Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Le Code Théo

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Berthe Lotsova signe ici son premier roman : « Le Code Théo », un livre consacré aux enfants nés sous X.

La trame est simple : Marie retrouve son amant perdu de vue depuis quinze ans. Le temps, la distance (Marie vit à Paris, Théo en Israël) n’ont pas émoussé leur amour.

Au fil des rencontres, Marie sent chez Théo, homme énergique, sans cesse en mouvement, écorché vif un désir de quête, de recherches de racines.
Abandonné à sa naissance, élevé par des notables à l’éducation rigide Théo,jeune rebelle et instable, a une enfance difficile.

Irrésistiblement attiré par Israël il s’y installe.

Au cours d’un séjour en Israël, les deux se rencontrent. Elle brise un des tabous qu’elle s’était imposée, ne pas avoir de relations avec un homme marié or Théo l’est, même si ses relations sont tendues avec sa femme.

Quinze ans se passent. Théo ne s’est pas assagi, il est toujours rebelle, toujours instable, sans cesse en quête d’une identité et d'un passé dont il ne sait rien ; il recherche cette mère dont il sent, confusément, qu’elle l’aime, l’a toujours aimé et qu’en l’abandonnant une partie de sa vie s’est brisée. Cette recherche l’obsède, devient le but de sa vie. Il veut en savoir plus, il veut savoir qui il est.

Marie, amoureuse décide de l’aider. Une longue et difficile enquête se met en marche. Contre vents et marées, contre une administration dont la règle d’or est le silence, Marie se battra jusqu’à savoir, enfin, la vérité…

Comme un tableau, l’auteur dessine ses personnages, leur donne corps. Les personnages secondaires restent flous, à peine esquissés, tout à l’arrière-plan, afin que le lecteur ne détache pas son attention de Théo et de Marie. Le tableau est réussi.

Chez une autre, cette même trame donnerait un ouvrage à l'eau de rose, un livre dans la tradition des romans-photos d'antan, des romans de quai de gare. Certes, ils ont leur utilité puisqu'ils font rêver…(et ne voyez, dans cette comparaison, aucune critique ni arrière-pensée.…).

Dire que ce livre m'a ému et bouleversé reste en dessous de la réalité. Nombre d'écrivains ont du talent. Un talent technique, un talent de narrateur, un talent qu'on se fabrique et qu'on polit, qu'on peaufine savamment, intelligemment. Du talent, Berthe Lotsova en a. Mais ce talent, sans le coeur, serait froid et sonnerait faux et ce coeur, que dis-je, cette abondance de coeur, elle le met au service de ses personnages. Croyez-moi, c’est réussi.

Je vous en conseille sa lecture. Vous assisterez, comme moi, à la naissance d’un grand écrivain.

Le Code Théo
Par Berthe Lotsova – Dorval Editions
Collection Racines
132 pages – 18 euros –ISBN 2-35107-000-3

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -