Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Pour préparer le printemps

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Le Djihad. Histoire secrète des hommes et des réseaux en Europe
Par Claude Moniquet – Ed. Ramsay
334 pp – 20 euros – ISBN 2-84114-707-X

11 septembre 2001, 11 mars 2004.Pour les terroristes, il n’y a pas de sanctuaire. Le terrorisme de ce nouveau millénaire a pris des formes inédites. Une mouvance internationale, unie par la haine de l’Occident et de la démocratie, s’est formée autour de ben Laden. Malgré les interventions en Afistant et en Irak, malgré les centaines d’arrestations et les dizaines de réseaux démantelés depuis 2001, la mouvance du djihad est en pleine expansion.

Ecrit par un spécialiste du renseignement et fin connaisseur du terrorisme international (son European Strategic Intelligence and Security Center fait autorité), cet ouvrage brosse le profil du djihadiste européen. Il montre comment il st recruté, les liens que tissent entre eux les différents groupes de la mouvance islamiste, comment ils s’implantent en Europe et de quelles complicités ils bénéficient. Claude Moniquet démonte les mécanismes financiers, s’interroge sur les attentats qu’ils préparent et s’interroge sur les menaces d’attaques majeures bactériologiques ou même nucléaires. Il apporte des réponses édifiantes et inquiétantes fondées sur plusieurs années de recherches, d’enquêtes et d’analyse.

Les Trois Rois. La monarchie marocaine de l’indépendance à nos jours
Par Ignace Dalle – Ed. Fayard
840 pp – 26 euros – ISBN 2-213-67746-5

Les Trois Rois retracent l’histoire du Maroc de son indépendance à nos jours. Au centre du système marocain plane la figure du roi qui, selon les circonstances, peut aussi bien incarner la sainteté qu’être source de violence.
Mohammes V, vénéré de ses sujets, père de l’indépendance, a laissé le souvenir d’un saint homme, mais la réalité, si l’on se fie à ceux qui ne connurent et aux archives diplomatiques, est beaucoup plus complexe. Hassan II a, au contraire, véhiculé longtemps une image déplorable : un déficit social considérable, la corruption, le bagne de Tazmamart, les multiples atteintes aux droits de l’homme.
Mohammed VI n’a pas encore été confronté aux épreuves de la vie. Appelé au début le « roi des pauvres », il entend être le roi de tous les Marocains, y compris celui des riches.

La fin de l’illusion jacobine
Par Edouard Balladur – Ed. Fayard
162 pp – 12 euros – ISBN 2-213-62333-3

Où qu’ils soient, tous les hommes seraient les mêmes, devraient être soumis aux mêmes lois, obéir aux mêmes règles. Ne pas se rassembler, au sein des nations, en fonction de ses croyances et de ses traditions, ais se fondre dans une communauté unique. Malgré leurs convictions et leurs histoires différentes, ils seraient identiques. L’idée d’un choc des civilisations serait scandaleuse, voir dangereuse.
La réalité est tout autre. L’uniformité c’est le mépris de la personnalité, le rejet de l’originalité des peuples. L’universalisme c’est la générosité, le sentiment de la fraternité qui unit les hommes, au-delà de leurs différences.

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -