Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Mieux vaut une condamnation que des condoléances. (14 mars 2007)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Mieux vaut une condamnation que des condoléances.

Le 13 mars 2007 comparaissait Robert Faurisson, qui accuse Robert Badinter, ancien Garde des Sceaux, de diffamation à son égard. Il lui réclame 15.000 euros de dommage et intérêts. Badinter avait affirmé en novembre 2006 l’avoir fait condamner, en 1981 de « faussaire de l’histoire ». Lors de ce procès, Faurisson avait été astreint à payer un franc symbolique et à subir trois mois de prison avec sursis.

« Les prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des Juifs forment un seul et même mensonge historique » a répété cet individu sulfureux qui avait invité, ne l’oublions pas, par le sinistre président Ahmadinejad lors de cette parodie de colloque sur la Shoah qu’il avait organisé à Téhéran.

J’attends, sans surprise, que Raymond Barre prenne sa défense, lui qui a été si prompt à se porter en défenseur et en avocat de Papon et de Gollnisch, l’un pourvoyeur des chambres à gaz, l’autre négationniste.

Un sondage anglais montre qu’après les Etats-Unis, Israël est le pays le plus antipathique, devançant l’Iran. Et alors ? Comme le disait Golda Méir, cette admirable femme, « seul homme du gouvernement » comme plaisantait Ben Gourion, « je préfère recevoir une condamnation que des condoléances. » Israël n’est pas sympathique ? Et alors. Ce n’est pas çela qui l’empêchera de vivre car ce qui importe aux dirigeants israéliens, ce n’est pas la sympathie ou l’antipathie qu’ils peuvent susciter chez les citoyens de la perfide Albion (l’expression date du dix-huitième siècle), mais la sécurité pour les Israéliens.

Israël a donné en janvier aux Palestiniens cent millions de dollars provenant de taxes et autres. Malgré la promesse de Mahmoud Abbas (comment se fier à sa parole ?) d’utiliser cet argent à des fins humanitaires, cet argent a été utilisé par les forces du Hamas, selon un porte parole de cette organisation terroriste.
Israël a gelé les prochains transferts. Réactions palestiniennes : ceci porte atteinte à Mahmoud Abbas et au Fatah. Encore un exemple où il vaut mieux, pour Israël, recevoir une condamnation que des condoléances.

Un journaliste italien, enlevé par les talibans, est menacé de mort d’ici sept jours si l’Italie ne retire pas ses troupes d’Afghanistan. Une mère allemande et son fils ont également été enlevés : l’Allemagne doit retirer ses troupes.
Si les pays européens, Italie, France, Allemagne, Espagne, renoncent à participer à une offensive dont la finalité est la survie de l'Otan et si les talibans reprennent le contrôle du pays, ce sera une victoire extraordinaire pour le terrorisme.
J’espère que nous n’en arriverons jamais là.

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -