Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Une grossière manipulation. (22 novembre 2006)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Une grossière manipulation

Le 16 novembre 2006, une information a commencé à circuler sur Internet. Rapportée par un site « Le Petit Sioniste » géré par un jeune homme de dix-huit ans, certes enthousiaste et de bonne foi, elle faisait état d’un « pogrom » dans la ville de Shiraz.
Les forces iraniennes auraient envahi le quartier juif, forcé les portes des maisons et des synagogues et avaient massacré mille sept cents Juifs.
Un nombre important s’était réfugié à l’aéroport et l’ambassade des Etats-Unis en Iran ( ?) s’occupait du rapatriement des Américains juifs (??) habitant le pays et de ceux qui le souhaitaient.

Pour quelqu’un relativement au courant de ce qui se passe, l’information ne pouvait être que fausse pour plusieurs raisons.

Nous sommes en 2006 et ce qui se passe d’inquiétant en n’importe quel point du globe est su, quelques secondes à peine après, à l’autre bout de la planète. Rien de cette envergure ne peut être fait, à l’heure d’internet sans que cela soit connu immédiatement. Spécialement si le pays est l’Iran, pays démocrate et si respectueux des droits de l’homme comme on le sait. D’autre part évoquer seulement le fait qu’il y ait une ambassade américaine en Iran relève du canular. Quant aux Juifs américains d’Iran, une idiotie !

Et pourtant certains s’y sont laissés prendre. Comme par cette information reprise par un journal canadien affirmant que les Iraniens imposaient un signe distinctif sur les vêtements des Chrétiens et des Juifs ! Que voulez-vous : tout le monde se dit qu’avec un président insane comme Ahmadinedjad, les mollahs sont capables de tout ! Les femmes couvertes de la tête aux pieds, les homosexuels condamnés à mort, l’homme et la femme coupables de rapports en dehors du mariage, lapidés, le crime « d’honneur » (honneur, enfin je me comprends…) quasi légalisé. Rappelez-vous aussi qu’à Shiraz des Juifs iraniens furent emprisonnés de longues années durant pour soi-disant espionnage au profit alors qu’ils se contentaient d’étudier la Torah !
C’est cela, hélas, l’Iran des mollah. Un ersatz d’Iran, de l’Iran qui était certes bien plus agréable à vivre du temps du Shah, un Iran moins rétrograde que celui que l’ayatollah Khomeini et ses successeurs ont si bien perverti.

Mais le pouvoir iranien, tout cruel qu’il soit, a un service de propagande bien fait. Il manipule, grossièrement parfois, comme c’est le cas aujourd’hui. Lorsqu’on se rend compte que de fausses accusations ont été portées contre lui, on finit par se dire (et admettre contre tout bon sens) que, finalement, non, les Iraniens ne sont pas comme ceci (mais oui, ils ne sont pas comme cela les Iraniens, mais le pouvoir est diabolique et pervers !), que les mollahs sont sans doute de braves gens. Voyez, ces infos sur les signes distinctifs, sur les prétendus massacres, sont destinées à donner une mauvaise image de l’Iran….

En manipulant, aujourd’hui, la candeur d’un jeune animant un site qui s’affiche sioniste, le gouvernement iranien entend faire passer le message suivant :
« Regardez ces méchants sionistes qui veulent salir l’image de la grande Iran. »
Ils essaient aussi de faire d’une pierre deux coups :

1° Passer le message que les sionistes usent de n’importe quel stratagème pour discréditer l’Iran.
2° Passer le message que l’Iran n’a rien à se reprocher.

Et le tour est joué.

Mais vraiment, ces mollahs nous prennent-ils pour des idiots ?

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -