Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

A lire au coin du feu (13 octobre 2010)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


 

Judaïsme

 

Depuis les débuts de la conscience humaine, l'homme a constamment été en quête de ses origines. Comme si savoir d'où il venait pouvait lui apprendre où il allait. Origines ! Un mot qui nous fascine parce qu'il parle de nous, parce qu'il atteint le plus profond de notre être, parce qu'il semble enfermer dans le tréfonds de chacun le véritable sens de la vie et fournir nos véritables repères.

Cet ouvrage invite le lecteur à explorer le texte des Origines, la Genèse. Il nous convie à regarder le monde, à nous regarder nous-mêmes. Ce sont ces explorations que nous découvrons dans les quarante-quatre études écrites par trente et un auteurs qui ont des styles variés et des approches différentes mais qui ont tous en commun de présenter la compréhension juive, donc originelle, des fondements de l'Humanité dans la Genèse, tels qu'ils sont transmis par les Maîtres d'Israël.

 

Fondements de l’humanité

Collectif sous la direction de Marc Tapiero – Editions Cerf

748 pages – ISBN 978-2-204-09235-7 – 32 euros

 

*********


Ce numéro de Yod est consacré à la philosophie et à la pensée juives, de l'époque du Talmud jusqu'à nos jours, couvrant ainsi une période de près de deux mille ans.
Le choix des intervenants n'est pas dû au hasard : ils ont tous participé aux activités de l'INALCO ou y participent encore, soit en tant qu'enseignants soit comme intervenants extérieurs. Il n'est pas anodin d'observer que dans une bonne partie des contributions l'optique moderne et les sources traditionnelles sont mises en perspective : une preuve de la vitalité d'une discipline qui n'a pas seulement une histoire, mais aussi une actualité.

Les auteurs
Philippe Bobichon (IRHT, Paris)
Cristina Ciucu (EHESS, Paris)
Eric Dahan (INALCO, Paris et IECJ, Aix-en-Provence)
Katalin Deme (Université de Aarhus, Danemarque)
Roland Goetschel (Paris IV, Sorbonne)
Alessandro Guetta (INALCO, Paris)
Jean-Marc Joubert (Institut Catholique d'Etudes Supérieures, La Roche sur Yon)
David Lemler (ENS, Paris)
Elisa Martin (Consejo Superior de Investigationes Cientificas, Madrid)
Orietta Ombrosi (Université de Rome, La Sapienza)
Ron Naiweld (EHESS, Paris)
Dita Rukriglova (Université Charles, Prague)
Asher Salah (Académie Betzalel, Jérusalem)
Joseph Schovanec (EHESS, Paris
)

 

Yod 15. Philososphie et pensée juives : histoire et actualité

Collectif sous la direction d’Alessandro Guetta – Editions de l’Inalco

394 pages – ISBN 978-2-858-31183-5 – 16 euros

 

Et, du même éditeur,

 

Le proverbier glosé de Mme Flore Gueron Yeschua, originaire de Pazardjik en Bulgarie, est un étrange objet. Rédigé en 1980, il est à la fois moderne, par les points de vue adoptés dans les gloses, et médiéval dans sa forme et dans les matériaux qu'il rassemble. Mme Flore joint en effet aux proverbes et sentences, bénédictions, expressions imagées (critiques et ironiques), citations, exempla, formules de politesse... réunissant ainsi tout ce qui contient un savoir social, une morale ou une leçon. Ses gloses témoignent à la fois du dynamisme et de la modernité de cet héritage et des liens sous-jacents qu'il entretient avec les textes anciens comme le roman d'Alexandre, la sagesse de Ben Sira ou le Talmud de Babylone. Ce rare proverbier glosé nous permet d'accéder aux savoirs explicites et implicites d'une dame judéo-espagnole du XXe siècle.

Mme Flore écrit en judéo-espagnol, dans sa variante bulgare, en lui adaptant les différentes graphies latines qu'elle a acquises. Elle fait référence à des proverbes turcs, bulgares, hébreux ou français, langues de contact et de culture de la société dans laquelle elle a vécu. Leur influence, les particularités de sa langue et de sa graphie (harmonisée dans l'édition), sont étudiées dans l'introduction.

Les notes font ressortir l'héritage ancien et le cheminement des énoncés jusqu'aux proverbes du XXe siècle en passant par les textes bibliques et midrashiques, le proverbier espagnol médiéval puis moderne, l'héritage arabo-andalou, la littérature judéo-espagnole... On sera frappé des correspondances que le savoir traditionnel de Mme Flore met au jour et des réseaux particuliers que tisse la sagesse juive entre des énoncés communs à plusieurs cultures.


Marie-Christine Bornes Varol est Professeur au département d'Etudes Hébraïques de l'INALCO (Langues O') où elle enseigne la langue et la culture judéo-espagnoles dont elle est une spécialiste reconnue.

 

Le proverbier glosé de Madame Flore Gueron Yeschua

Edition critique de Marie-Christine Bornes Varol

632 pages - ISBN : 978-2-7053-3830-5 – 30 euros

 

*********

 

Israël

 

Correspondant du journal Libération de 2002 à 2005 à Jérusalem, Jean-Luc Allouche retrace ses « choses vues », entendues, senties, au milieu des belligérants israéliens et palestiniens. Généraux et guérilleros, épiciers et paysans, intellos et travelos, colons et candidats kamikazes, mais aussi journalistes fanfarons et diplomates arrogants se retrouvent sous sa plume. Ce livre sait mêler la vie quotidienne à la « grande politique », avec ses héros et ses salauds, ses bravaches et ses humbles, ses moments d’humanité simple et sa cruauté inouïe.

Pratiquant l’hébreu et l’arabe, l’auteur a parcouru Israël, la Cisjordanie et Gaza pendant les années de la seconde intifada. Jamais dupe de vérités trop tranchées, il cultive l’humour et la distance face aux deux camps. Et affiche une certitude : la paix n’est pas pour demain.

 

Les jours redoutables. Israël-Palestine : la paix dans mille ans

Par Jean-Luc Allouche – Editions Denoël

318 pages – ISBN 978-2-2072-6158-3 – 22 euros

 

 

*********

 

Shoah

 

En replaçant les événements dans leur contexte, La Belgique et la persécution des Juifs décrit les différents facteurs qui expliquent comment les autorités officielles d'un État démocratique ont pu prêter main forte à la mise en œuvre de la « solution finale ».

La Belgique et la persécution des Juifs est une version abrégée de l'imposant rapport établi en 2007 par le Ceges à la demande du Sénat de Belgique au sujet de l'implication éventuelle des autorités belges dans l'identification, la persécution et la déportation des Juifs entre 1940 et 1944. Visant à fournir une synthèse accessible de La Belgique docile, l'ouvrage présente une description chronologique des événements enrichie d'encarts explicatifs, de documents écrits et iconographiques et de lignes du temps récapitulatives

Autant de voies d'accès pour approcher une problématique qui pose des questions fondamentales sur la démocratie et ses (dys)fonctionnements.

 

Quelle est la responsabilité des autorités belges dans la persécution des Juifs en Belgique pendant la Seconde Guerre mondiale ? C'est à cette question cruciale que le présent ouvrage, rédigé par Anne Roekens, Docteure en Histoire,  ancien membre de l’éqipe scientifique du Cégès, aujourd’hui maître de conférences aux Facultés Notre-Dame de la Paix à Namur, tente d'apporter des réponses claires et nuancées.

 

La Belgique et la persécution des Juifs

Par Anne Roekens – Soma-Cégès et Renaissance du Livre

126 pages – ISBN 978-2-50700-385-2 – 16 euros

 

*********

 

Histoire

 

Vuitton, Hermès, Gucci... Des noms qui font rêver, qui évoquent le luxe, le prestige, le succès. Mais sait-on ce qu’ils cachent ? Ces dynasties de créateurs somptueux ont souvent connu des débuts misérables avant de connaître des vies riches en rebondissements et d’accomplir d’extraordinaires parcours. Voici leur histoire, et celle de leurs descendants, racontée par un spécialiste, Yann Kerlau.

 

Derrière chaque patronyme se cache une famille avec ses origines souvent romanesques, ses combats, son ascension et parfois sa chute ou sa disparition. Joaillier, couturier,chausseur, maroquinier, sellier, fabricant de bagages ou constructeur de voitures, chacune a su, en quelques décennies,créer un nom connu du monde entier. Parmi les plus célèbres, sept dynasties incarnent autant d’épopées.L’histoire de ces créateurs, de la naissance des marques à leurs années de gloire, en passant par leurs drames et leur accès au marché mondial des affaires, fut semée d’embûches et de guerres sans merci.

Un parcours historique précis et haletant qui livre aussi un portrait en creux de l’histoire du XXe siècle, où triomphèrent le paraître et les signes extérieurs de succès.

 

Yann Kerlau est l’auteur d’ouvrages historiques, dont Cromwell : la morale des seigneurs (Perrin, 1989) et Les Aga Khans (Perrin,2004), et d’un roman, L’Echiquier de la reine (Plon, 2010).Il a passé quinze ans dans le monde du luxe, d’abord chez Yves Saint Laurent puis dans le groupe Gucci où il a dirigé le pôle cosmétiques et parfums.

 

 

Les dynasties du luxe

Par Yann Kerlau – Editions Perrin

468 pages – ISBN 978-2-262-02317-1 – 23 euros

 

*********

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -