Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Encore quelques livres pour Pessah

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


 

24 février 1944, Louise Blazer, une résistante, apprend que 29 Juifs ont été raflés à Montbéliard. Parmi eux, Pierre, onze ans.

Elle le tire des griffes de la Gestapo, prétendant que l’enfant est atteint de la tuberculose.

Elle le cache dans un préventorium à Besançon. Pierre passe la guerre dans l’attente désespérée du retour de ses parents et se réfugie dans l’écriture. Pierre y raconte son  quotidien, ses rencontres, ses attentes et son espoir.

Si ses parents avaient eu une auto, ils se seraient sauvés en Suisse et auraient échappé à  la mort !

 

Avec émotion et réalisme, Michèle Kahn nous offre cette histoire poignante, cette histoire vraie.

 

Quand vous reviendrez aurons-nous une auto ?

Par Michèle Kahn – Editions Seuil

192 pages – ISBN 978-2-02-098972-5 – 12 euros

 

*********

 

Dès les débuts du XVIè siècle, se développent en Occident des imprimeries où sont édités de nombreux ouvrages en hébreu et en yiddish ? Si les textes sacrés nous sont connus, ceux édités en langue profane le sont moins. Où se situèrent les principaux centres d’impression de cette littérature populaire depuis l’Italie du Nord jusqu’an Pologne ? Qui sont les imprimeurs, les libraires, les colporteurs qui diffusèrent cette littérature ?

Cette multiplication répond aux attentes d’un public avide, tant de littérature religieuse que de textes profanes.

Dans cette synthèse très documentée et fouillée, l’auteur, directeur de recherches au CNRS, éclaire pour la première fois un aspect fondamental de l’histoire du livre dans la société ashkénaze et de la vie cultuelle dans l’Europe pré-moderne.

 

Le peuple des livres. Les ouvrages populaires dans la société ashkénaze XVIè-XVIIIè siècle

Par Jean Baumgarten – Editions Albin Michel

576 pages – ISBN 978-2-226-18720-8 – 25 euros

 

*********

Véritable guide de lecture de la Torah, le plus saint des textes sacrés du judaïsme, ce livre met en contexte une présentation des personnages, des mots-clés et des extraits expliqués et commentés.

La Torah se divise en cinq Livres qui couvrent l’histoire des Israélites, depuis les débuts du monde jusqu’à leur passage du Jourdain et comprend une grande variété de genres littéraires : poésie, allégorie, récit, narration histoire, généalogie, exposition de divers codes de loi. Elle se prolonge par deux autres livres : Les Prophètes et les Écrits dont des extraits sont examinés dans cet ouvrage.

Rabbin de la communauté des Ulis, aumônier des scouts israélites de France, fortement engagé dans le dialogue inter-religieux, écrivain de nombreux ouvrages, Philippe Haddad, l’auteur de ce guide, met également en perspective la position de la Torah avec les grandes questions de société telles que les femmes, les guerres, l’argent.

Comprendre la Torah, c’est renouer avec le passé pour éclairer le monde moderne.

 

La Torah

Par Philippe Haddad – Editions Eyrolles

208 pages – ISBN 978-2-212-54504-3 – 10 euros

 

*********

 

En septembre 1943 les nazis envahissent la zone libre et traquent les Juifs. Dissimulée derrière un placard, la petite Elise entend des  hommes emmener ses parents et leurs protecteurs, dénoncés par de « bons Français » dans une lettre adressée le 26 aout aux « autorités compétentes » : les époux Basino cachent des Juifs dans leur maison du Chemin de la Conque Prolongée. Quand donc allez-vous enfin vous décider à nous débarrasser de cette vermine.

Où sont les héros, où sont les lâches, et quelles furent leurs motivations ? Voilà ce que les survivants et leurs descendants tenteront de découvrir  dans ces « Histoires floues ».

Ces trois récits ont en commun la recherche d’une vérité passée, et si les histoires sont floues, c’est que les souvenirs, comme les perspectives, le sont.

Chacune nous plonge dans un passé douloureux, voire honteux, dont la mémoire déformée et déformante se transmet bien longtemps après les morts des protagonistes.

 

Histoires floues

Par Cathie Fidler – Editons Edilivre

266 pages – ISBN 978-2-35335-360-6 – 18,50 euros

 

*********

 

Les éditions Odile Jacob nous envoient deux ouvrages de Daniel Sibony.

 Daniel Sibony, tout en intégrant les approches de Bergson sur k erre de situation, de Freund sur la levée du refoulement, et de Baudelaire sur le grotesque, donne au rire une dimension et une portée symbolique, transmetteur de vie, qui engage entre rapports à l’être, aux autres et à nous –même. Il prend appui sur un vaste éventail d’exemple, de Woody Allen à Robert Devos, du rire d’Abraham aux Marx Brothers, de l’humour juif ou anglais au rire de la joie. Daniel Sibony,  psychanalyste, le fait avec la finesse du praticien.

 

Le sens du rire et de l’humour

238 pages – ISBN 978-2_7381-2480-7 – 23 euros

 

et

 

A l’occasion d’un bref retour à Marrakech, un écrivain venu achever un manuscrit erre dans la ville et vit une rencontre amoureuse.

Sue les lieux de ses origines, l’exilé voit remonter toutes les images de son enfance et de sa jeunesse, ente bonheur et misère, entre détresse et bien-être, entre exil en ancrage dans une tradition millénaire où ce qui l’emporte, c’est le désir lancinant du départ.

Daniel Sibony en profite pour lever quelques voiles sur son roman des origines, celles d’un juif né en terre musulmane.

 

Marrakech, le départ

298 pages – ISBN 978-2_7381-2290-2 23 euros

 

*********

 

Ce dictionnaire réunit, en plus de 600 articles, les références bibliques fondamentales de la culture judéo-chrétienne auxquelles un nombre important d’œuvres littéraires renvoient.

Des références, des cartes, des notes, une table, un index complètent ce travail.

 

Dictionnaire culturel de la Bible

Par D. Fouilloux, A. Langlois, A. Le Moigné, Fr. Spiess, M. Thibault et R. Trébuchon.

Livre actualisé par D. Barrios Editions Tempus

624 pages – ISBN 978-2_262-02754-4 – 11 euros

*********

 

Pour nombre d’entre nous, le Congo c’est aussi notre pays, nos racines. Nous sommes, je suis, un Congolais blanc même si je n’ai passé que quelques années de ma vie dans ce magnifique pays. J’y suis arrivé à l’âge de 11 ans, je l’ai quitté à 25. Mon épouse y a passé toute son enfance et sa jeunesse, ma mère y repose, l’aînée de nos filles y est née.

Nous sommes restés longtemps, trop longtemps, trente-cinq ans sans y retourner mais nous y pensions sans cesse, avec un pincement au cœur.

Il nous est impossible d’oublier ce pays, sa beauté, d’oublier ses habitants, leur gentillesse. Ils sont Noirs, je suis blanc mais le même amour de cette terre nous unit.

Voir ce que mon pays est devenu est arrache-cœur.

 

Avec ce livre, les auteurs qui ont vécu pour la plupart au Congo analysent les événements qui ont bouleversé ce Congo, depuis la fin de la colonisation à aujourd’hui.

Ce livre est capital pour qui veut comprendre, sinon connaître le Congo.

 

Congo 1960. Echec d’une décolonisation

Un ivre collectif de C. Braekman, J. Gérard-Libois, J. Kestergat, J. Vanderlinden, B. Verhaegen et J-C. Willame. Editions André Versaille

160 pages – ISBN 978-2-287495-0 – 14,90 euros

 

*********

 

Cet ouvrage est un témoignage poignant sur un sujet encore tabou : la transsexualité.  « Je suis né garçon. Et je suis passé du bleu au rose sans quoi ma vie n’aurait pas eu d’intérêt ? Quand j’ai commencé à parler de mon mal-être, on m’a traité de fou. Est-ce qu’on est fou lorsqu’on naît différent ? »

Sans complaisance pour elle-même, elle raconte son opération, sa seconde naissance et sa conversion à l’islam qui l’a aidée dans sa quête d’elle-même (sic).

Alexandra Cerdan est un auteur-compositeur et comédienne. Elle a  consacré passé trois ans de sa vie à élaborer ce livre-confession

 

*********

 

Transsexuelle et convertie à l’islam

Par Alexandra Cerdan – Editions Alphée

214 pages – ISBN 978-2_7538)0562-0- 18,90 euros

 

*********

 

1942. Bruxelles est occupée. Spirou, un groom au Moustic Hôtel, et Fantasio, journaliste dans le quotidien Le Soir réquisitionné par les Allemands, se reprochent mutuellement leur trop grande proximité avec l‘occupant. Mais Fantasio ignore que Spirou et, en fait, un membre très actif de la Resistance.

Cette bande dessinée décrit parfaitement l’ambiance de l’époque entre peur et délation, où les grands sentiments côtoyaient les instincts les plus vils. Bien que n’ayant pas connu cette époque (Yann est né en 1954, Schwartz en 1963), les auteurs ont su restituer l’atmosphère plombée qui existait à l’époque où Bruxelles ne « brusselait » plus.

 

Le groom vert-de-gris

Par Schwartz et Yann – Editions Dupuis

66 pages – ISBN 978-2-8001-4051-3

 

*********

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -