Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Destinées par Sarah Abichid : un très beau livre

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


DESTINEES, le tout dernier ouvrage de Sarah Abichid est un roman bouleversant, tiré d’un fait-divers réel survenu en 1953 et qui relate la progressive déchéance de Sabine Fouget, une jeune femme d’origine modeste, accusée de tentative d’homicide sur son propre enfant. Cet acte monstrueux aura des implications lourdes de conséquences sur l’avenir de ses proches.

Le livre retrace donc les destins croisés de plusieurs personnages attachants dont la vie aura pour dénominateur commun une quête éperdue du bonheur. Leurs passions, leurs émois et leurs souffrances sont décrits par l’auteur avec une lucidité étonnante et sans aucune mièvrerie.

Dans cette saga romanesque, Sarah Abichid entraîne le lecteur dans divers univers, de Paris à Jérusalem, en passant par Tanger et Beyrouth avec, en toile de fond l’actualité historique des années 67 en Israël. Plusieurs sujets sont abordés avec finesse et les lecteurs n’auront aucun mal à s’identifier à l’un ou l’autre des personnages au fil des 400 pages de cet ouvrage captivant.

Au début de l’histoire de Sabine Fouget, l’auteur évoque de manière émouvante le thème de la fatalité qui s’abat sur certains êtres, pourtant déjà défavorisés par la vie et qui semblent marqués par le sceau de la malchance. Ce qui confirme l’adage " un malheur ne vient jamais seul ".

Dans un autre chapitre, on est sensibilisé à la beauté d’un amour intense, partagé et qui illumine la vie de deux êtres, jusqu’à ce que la mort les sépare. Dans le même registre, on réalise la puissance de la Providence Divine dans la touchante rencontre d’un jeune homme et d’une jeune fille. Dès le premier regard, chacun des deux sent son coeur s’embraser et ils comprennent qu’ils sont nés pour vivre ensemble malgré les différences liées à leurs origines et leur milieu social.

Le thème récurrant de la " Alya " est également abordé, comme échappatoire à un passé trop lourd, comme tremplin d’une vie nouvelle ou comme moyen de concrétiser des aspirations religieuses et sionistes. Dans le même ordre d’idées, la " Téchouva " ou retour à la pratique religieuse est décrit tel un courant très en vogue actuellement dans la communauté juive et dans lequel s’engagent certaines personnes, à la suite de gros ennuis ou de maladie grave.

Sarah Abichid, dans tous ses romans, a le don de nous conter des histoires dans lesquelles on peut constater que les aléas de la vie, conditionnent notre existence, malgré nous, avec plus ou moins de bonheur. Il arrive parfois que les souvenirs d'un passé que l’on croyait mort et enterré resurgissent de manière fracassante, sans crier gare. Il est alors indispensable de trouver en soi les ressources nécessaires pour faire face à ces situations, assumer certaines révélations et éventuellement pardonner.

Destinées se lit comme un hymne à la passion amoureuse, à la tendresse familiale et à l'amour d'Israël.

Sonia Cohen

Ce livre, dont je ne peux que vous en conseiller vivement la lecture, est disponible dans toutes les librairies juives de France.

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -