Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Pour vos cadeaux de Rosh Hashana 5771 (12 septembre 2010)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


 

Judaïsme

 

Vous qui voyagez dans le monde et qui souhaitez retrouver, dans une ville étrangère, une communauté, une synagogue, un lieu de rencontres juifs alors un livre vous est utile, que dis-je indispensable.

C’est le Jewish Year Book 5770-5771 qui vous les cite, de manière forcément lacunaire car que peut-on mettre en moins de 500 pages sinon l’essentiel ?

Cet ouvrage, disponible en Angleterre et aux USA peut-être commandé sur internet au www.wmbooks.com

 

The Jewish Year Book 2010 (5770-5771)

Edited by E.D. Levy & D. Taylor – Valentine Mitchell publishers

468 pages – ISBN 978-0-85303-901-3 -  US$ 64,95

 

*********

 

Shoah

 

Littéralement, « Einsatzgruppen » signifie « groupes d’intervention ». La mission de ces 3000 hommes lancés à partir de juin 1941 dans le sillage des armées allemandes à la conquête de l’URSS était de « liquider » les ennemis potentiels du Reich. Ils furent les exécutants zélés de la première phase de « la solution finale de la question juive ». Hommes, femmes, enfants, tous sont visés, abattus dans de grandes fusillades par les formations allemandes et leurs auxiliaires locaux. Trois mois après le massacre du ravin Babi Yar, à Kiev, où 33 771 personnes sont exécutées en deux jours, les États baltes sont déclarés « Judenfrei » ; libres de Juifs. À l’été 1942, ce sont près d’1,5 million de Juifs qui ont été assassinés par les Einsatzgruppen. La même année, la décision est prise par Hitler de poursuivre l’extermination des Juifs occidentaux dans des camps de la mort et d'effacer les traces des massacres perpétrés à l'Est. Pour ce faire, les nazis forment des commandos d’hommes juifs chargés de déterrer et de brûler les cadavres, et eux-mêmes promis à une mort certaine.

 

Soixante-cinq ans plus tard, sillonnant l’Europe de l’Est, des États baltes aux confins de la Roumanie, de la Galicie à la Crimée, je suis allé à la rencontre des témoins, des rares survivants et de leurs bourreaux. J'ai arpenté les ravins, les champs, les marais et les villes qui furent le théâtre des exécutions de masse. J'ai retrouvé les rares sépultures, les fosses anonymes et les lieux de mémoire ; autant de stigmates laissés par ce cataclysme sans précédent. Ici, le présent se mêle à l’histoire, la géographie est le cadastre d’un gigantesque cimetière.

 

Michael Prazan, documentariste, est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages dont Les Fanatiques, histoire de l'Armée rouge japonaise (Seuil, 2002) et Pierre Goldman, le frère de l’ombre (Seuil, 2005). Il collabore à différents journaux et magazines.

 

Einsatzgruppen

Par Michaël Prazan – Editions Seuil

578 pages – ISBN 978-2-099290-9 – 25 euros

 

*********

 

Essai

 

Ce livre rassemble cinq entretiens en forme  d'autoportraits. Cinq témoins d'exception qui se sont engagés tout au long de leurs vies au service de la liberté et de la dignité de l'Homme.
Leurs paroles et leurs actes rappellent avec force à quel point la politique au sens noble du terme n'est pas dissociable de la morale.
Leurs témoignages précieux montrent enfin comment la fidélité à un rève d'enfant peut apporter espoir et bonheur et comment cette fidélité est la chose importante, structurante d'une vie, bien au dessus des honneurs et de l'argent.

Un CD audio complète harmonieusement cet ouvrage et met en lumière le formidable travail de Sabine Carion qui a recueilli ces  témoignages.

 

•Jacqueline de Romilly est professeur et écrivain, spécialiste de la Grèce classique. Elle fut la deuxième femme à siéger à l'Académie Française.

• Hélie de Saint Marc est l'un des soldats les plus décorés de France. Ses mémoires intitulées « Les Champs de braise » (Perrin) eurent un grand succès.

• Jan Mojto est le producteur de quelques-uns des films les plus remarquables de la fin du 20ème siècle, dont « La vie des autres ».

• Résistant polonais, « Juste des Nations », Wladyslaw Bartoszewski est historien et ancien ministre des Affaires étrangères de Pologne

• N'Guyen Ki Suong est un colonel de l'armée du Sud-Vietnam, rescapé des boat-people

 

Les hommes debout. Cinq combats pour la liberté

Propos recueillis par Sabine Carion – Editions du Toucan

302 pages – ISBN 978-2-81000-361-7 – 20 euros

 

*********

 

Histoire

 

De tous les pharaons, Ramsès II (-1304/-1213) est le plus glorieux. Guerrier fougueux dès l'adolescence, le « pharaon roux » arracha l'Égypte au démembrement causé par la négligence de son prédécesseur Akhenaton, réputé monothéiste, triompha des Hittites ennemis et rendit à son royaume puissance et prestige. Son règne fut un âge d'or, qui finit par l'aveugler : Ramsès se fit représenter en dieu de plein droit, ignorant la corruption entretenue par les gouverneurs de province. Paralysé par l'arthrose, égaré par la sénilité, il se montrera incapable de défendre le royaume contre l'invasion des « peuples de la mer »... Et c'est une femme, Taousert, qui le chassera du trône pour éviter le désastre absolu.
Telle est la toile de fond de la nouvelle trilogie égyptienne de Gerald Messadié, dont Le Diable flamboyant est le premier tome. Ramsès II y est encore un adolescent nommé Pa-Ramessou, petit-fils héritier du trône de Ramsès. Déjouant par hasard un complot ourdi par Ptahmose, descendant de la dynastie d'Horemheb, il permet à son père Séthi d'accéder au trône, puis d'être lui-même nommé corégent, prince du pays et enfin pharaon. Très vite, Ramsès II fait sentir à tous sa puissance : il fait ériger des stèles, des temples, et part conquérir les régions qui ne lui sont pas entièrement soumises... Rançon de sa gloire, les menaces se précisent : une fronde s'organise autour de Ptahmose, le dieu Seth est jaloux du culte qu'il voue à Amon, et l'un de ses fils vient à mourir. Mais le second, Khaemouaset, se consacre au culte des dieux, sacralise la dynastie et l’orne de beaux présages…

 

Ramsès II l'immortel. Le diable flamboyant

Par Gérald Messadié – Editions l’Archipel

374 pages - ISBN : 9782809803679 – euros 29,90

 

*********

 

Livre d’art

 

En 1874, Impression, soleil levant déchaîne la critique. Les impressionnistes, ces "malades de la rétine", bouleverseront pourtant la peinture. Touche et couleurs sont fragmentées pour traduire les vibrations de la lumière, jusqu'à cette étape ultime, les Nymphéas, qui font d'un Monet presque aveugle le précurseur des abstraits. Sylvie Patin laisse parler le peintre. Un regard, une vision, un oeil... - "Monet ce n'est qu'un oeil... Mais bon Dieu, quel oeil !", s'exclamait Cézanne -, une vie immensément longue, un lieu ... Lire la suite , enfin, Giverny, où Monet réinvente la nature.

 

Monet un Œil mais bon Dieu quel oeil

Sylvie Patin  - Editionn Découvertes Gallimard

176 pages – ISBN 978-2_07-034878-7 – 11,99 euros

 

*********

 

Livres pour les jeunes

 

Il était une fois deux planètes que rien ne prédisposait à se rencontrer… Sur Opale, dans le royaume médiéval de Kindar, la princesse Héléa accède au trône après la mort tragique du roi son père et la disparition de son frère, le prince héritier Sylfin. Méprisée et menacée par les seigneurs du royaume à cause de son ascendance « chimar», elle décide de leur livrer bataille et s’offre en gage de victoire. Sur Onyx, Angus, jeune homme épris de liberté prend part avec d’autres rebelles commandés par son père à l’organisation d’une expédition secrète visant à échapper à l’emprise des Intelligences Artificielles quiles contrôlent et à s’établir sur une planète encore non terraformée. Leur vaisseau effectue un atterrissage en catastrophe sur la planète Opale en plein coeur de la bataille. L’arrivée des Onyxiens va alors bouleverser l’ordre politique et social de leur planète d’adoption…

 

Les yeux d’opale

Par Bénédicte Taffin – Editions Gallimard Jeunesse

704 pages – ISBN – 978-2°07-062814-9 - 19,50 euros

 

*********

 

Livre pour enfants

Voilà Martine et son fidèle ami Patapouf dans la merveilleuse cité italienne de Venise. Patapouf a été choisi pour jouer le rôle du compagnon d’Arlequin dans un film ; il se prend pour une véritable star de cinéma ! Les prises de vue sont longues, pendant la pause, Martine sort prendre l’air au bord de l’eau lorsqu’elle entend une voix… « Je suis le dernier prince de Venise » lui annonce le jeune garçon qui l’a appelé, mais il est poursuivit ! Vite, les deux enfants se lancent dans une folle course parmi les ponts et les canaux, les escaliers et les colonnes de marbres… Quel danger menace ce prince si mystérieux ? Martine, dans sa robe de princesse et au milieu de ce décor enchanteur, ne sait plus où donner de la tête…

Ce livre est le soixantième album et contient tous les  ingrédients d’un conte qui raviva les jeunes et les moins jeunes.

Phénomène éditorial (le premier Martine a vu le jour en 1954 !), les albums de Martine sont du bonheur au naturel. Ces livres d’images, évoluant avec le temps, rendent le rêve possible.

 

Martine et le prince mystérieux

Par F. Delahaye et M. Marlier – Editions Casterman

22 pages – ISBN 978-2-203-02978-1 -  5,25 euros

 

*********

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -