Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Pour vos cadeaux de Pessah

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Quelle ville ! Quelle histoire ! Quelle saga que celle de Buenos Aires.

Baptisée le 3 février 1536 par Pedro de Mendoza, une fabuleuse histoire commence.

Buenos Aires est une ville mythique. Mythique par son tango dont Carlos Gardel est la figure de proue. Mythique par ses Juifs venus de l’Europe de l’Est jusqu’à la pampa entrant dans la légende sous le nom de « gauchos judios », gauchos juifs.

Mythique car la Baron de Hirsch voulait un fonder une colonie juive et que Joseph Kessel y est né.

Mythique à cause d’Eva Peron, la « madone » des pauvres et du Che Guevara qui y fera ses années d’apprentissage.

Mythique car cette ville cosmopolite continue à faire rêver le monde entier.

 

Entre documentation précise et témoignages romanesques, Bernard Benyamin, spécialiste de l’Amérique Latine, cofondateur (avec Paul Nahon) d’Envoyé Spécial, nous livre, à travers des journaux intimes, des carnets de route et des reportages, dans cette fresque qui s’étale sur un demi-millénaire,  toute l’ambiance de  cette ville stupéfiante aux multiples visages.

 

La saga de Buenos Aires

Par Bernard Benyamin – Editions Alphée – Jean-Paul Bertrand

276 pages – ISBN 978-2-7538-0547-7 – 21 euros

 

*********

 

Son avocat se met à table et nous donne les secrets de sa mise à mort.

A travers ces pages denses, Khalil Al-Doulaïmi, nous raconte, par le menu, le procès de Saddam Hussein jusqu’à son exécution.

Le dictateur déchu s’est confié à son avocat. Ils dénoncent, tous les deux, ce qui, selon eux, seraient des manipulations et des distorsions des faits.

Khalil Al-Doulaïmi veut nous éclairer sur l’autre face du conflit. Saddam Hussein lui confie les négociations que les Américains auraient entreprit pour son abdication, les plans d’évasion, le rôle de l’Iran et des autres pays arabes dans le conflit.

Le témoin qu’il est livre avec émotion les derniers instants de Saddam Hussein, les efforts tentés par le général américain en charge du dossier qui s’oppose à sa pendaison mais ne sera pas écouté par ses supérieurs.

Ce document nous montre le regard des Arabes sur un monde qu’ils jugent hostile et dont l’Amérique de Bush est la tête de pont.

 

Saddam, les secrets d’une mise à mort livrés par son avocat

Par Khalil Al Doulaïmi – Editions Sand

288 pages – ISBN 978-2-710-70776-9 – Prix non communiqué

 

*********

Peter Prange est un auteur à succès. Ses précédents livres, « Der letzte Harem », « Die Principessa », « Das Berntein-Amulett » (devenu un film), entre autres, sont des best-sellers Outre-Rhin.

Il nous donne, aujourd’hui, l’histoire d’une femme exceptionnelle dont la vie est un roman, que l’Histoire connaît comme « La Seniora », la Dame, Dona Gracia Mendez-Nassi.

Cette femme, une Marrane portugaise, reprend à la mort de son époux, la banque qu’il a fondé et usera de son pouvoir et de son argent pour aider ses coreligionnaires, organisant leur fuite du Portugal. En compagnie de Reyna, sa fille et de son neveu Joseph, le futur duc de Naxos, qui deviendra son gendre, elle quittera à son tour la Lusitanie. Elle se réfugiera à Anvers mais la quittera pour Venise où, trahie par sa sœur elle sera arrêtée. Libérée grâce à l’intervention du sultan Soliman qui menacera Venise d’une guerre, elle se rendra à Ferrare où, pour la première fois, elle vivra comme juive.  Constantinople où Soliman lui réservera un accueil royal.

Par son influence sur la cour impériale, elle organisera le blocus du port d’Ancône afin de protester contre les exactions que le pape Paul IV exerce cruellement contre les Juifs de ces états.

Près de cinq siècles après sa mort, elle continue à être adulée et son surnom, qui a traversé les siècles, claque comme un hommage : la Seniora.

 

Die Gottessucherin

Par Peter Prange – Droemer Verlag

768 pages – ISBN 97 !-3-426-19751-6 – prix non communiqué

 

*********

 

Le Consejo superior de investigaciones científicas nous offre ce volume qui couvre le dernier semestre 2009.

Une livraison très riche qui va d’une étude sur les Proverbes 30-18-19 à la lumière des textes cunéiformes mésopotamiens à l’œuvre latine du converso Paul Ricius.

Des fragments manuscrits du Sefer Misvot Gadol conservés à la Biblioteca Angelica de Rome sont également analysés.

Une  revue d’ouvrages et de revues complète ce volume 69.

 

*********

 

 

 

 

 

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -