Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

De quelques livres lire encore au coin du feu...

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


 

Le printemps, que nous avions anticipé, espéré, qui avait même fait une apparition remarquée, timide, mais remarquée, semble s'éloigner. Ne désespérons pas, il reviendra, mais, entretemps, nous avons rallumé radiateurs et les cheminées. Profitons-en pour lire un peu...

 

Max, la trentaine, décide de tenter sa chance à Tel-Aviv. Un peu naïf et lunaire, il vit comme un adolescent attardé, en quête d’une impossible stabilité affective et financière.

La résiliation soudaine du  bail de l’appartement qu’il louait le précipite dans une succession de rebondissements rocambolesques…

Ces mésaventures d’un antihéros, balloté de galères en quiproquo, sont un récit tendre et ironique d’apprentissage, à l’écriture nerveuse et visuelle et à l’humour décapant où défilent des personnages tous plus ou moins loufoques les uns que les autres.

 

La méditation du pamplemousse. Tel-Aviv roman

Par Stéphane Bélaïsch – Editions Denoël

272 pages – ISBN 978-2-207-10858-1 – 18 euros

 

********

 

Les origines de l’univers et de la vie, la genèse de l’humanité et des civilisations sont autant de sources d’interrogation qui ont été révolutionnaires au cours des dernières décennies par de grandes avancées scientifiques.

Savants, philosophes, historiens et écrivains nous renseignent ici sur nos diverses généalogies physiques et spirituelles, en même temps qu’ils nous indiquent un horizon vers lequel regarder.

C’est finalement toute l’odyssée de l’humanité qui se trouve ainsi esquissée de façon plurielle, et  la modernité éclairée.

 

Le Big Bang, et après

Sous la direction de Nadia Benjelloun – Éditions Albin Michel

168 pages – ISBN 978-2-226-20745-6 – 12 euros

 

********

Pourquoi le conflit international le plus couvert est-il aussi celui qui suscite les plus grandes insatisfactions ? À rebours des critiques qui s’en prennent d’abord à des médiateurs toujours partisans – pro-Israéliens ou pro Palestiniens -, cette analyse part des usagers et de leur approche avec les médias.

L’approche de l’auteur permet de renouveler la critique des médias qu’il faut envisager non seulement comme informateurs, mais aussi comme vecteurs d’identités face à des publics incertains et instables.

L’auteur, historien et sociologue des médias, directeur du département de communications de l’Université de Tel-Aviv, nous propose une réflexion sur un monde médiatique transformé ou le lecteur trouvera matière à un renouvellement de son regard sur les médias et sur le conflit israélo-palestinien.

 

Le récit impossible. Le conflit israélo-palestinien et les médias

Par Jérôme Bourdon – Editions de Boeck-INA

240 pages – ISBN 978-2-8041-0455-9

 

********

 

Ces quinze nouvelles, à l’écriture fiévreuse, sans fioriture ni mots inutiles,  nous montrent autant de personnages égarés dont l’auteur, journaliste, qui partage sa vie entre Tel-Aviv et Paris,  explore la fêlure. Un disc-jockey cocaïnomane qui rejoint, dans un dernier voyage, ses fantômes pétrifiés, un soldat de Tsahal, réformé, car il a été piqué par une vipère et dont les repères achèvent de se diluer au fil d’une dérive en Inde, un biologiste dévasté par la maladie et l’amour et qui baptise ses propres bactéries du nom des enfants qu’il n’aura jamais…

 

Mickey Mouse Rosenberger

Par Dorothée Janin – Éditions Denoël

152 pages – ISBN 978-2-20726173-6 – 14 euros

 

********

 

En 1306, Philippe le Bel ordonne l’expulsion de tous les Juifs de France.
Ceux-ci sont installés depuis des siècles. Ils entretiennent des rapports complexes tant avec les autorités ecclésiastiques et séculières qu’avec la population chrétienne dans laquelle ils sont immergés.

Ils ont quelques semaines pour quitter le pays, abandonnant tous leurs biens aux mains du roi. Le produit de la spoliation rejoint les caisses du trésor riyal.

Cet épisode dramatique est resté peu étudié. Céline Balasse, professeur, docteur en histoire, enseignante, nous montre que cette date, traditionnellement considérée comme peu importante, l’est au contraire, car elle marque l’organisation et le renforcement de la gestion du pays et montre la prééminence du pouvoir royal..

 

1306. L’expulsion des juifs du royaume de France

Par Celine Barasse – Editions de Broeck

394 pages – ISBN 978-2-804-15956-6 – 35 euros

 

********

 

Ce livre de romancier et poète Hanz Magnus Enzesberger, nous offre, à travers cette biographie, une histoire allemande. Ce récit brosse les destins individuels, celui de Kurt Von Hammerstein, chef d’état major général de la Reichswehr qui, dès 1933, tourne le dos à l’Allemagne et à Hitler, de ses sept enfants qui eurent des destins singuliers…

Enzensberger, en véritable sorcier, invoque les esprits et dialogue avec les morts.

Un grand livre, une page d’histoire.

 

Hammerstein ou l‘intransigeance. Une histoire allemande

Par Hanz Magnus Enzesberger – Editions Gallimard

396 pages – ISBN 978-07-012196-0 – 23,50 euros

 

********

 

Journaliste au Monde, auteur de divers ouvrages, spécialiste du livre politique, Raphaëlle Bacqué nous offre la biographie d’un homme de pouvoir, François de Grossouvre, aristocrate maurrassien passé par la Résistance.

Le 7 avril 1994, à deux pas du bureau de François Mitterand dont il a été un des plus fidèles compagnons de route, François de Grossouvre se donne la mort

 Ce livre nous raconte une amitié amoureuse, celle qui lia deux hommes, au-dessous de la foule des courtisans. Il nous raconte aussi l’amertume de cet ancien membre des services spéciaux, cet industriel ayant tissé des réseaux en Afrique, ce « ministre de la vie privée » de Mitterand (n’est-il pas le parrain de Mazarine, le secret le mieux gardé de la république). Pourquoi cet homme a-t-il décidé d’en finir ?

Tel est le sujet de ce roman du pouvoir qui broie les hommes.

 

Le dernier mort de Mitterrand

Par Raphaëlle Bacqué – Éditions Grasset-Albin Michel

240 pages – ISBN 978-2-246-75901-0 – 18 euros

 

********

 

Depuis le séisme du 12 janvier 2010, l’aide afflue à Haïti. Passé les premiers secours, c’est tout un pays qui doit se reconstruire. Un soutien durable est donc indispensable afin que les Haïtiens puissent retrouver une vie normale.

Né de la tragédie, ce livre collectif rassemble des dessinateurs de presse de bandes dessinées qui se sont mobilisées pour réaliser ces dessins. L’éditeur, en partenariat avec Le Monde, Radio France et Cartooning for Peace, reversera l’intégralité des profits de ce livre à la Fondation de France, à charge pour elle de répartir les fonds entre les divers projets concrets sur place pour venir en aide aux victimes de ce tremblement de terre dévastateur.

 

100 dessins pour Haïti

Collectif – Editions Casterman

150 pages – ISBN 978-2-203-03513-3 – 14 euros

 

********

 

Dans la série des Choses de la vie, deux petits livres amusants  paamusants Stalfet aux Editions CasÉditions Castermannt d’un vrai sujet important pour les enfants, traité sur un mode souriant qui désamorce les tabous.

 

Beaucoup de gens affirment que les fantômes n’existent pas. Grave erreur ! Il suffit d’être un enfant pour savoir, bien sur, qubien sûrde est plein de fantômes. Ils se trouvent dans les armoires ou sous les lits, comme il est aussi plein de vampires, de sorcières et de cadavres qui font tous très peur.

Ce livre, à lire séance tenante, aborde d’un ton enjoué et plein d’humour que la peur peut 

te même rôle. Chaque jeune lecteur apprendra comment regarder, sans frémir, toutes ces bestioles qui l’effraient et surtout s’amuser de ces créatures qui ont, elles aussi, des faiblesses comme tout le monde.

C’est au savoureux cocktail de cocasseries, de décontraction, de franchise et surtout un grand éclat de rire.

 

Le petit livre de la peur

32 pages – ISBN 078-2-203-03086-2 – 7,50 euros

 

Le thème laisse perplexe et à désirer. Ce petit livre du caca qui explique, en quelques pages l’univers secret du caca : celui que fond tous les animaux, si surprenants quelquefois, la façon qu’ont les humais de s’isolenr alors qu’auparavant les lieux d’aisance étaient publics chez les Romains, le gout des plantes pour le fumier qui n’est autre que du … caca.

Autant de questions délicates que ce livre aborde avec franchise et éclats de rire.

 

Le petit livre du caca

32 pages – ISBN 978-2-203-03084-8 – 7,50 euros

  

********

 

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -