces pays le sont aussi d'ailleurs même s'ils ont tendance à l'oublier trop souvent). La loi n'était pas la même pour tous. D'après la Charia , le code musulman, la parole du Juif, ou du Chrétien, ne valait pas celle du musulman (comme celle de la femme vaut moitié moins que celle de l'homme ). Une maxime, 'du Coron, des hadith du Prophète Mahomet ne dit-elle pas : " Dam el moslem haram al moslem ", {verser}le sang du Musulmam est pêché pour le musulman. Cela signifie-t-il que verser le sang du non- Musulman, en l'occurence Juif ou Chrétien, ne l'est-il pas ?

Depuis quelques dizaines d'années - cent, cent cinquante ans tout au plus - nous ne sommes plus les parias de la sociétés, de laissés pour compte. Nous sommes devenus, grâce aux puissances colonisatrices, citoyens à part entière, presque partout. Nous avons aussi regagné notre fierté grâce à Israël. Non, le Juif n'est plus un dhimmi, non Israël n'est pas le dhimmi des pays arabes. Nous sommes égaux et le montrons, que les Arabes le veuillent ou pas.

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -