Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Je suis outré et outragé. (21 mars 2007)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Je suis outré et outragé.

Une liste, supposée être une liste de Juifs égyptiens : Egyptian Jews, a été récupéré par des provocateurs au service de la propagande égyptienne.

Soit-disant ouverte et voulant rappeler le passé commun, échanger des souvenirs, partager la nostalgie, cette liste ne sert en fait que de propagande à l’Egypte qui essaie de détacher les Juifs d’Egypte (en non les Egyptiens juifs car nous n’avons jamais été considérés comme des Egyptiens mais plutôt comme des étrangers, bien que la présente juive remonte à pus de quarante siècles, voire plus !) d’Israël.

Le dernier épisode en date est celui de la propagande égyptienne contre ce documentaire israélien qui montrerait qu’en 1967, deux cent cinquante prisonniers de guerre égyptiens auraient été assassinés par une unité de Tsahal commandée par Ben Eliezer.
Les réalisateurs ont beau avoir affirmé que c’était faux, que ces personnes étaient armées, étaient sans doute palestiniennes, la propagande égyptienne, orchestrée par le pouvoir, s’est déchaînée.

Un renversement de rôle dont les dirigeants arabes sont si habiles et si coutumiers car un article du Jérusalem Post du 29 mars affirmait que des soldats israéliens, prisonniers des Egyptiens, avaient été liquidés, les mains liées dans le dos, par des soldats égyptiens.
Cette liste disait, entre autres, que si les Juifs d’Egypte condamnaient Israël pour ces « actes de barbarie », ils seraient accueillis comme des héros en Egypte.

Bien entendu, tout Juif qui critique Israël, tout Juif qui dénigre Israël, tout Juif qui insulte Israël devient « un héros » pour les gouvernants de ces démocraties exemplaires.
Que veulent ceux qui «animent » cette liste : faire des Juifs d’Egypte des Juifs de cour, des Juifs collaborateurs ? Oublient-ils que l’Egypte nous a chassés, que les pays dits arabes nous ont chassés ? Et maintenant, sous couvert de fraternité, on veut nous faire croire que « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ? »

Qu’en est-il des Coptes assassinés ? Et pourtant ils sont égyptiens, bien plus que les autres. Prendre leur défense relève de la haute trahison en Egypte.

Qu’en est-il des Chrétiens qui fuient les terres d’islam ? C’est cela la fraternité ?

Il y a quelques mois, déjà, dans une autre liste, le même animateur posait insidieusement des questions : où habitions-nous, qui étaient nos familles, nos amis, leurs noms, leurs adresses ? Pourquoi faire sinon essayer de nous diviser, de tenter de nous détruire ?

Nous n’avons rien contre les Egyptiens. Nous avons même la nostalgie de l’Egypte. Mais cette nostalgie n’ira pas jusqu’à nous dresser, comme ils l’entendent, contre nous-mêmes et contre Israël

Méfiez-vous de ces gens qui se prétendent Juifs ou amis des Juifs et qui ne font que nous cracher à la figure.

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -