Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Trois wagons à bestiaux

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Trois wagons à bestiaux

De 1914 à 1946, l'itinéraire d'une jeune fille issue d'une famille juive d'industriels aisés, née en Lituanie en 1908. Traversant la première guerre mondiale, puis la révolution d'Octobre à St Petersbourg, la famille de Zila connaît la fuite à Vienne, puis vers la Pologne, la déportation vers la Sibérie… Zila, son mari et leur fille de quatre ans parviennent à s'évader. Ils fuient de ghetto en ghetto sous de fausses identités, à la merci de la moindre dénonciation. Son mari disparu, Zila raconte sa survie avec sa fille, la destruction du ghetto de Varsovie, l'insurrection de la ville en août 1944, puis leur arrestation. Ce récit nous entraîne jusqu'aux portes d'Auchwitz où Zila et sa fille sont conduites dans un train à bestiaux… Elles ne se sortiront de ce conflit que grâce à leur opiniâtreté et leur courage.

Après-guerre, Zila Rennert part pour la France avec sa fille. Là, elle reprendra ses études de médecine, et deviendra une pionnière de l'accouchement psycho-prophylactique. Ina fera des études secondaires en France et deviendra architecte. Elle vit à Jérusalem avec ses deux fils et nombreux petits-enfants. Zila est décédée le 10 août 1976 à Paris et est inhumée en Israël. Sa fille a établi l'édition de ses souvenirs.

Cet incroyable document relate au quotidien la fuite éperdue, de cache en cache, d'une Juive à travers l'Europe en guerre. L'écriture brute, frémissante d'émotion, révèle la transformation d'une jeune fille aisée en survivante dont le courage, la débrouillardise et la créativité dans les situations les plus désespérées forcent l'admiration. Un véritable destin de femme se dessine à travers ce témoignage historique hors du commun.

Vincent Decaestecker

Trois wagons à bestiaux
par Zila Rennert - Ed. Phebus
Collection Vif Du Sujet
256 pages
ISBN 2752902352

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -