Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Fayard et l'islam

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Fayard se spécialiserait-il dans l'islam et dans le politique correct ?

Le crime occidental
Par Viviane Forrester – Ed. Fayard
264 pp – 17 euros – ISBN 2-213-61256-0

Un angle de vue neuf, tout à fait inattendue, voire iconoclaste sur la tragédie du Proche-Orient. Une remise en cause dans la ligne des « nouveaux historiens » israéliens.
Et, du même éditeur, un livre à la gloire du Hezbollah ! Fallait le faire !
Le Hezbollah, un mouvement islamo-nationaliste
Par W. Charara et F. Domont
304 pp – 18 euros – ISBN 2-213-62009-1

Une terre pour deux peuples. Histoire de la Palestine moderne
Par Ilan Pappe
374 pp – 22 euros – ISBN2-213-61868-2

Un des chefs de file des nouveaux historiens israéliens qui revisite l’Histoire, récusant toutes les interprétations antérieures. Du pain bénit pour les négateurs de l’Etat d’Israël !
Ainsi que
La triple insurrection islamiste
Par Guy Spitaels – co-édité avec Luc Pire
528 pp – 24 euros – ISBN 2-87515-475-8

Guy Spitaels, politicien belge, cacique du PS, se penche sur l’islamisme en étudiant trois foyers de prosélytisme : L’Arabie Saoudite, le Pakistan et l’Iran. Sa conclusion : ne rien faire. Sa réflexion : le nœud du problème c’est le conflit israélo-palestinien. Dans un article donné à une revue économique belge (Trends du 10 février 2005), Spitaels corrige le titre de Viviane Forrester qui devient du crime occidental en « le crime n’était-il qu’occidental ? affirmant – où sont ses sources ? – qu’en 1040 Moshe Sharett se plaignait de l’arrivée en Palestine d’un « matériel humain » indésirable, déplarant l’absence de tri « entre les bons et la racaille » et qu’en 1942, Ben Gourion manifestait « moins d’intérêt pour les enfants juifs d’Allemagne que pour la Palestine ». Spitaels ajoute qu’en 1943, un responsable de l’Agence juive chargé du sauvetage des Juifs européens estimait préférable de sauver 10.000 Juifs choisis en fonction de leur aptitude à édifier l’Etat d’Israël plutôt qu’un million d’entre eux qui risquaient de se révéler un fardeau ou un poids mort. « Ces gens sont devenus des déchets commentait-il !
Dans certains milieux juifs bruxellois de gauche, Spitaels est présenté comme «un ami des Juifs et d’Israël ». D.ieu me garde de mes amis, mes ennemis, je m’en charge !
Et, last but not least, toujours chez Fayard,
L’Islam, la République et le monde Par Alain Gresh
442 pp – 20 euros – ISBN 2-213-61750-3

Un essai pour nous montrer, qu’abstraction faite de quelques-uns, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.
Heureusement que nous avons le redac’chef du Monde Diplomatique, présenté comme spécialiste du Proche-Orient – vision très pro- palestinienne et anti-israélienne - pour nous expliquer la religion musulmane. Il est vrai qu’après avoir rédigé L’islam en questions avec Tariq Ramadan l’humaniste et le modéré bien connu, on a une autre vision de l’islam

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -