Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Quelques livres pour jeunes. Par Myriam Rahmani

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Chez Gallimard Jeunesse, 4 livres de la série Mon Histoire,
Marie-Antoinette. Princesse autrichienne à Versailles (1769-1771)
De Kathryn Lasky
220 pp. – 9,50 euros – ISBN 2-07-051156-1

„13 juin 1769, enfin la demande en mariage! Les émissaires du roi Louis XV sont arrivés…Maman s’est précipitée sur moi, et m’a murmuré : « Tu vas devenir reine de France ! ». Ses joues étaient toutes mouillées de larmes, et les miennes n’ont pas tardé à l’être aussi. ».

Pendant la guerre de Cent Ans. Journal de Jeanne Letourneur, 1418
De Brigitte Coppin
156 pp. – 7,95 euros – ISBN 2-07-051696-2

„23e jour de mars. Tant qu’il me sera possible, j’écrirai tous les jours jusqu’à ce que cette maudite guerre finisse. S’il m’arrivait malheur, j’aimerais que mes parents retrouvent ce souvenir de moi.. Moi je suis Jeanne, née le jour de la Saint-Martin. Nous sommes à présent en 1418. Cela fait trente-huit ans que Charles le Bien-Aimé est notre roi et tout va mal dans le royaume de France. »

L’Année de la grande peste. Journal d’Alice Paynton, 1665-1666
De Pamela Oldfield
184 pp. – 8,95 euros – ISBN 2-07-051154-5

„3 juillet 1665. Tante Nell est revenue toute pâle du marché. Elle a entendu deux hommes discuter : sept cent personnes sont mortes de la maladie. La peste s’est bel et bien installée à Londres. Une longue discussion a eu lieu à la maison, et je vais devoir partir pour Woolwich avec tante Nell. ».

S.O.S. Titanic. Journal de Julia Facchini 1912
151 pp. – 7,95 euros – ISBN 2-07-051153-7

„15 avril 1912, 2h20 du matin. Je suis sur le pont avec d’autres passagers qui comme moi, s’efforcent de ne pas gêner l’équipage. Personne ne parle. Les hommes ont le visage grave et tendu ; une femme prie à voix basse. Nous marchons à pleine vitesse. Qui aurait cru que le Carpathia pouvait aller si vite ? Le capitaine a posté des vigies à l’avant, avec mission de guetter les glaces à la dérive, ou le moindre signe du Titanic. Tout paraît trop tranquille. Comment imaginer qu’à quelques milles d’ici un navire aussi énorme soit en perdition ? »

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -