Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Politique de voyous. (11 avril 2007)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Politique de voyous.

L’Iran, en dehors de ses eaux territoriales, a enlevé quinze marins britanniques qui inspectaient, dans les eaux irakiennes placées sous la surveillance de l’Onu, un navire. Ils vérifiaient si ce bateau violait l’embargo et ne transportait pas des armes en faveur des terroristes irakiens.
Le rôle des Anglais était aussi de surveiller ce qui se passe en Iran car ce pays représente une menace tant pour les pays dits arabes que pour le monde libre.

En flagrante violation de toute règle internationale, l’Iran a kidnappé ces quinze marins, dont une femme, et les ont humiliés de façon quasi permanente. Ils ont violé, dis-je les règles internationales en commettant un acte de guerre et ont bafoué la Convention de Genève sur les prisonniers de guerre en forçant les prisonniers à « témoigner » devant les caméras et en obligeant la femme à se déguiser en revêtant le tchador. Ils ont menacés les prisonniers, ont fait croire à la jeune femme que les hommes avaient été libérés et qu’elle restait la seule prisonnière. Des tortures psychologiques !

Politique de voyous. L’Iran est un état voyou qui ne respecte rien. A-t-il voulu « venger » les défections de quelques-uns de ses dirigeants qui ont choisi de se réfugier dans le monde libre ? Des masses arabes ont apprécié ce « haut fait d’armes » iraniens. Toute humiliation de l’Occident est, pour elles, une victoire, le paroxysme de la jouissance.
Pauvres hères ! S’ils s’imaginent gagner le respect, la paix, l’honneur en agissant comme ceci ils se trompent lourdement.

L’Occident a (presque) fait front commun derrière le Royaume Uni. Que ne l’a-t-il fait derrière Israël pour ses soldats enlevés par les Palestiniens, le Hezbollah et Ron Arad, détenu depuis vingt ans en Iran. Politique de voyous, états voyous.

L’absence de morale des pays dits-arabes et de l’Iran est condamnable mais l’Occident semble s’y résigner. Quel malheur !

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -