Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Dolce farniente au frais (18 juillet 2010)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


L’été – et sa canicule – nous incitent à rester au « dolce farniente ».

Rester à l’ombre, au frais ne peut faire que le plus grand bien.

Pourquoi ne pas en profiter pour s’évader, par la lecture, vers d’autres cieux ?

 

D’abord un peu de spiritualité.

 

Dans « Les braises incandescentes », Simon Hazan, talmudiste, ancien élève de l’ENIO, et le journaliste Antoine Mercier, ont mis leur talent en commun.

Nourries d’une spiritualité profonde, ces réflexions nous font découvrir la richesse du judaïsme. Aucun mot n’est anodin et tout a un voire plusieurs sens.

On peut aborder l’étude d’un texte avec un œil différent à chaque fois.

 

Le grand mérite de cet ouvrage, concis, agréable à lire et compréhensible est de nous rendre le texte plus clair.

 

Les braises incandescentes

Par Simon Hazan et Antoine Mercier – Editions Lichma

228 pages – ISBN 978-2-912553-25-6 – 19,90 euros

 

*********

 

Quel magnifique ouvrage que celui-ci ! Dans  la colección Fuenta Clara des Estudios de Cultura Sefardi des Editions Tirocini, Pilar Romeu Ferré, la directrice des publications,  signe « Agua tibia, media vida : el Séfer refuot – le livre des médicaments (Salonique, ca 1855), le douzième titre de cette si intéressante collection.

Rédigé en judéo-espagnol, cet ouvrage, le premier de son genre dqns cette langue, nous donne divers remèdespour guérir les maladies.

Cette édition critique et commentée marque un tournant dans la publication, aujourd’hui, de livres en judéo-espagnol.

 

Agua Tibia, media vida

Par Pilar Romeu Ferré – Editions Tirocinio

www.torocinio.com

156 pages - ISBN 978-84-935671-5-6

 

*********

 

Qui ne s’est pas heurté, au moins une fois dans sa vie, sur le style et la forme à adopter lorsqu’on s’adresse, par écrit, à une administration ?

Comment réclamer ses droits, comment dénonce une erreur, comment obtenir réparation ? Comment résilier un abonnement ?

En 520 pages, agrémentée de très nombreux exemples et modèles, les  Editions Francis Lefebvre qui éditent, pour la cinquième fois, « Toutes les lettres pour agir », nous donnent l’outil qui nous facilitera grandement la vie.

 

Toutes les lettres pour agir

Editions Francis Lefebvre

520 pages – ISBN 978-285115-835—29 euros

 

*********

 

L’historien Naim Avigdor Güleryüz, aime son pays. On le sent à chaque ligne de son intéressante monographie (en anglais) les Juifs turcs, 700 ans de vivre ensemble.

 

Il nous décrit, de manière succincte (nous donnant l’envie d’aller sur place afin d’en savoir plus) le judaïsme de cette région du monde à cheval entre l’Europe et l‘Asie. Si la Turquie fut, au long de son histoire, une terre d’asile (elle accueillit les Juifs expulsés d’Espagne en 1492, les rescapés de progroms,  elle le fut moins  pendant la Seconde Guerre mondiale. Certes quelques consuls de Turquie sauvèrent certains de leurs concitoyens en France et à Rhodes, mais c’étaient des diplomates turcs venant en aide à des concitoyens (et la Turquie était neutre !)

Dès l’instauration des lois raciales en Allemagne, la Turquie entrouvrit ses portes à quelques professeurs allemands qui renforcèrent ainsi ses universités.

On se rappelle de la tragédie du Stroumza, dont les moteurs étaient en panne, remoques en pleine mer et abandonné. Atteint par une torpille russe, il coula entrainant la mort de ses 769  passagers./ Il eut un seul survivant qui fit jeté en prison pour « entrée illégale ».

Des cent mille Juifs vivant en Turquie en 1948, il ne reste aujourd’hui que moins de 20.000.

 

The Turkish Jews, 700 years of Togetherness

Par Naim Avigdor Güleryüz – Editions Gözlem

64 pages ISBN 978-9944994385

 

*********

Comment peut-on vive avec 3 euros par jour lorsqu’on a deux jeunes enfants à charge.

C’est pourtant ce que Nelly Zin, « un nouveau pauvre », tente de faire depuis sa séparation et la perte de son emploi. Ses dettes se sont accumulées et il lui est impossible de s’en sortir.

Ce témoignage effrayant mais digne nous démontre une chose :  que cela peut arriver à n’importe qui, n’importe quand.

 

3 euros par jour

Par Nelly Zin en collaboration avec Caroline Fontaine – Editions Albin Michel

232 pages – ISBN 978-2_226-19290-5 – 15 euros

 

*********

 

Osée. Oui elle est osée cette BD pour adultes. Un langage cru, des dessins crus. Manuel Bartal, un dessinateur espagnol s’en donne ici à cœur joie, depuis 2007 dans cette série culte du magazine ibère « El Jueves »

 

Sexorama

Par Manuel Bartal – Editions Fluide glacial

96 pages – ISBN – 978-2-3520-7037-5 – 10 euros

 

*********

 

Pour la jeunesse

 

L’auteur du best-seller Cherub, Robert Muchamore, nous offre ici une nouvelle série qui promet d’être à la hauteur de la précédente.

Il mélange habilement les ingrédients qui font le succès de ses livres : l’action et le suspens.

Nous sommes en été 1940 : l’armée allemande fonce sur Paris. Des millions de civils se jettent sur les routes. Au milieu de cette débandade, deux jeunes enfants que recherche Charles Henderson, un agent secret britannique.

Il accepte l’aide de Marc, un jeune gamin de douze ans, débrouillard comme pas deux qui s’est échappé de son orphelinat…

 

L’évasion

Par Robert Muchamore – Editions Casterman

254 pages – ISBN 978-2_203-02429-8 – 15 euros

 

*********

 

 

 

 

 

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -