Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Rosh Hashana 5768 (6 septembre 2008)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Rosh Hashana 5768

Nous renouons avec nos vieilles habitudes et nous tenons à remercier les dirigeants de la radio de nous avoir rendu cette heure d’antenne du jeudi soir, la tranche de 19 à 20H. Merci à Judaica.

Une année vient de s’écouler. Une année de luttes, de combats, de frustrations, de désillusions. Une année où, une fois encore, une fois de plus, nous avons assisté dans notre presse « bien pensante » à la démonisation d’Israël, où nous avons ressenti la diabolisation du Juif, l’antisémitisme qui, comme le disait Herbert Pagani, z"l, « renaît de ses cendres, pardon, de nos cendres. »

Nous avons assisté, les 30 et 31 août, dans une salle accordée par le Président du Parlement Européen (vous savez ce « grand machin » pour parodier de Gaulle qui avait financé la publication d’un livre antisémite d’un député polonais), à une « conférence » (et je mets conférence entre guillemets) sur une soi-disant association « Pour une paix civile » composée de sept pays dits-arabes et de deux européens, Chypre et de Malte. Pendant deux jours, les 3O et 31 août, ces associations et leurs « prestigieux invités » (toujours entre guillemets) ont vomi sur Israël.
Heureusement, pour sauver l’honneur du « grand machin » des députés s’en sont indignés et ont dénoncé ces pratiques honteuses.

A l’instigation de certains partis politiques, suivez mon regard, 2008 sera l’année de la Palestine. La Palestine ? Qu’est-ce que la Palestine dont n’avait entendu parler avant 1967 ? Le slogan : « quarante ans d’occupation, ça suffit ». Ils ont raison. Ca suffit. Mais moi j’ai un autre slogan « soixante ans de guerre, ça ne suffit pas « ? Qui a crée cette occupation ? Israël ? Qui a fait des guerres depuis 1948 ? Israël ? Qui a empêché ces pays dits arabes, incapables de se développer, d’aller de l’avant ? Israël ?
Le Neguev a reverdi. Les pays voisins d’Israël auraient pu faire reverdir leurs déserts au lieu de vivant aux crochets de la communauté internationale, d’investir dans le bien-être de leurs populations au lieu d’investir dans le bien-être de leurs personnes et de leurs familles.

Cette année de la Palestine, orchestrée avec maestria par les adversaires, non seulement d’Israël mais de la démocratie, est une vaste escroquerie dont sont victimes des Occidentaux compatissants et au cœur généreux.

La Grèce était en flammes. Rares sont les pays qui ont aidé Athènes a combattre ce fléau qui a ravagé des dizaines de millers d’hectares et tué plus de soixante personnes : La France, l’Italie, L’Espagne, Israël. Oui, Israël. Pas les voisins d’Israël, toujours prêts à quémander et jamais à donner. La presse en a-t-elle parlé ? Non, ce n’est pas politiquement correct.

Hier, le Hamas a lancé des kassam contre Sderot avec ses vœux de « bonne rentrée scolaire ». Israël n’a pas encore utilisé la méthode forte contre ces terroristes. Il menace de couper les approvisionnements de la bande de Gaza mais il ne le fera pas car, contrairement à ces islamistes, la punition collective n’est pas une habitude juive. C’est une habitude nazie et une habitude une habitude du fascisme vert.

En cette veille de Rosh Hashana, le feuilleton 2007 continue : nous n’avons toujours pas de président au CCOJB.

Shana Tova à toutes et à tous. Gmar Hatima Tova

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -