Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Plus qu'un petit mois pour le printemps (2) 24 février 2011

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Essais

 

Ils se croyaient immortels, ils étaient célébrés, puis la roue du destin a tourné, ils se sont égarés dans les ornières de l'Histoire, témoins impuissants de leur propre défaite. Descartes, Dumas, Lamartine, Courbet, Kropotkine, Hamsun, Pound, Clemenceau, Fréhel et Sagan, qu'ont-ils en commun si ce n'est leur mort pitoyable et leur gloire retrouvée ?

Avec ce sens de l'anecdote tendre et féroce à la fois, Michel Ragon évoque leur vieillesse déchue, leurs illusions, leur aveuglement mais aussi leur génie et leur gloire, et ce mystère fragile, grotesque et dérisoire que revêt toute existence humaine.

 

Ces portraits de Dumas, Descartes, Courbet, Lamartine, Hamsun, Kropotkine, Pound, Clemenceau, Fréhel, Sagan et Le Corbusier montrent en quoi la vieillesse peut être un naufrage, celui d'une oeuvre ou d'une santé, une tragédie suivie d'un oubli qu'on pourrait croire définitif, mais qui est souvent suivi d'une renaissance, d'une reconnaissance.

 

Né le 24 juin 1924 à Marseille, est un autodidacte. Ancien travailleur manuel, il acquiert une érudition telle qu'il est amené à soutenir une thèse de doctorat d'Etat à la Sorbonne et devient docteur ès lettres à l'âge de cinquante ans.

 

Ils se croyaient illustres et immortels

Par Michel Ragon – Editions Albin Michel

168 pages – 15 euros – ISBN 978-2-226-1888-1

 

*********

La quête du bonheur est à l'origine de presque tous nos comportements. En effet, le bonheur n'est pas seulement la conséquence d'une vie prospère, longue et épanouie, il en est bien souvent la cause directe. Etre heureux influence positivement tous les domaines de notre vie : santé, relations sociales, vie amoureuse, réussite professionnelle, etc.
A travers la restitution de 100 expériences conduites en laboratoire ou sur le terrain, cet ouvrage détaille les causes et les conséquences du bonheur.
Les enseignements de la psychologie positive à la portée de tous !

 

Jordi Quoidbach - Docteur en psychologie, il est actuellement chercheur à Harvard où il travaille sur le bonheur et les émotions positives. Il a déjà publié chez le même éditeur "Les compétences émotionnelles" (2009).

 

Pourquoi les gens heureux vivent-ils plus longtemps ?

Par Jordi Quoidbach – Editions Dunod

228 pages – 17,50 euros – ISBN 978-2-10-054328-1

 

*********

 

Qu'est-ce que “résister” ? Comment des individus “ordinaires” parviennent-ils à lutter sans armes et à se conduire de façon “extraordinaire” dans des situations d’oppression voire d’extrême violence ?
Inspiré par Hannah Arendt qui, dans Eichmann à Jérusalem, souligne la résistance non-violente des Danois sauvant les Juifs en 1943, Jacques Semelin présente ici ses quelque quinze années de recherche sur les ressources de la résistance civile au sein des systèmes totalitaires du XXe siècle.
Il propose une réflexion passionnante sur les notions de “dissidence”, “désobéissance” et “résistance”, qu'il applique au cas de l'Europe nazie, à partir d'exemples historiques souvent méconnus.  Il  avance aussi sa “théorie des trois écrans” pour expliquer les “freins” à la Shoah dans certains pays.
Jacques Semelin prolonge et renouvelle également ses analyses sur la résistance civile dans le cadre de l'Europe communiste. Il démontre comment ceux qu'on a appelés les “dissidents” ont su faire un usage subversif des médias, pour miner peu à peu le système soviétique, jusqu'à son effondrement.

Une réflexion unique, comparative et toujours actuelle pour comprendre comment des hommes et des femmes peuvent se dresser contre une dictature.

 

Jacques Semelin est professeur à Sciences-Po (Paris) et directeur de recherche au CNRS. Il possède une triple formation d'historien, de psychologue et de politiste. Il a fait ses études en France (Sorbonne) et aux États-Unis (Harvard). Il est autant le spécialiste des processus de résistance civile que de la violence de masse et du génocide.

Traduit aujourd'hui en 20 langues, Jacques Semelin est l'auteur de nombreux ouvrages, notamment Sans armes face à Hitler (1989, 1998), La Liberté au bout des ondes. Du coup de Prague à la chute du mur de Berlin (1997, 2009), La Non-Violence expliquée à mes filles (2000), Purifier et détruire (2005) et J'arrive où je suis étranger (2007).

Il est également le fondateur de l'encyclopédie en ligne des violences de masse (www.massviolence.org).

 

Face au totalitarisme. La résistance civile.

Par Jacques Semelin – Editions André Versaille

112 pages – 19,90 euros – ISBN 978-2-75495-127-5

 

 

*********

 

L'amour, faire l'amour est un art où l'intuition croise l'apprentissage.
L'amour, dire l'amour, pour reprendre autrement la formule, constitue pareillement un art. Le mot et la chose indissociables, voilà bien ce que révèle la poésie érotique. Nommer l'acte, le donner à imaginer, redouble le plaisir de celle ou de celui qui lit ou qui écoute.

 

Tran Arnault a dirigé la revue d'art contemporain Cimaise.
En 2010, elle a présenté l'édition d'Un siècle érotique - anthologie de la littérature érotique du xxe siècle (éd. Omnibus) et publié le roman Les Chambres (éd. Hors Collection).

 

Poésie amoureuse et érotique

Textes recueillis et présentés par Tran Arnault – Editions Omnibus

128 pages 23 euros – ISBN 978-2-258-08721-7

 

*********

 

Romans

 

Le 14 septembre 1812, Napoléon fait son entrée dans Moscou. Il pressent qu’à rester trop longtemps, il risque de courir à la catastrophe. Il donne alors à ses maréchaux un ordre stupéfiant : dès demain, la Grande Armée quittera Moscou et regagnera la France. Il ne s’agit pas d’une fuite, mais d’une manœuvre par laquelle il veut écraser Koutouzov en le contraignant à l’offensive. Le héros de ce livre, le général François Beille, est chargé de rester en contact avec l’ennemi de manière à lui faire croire qu’il s’agit de l’arrière-garde de la Grande Armée et que celle-ci est toute proche. Une fois la méprise dissipée, Koutouzov se précipitera sur les traces de l’Empereur pour l’empêcher de quitter le pays. Le lieu de la bataille est choisi par Napoléon, près de Vilna, non loin du Niémen. Les Russes sont écrasés et s’ouvre alors une nouvelle période : Napoléon, de retour en France, décide d’abdiquer et de se consacrer à la paix. Il transmet le pouvoir à son fils adoptif, Eugène de Beauharnais.

Deux cents ans après, l’auteur récrit l’histoire dans un roman original et convaincant où la vie de l’époque, la guerre et deux amours passionnées captivent l’attention.

 

Après des études à l'École Polytechnique et l'ENA, Valéry Giscard d'Estaing remplit la fonction d'Inspecteur des Finances avant d'être élu député du Puy-de-Dôme en 1956. Secrétaire d'État aux Finances puis Ministre des Finances, il est élu président de la République en 1974. Il fonde le parti centriste UDF en 1978 dont il sera le président de 1988 à 1996. Battu par François Mitterrand aux élections présidentielles en 1981, il est élu plusieurs fois député et siège au Parlement européen de 1993 à 1996. Giscard d'Estaing a toujours oeuvré pour une promotion de l'union européenne à la fois politique et monétaire. Il a, entre autres, collaboré avec le chancelier allemand Helmut Schmidt avec qui il met en le Système Monétaire Européen et le Comité pour l'Union Monétaire de l'Europe en 1986. Depuis 2001, il est président de la Convention européenne et poursuit la promotion de ses convictions concernant l'Europe.

 

La victoire de la Grande Armée

Par Valéry Giscard D’Estaing – Editions Plon

324 pages – 21 euros – ISBN 978-2-259-21390-5

 

*********

 

Exilée du Caucase, mannequin chez Chanel, cette célèbre beauté fut une héroïne de la Seconde Guerre mondiale et la grande dame de la Légion étrangère.

Leïla Hagondokoff naît en 1898 en Kabardie, dans le Caucase, au sein d'une famille de neuf enfants. Son enfance se déroule dans une taïga glaciale en proie aux attaques des Chinois et à celle des bêtes sauvages. Son père est commandant en chef des forces impériales en Extrême-Orient. Leïla et ses soeurs apprennent très tôt à soigner les blessés. À 19 ans, elle épouse un officier, ancien page du Tsar dont elle a un fils. Pour fuir la Révolution, ils traversent la Russie et gagnent Shangai où elle subsiste. Divorcée, elle part pour la France. Très vite célèbre pour sa beauté, elle devient mannequin, ouvre sa maison de couture et rencontre un milliardaire américain qui établit un trust en sa faveur. Elle épouse Ladislas du Luart et sa deuxième vie va commencer. Quand arrive la guerre d'Espagne, Leïla invente et fait financer des ambulances à l'intérieur desquelles, pour la première fois, on pratique la chirurgie lourde en zone de combat. Cette approche nouvelle sauvera des milliers de blessés.

À partir de 1936, à la tête de cette formation chirurgicale mobile, elle va sur tous les fronts : guerre d'Espagne, camps d'internement de Vichy en Algérie en 1941, campagnes de Tunisie, d'Italie, de France. En 1945, elle franchit le Rhin parmi les premières et défile à Paris le 14 Juillet. Elle crée un Centre militaire de détente à Alger pendant la guerre d'Algérie puis devient la marraine et la très généreuse donatrice d'un régiment de la Légion dont elle est l'icône.

Cette femme à la beauté célèbre, à la volonté de fer, au grand courage physique, au fort caractère, d'une grande humanité, entretint jusqu'à sa mort sa légende et ses mystères.

 

Guillemette de Sairigné est journaliste et écrivain. Elle a publié notamment Tous les dragons de notre vie et Mon illustre inconnu : enquête sur un père légende.

La Circassienne

Par Guillemette de Sairigné – Editions Robert Laffont

526 pages – 22 euros – ISBN 978-2-221-11108-6

 

Et, chez le même éditeur

 

Un roman feuilleton par William Rejault

L’engagement de William Rejault réside dans son envie de participer à une innovation littéraire et tester un nouveau modèle d’écriture après la publication de trois romans* inspirés de son passé d’infirmier. Pour ce format digital et interactif, il a choisi un « road-trip à pied » dans un genre qu’il décrit comme un « roman feuilleton à l’ancienne ». Fidèle à son écriture directe et son talent pour recréer l’univers émotionnel des situations, il débute son premier chapitre par une phrase qui plonge d’emblée le lecteur dans le postulat d’actu fiction : « C’est la mort violente de Nicolas Sarkozy qui a tout précipité ».

Une application innovante par sa dimension connectée
Conçue sous la direction du Président de la start-up Blüpan, ancien Directeur mobile de Mondadori France Digital, l’application iPhone « Le chemin qui menait vers vous » a pour vocation de mettre les atouts du format au service du lecteur. « Nous avons souhaité profiter pleinement du potentiel de l'iPhone et de ses fonctions communicantes », commente Olivier Cambournac. « Il s'agissait de proposer un livre électronique simple d'usage exploitant le principe d'interactivité au-delà de tout ce qui a été testé jusqu’à ce jour. »

 

Depuis 2006, William est journaliste. Il a publié son premier roman en 2006, "La Chambre d'Albert Camus"(Privé & Ed. J'ai Lu) avant "Quel beau métier vous faites" (2008 Privé & Ed. J'ai Lu) puis "Maman, est-ce que ta chambre te plaît ?" (2009 Privé & Ed. J'ai Lu), un document qui raconte son expérience en maison de retraite. Après "Le chemin qui menait vers vous", son cinquième roman sortira au premier semestre 2010 chez Plon (ce roman d’amour sera le premier volume d'une trilogie).

 

Le chemin qui menait vers vous

Par William Réjault et Laurent Latorre

342 pages – 19 euros – ISBN 978-2-221-12211-2

 

Et,

 

'Je croyais avoir besoin de voyager seul et de rester silencieux vingt-quatre heures pour regarder en face le temps qui passe. En réalité,j'avais besoin d'autre chose.J'avais besoin, je crois, de partager un peu de temps volé avec une aimable inconnue. '


En pleine crise de lassitude au cœur de la crise économique,
Christopher, opérateur culturel belge de cinquante ans au bord de la faillite, souhaite ralentir et se recentrer sur des valeurs plus justes. Parce que 'la vie rappelle de temps en temps que le monde est tout petit ', il décide de s'arrêter et de partir. Ce sera pour le Portugal, en train. Alors que le ciel additionne les nuages, Christopher croise sur le quai de la gare une inconnue, Emma, qu'il va découvrir le temps d'un voyage entre Bruxelles et Lisbonne, au cours d'une longue et belle conversation, à la fois tendre, émouvante, et toujours sincère. Francis Dannemark, avec toute la délicatesse et l'élégance qui le caractérisent, nous offre comme à son habitude un court roman, subtil et délicat, sur les choses de la vie

 

Lors de ses études de philosophie & lettres à l'Université de Louvain, Francis Dannemark anime une revue littéraire, " La Vigie des Minuits Polaires ". Tout en écrivant, il exerce diverses activités : professeur, garde de nuit, traducteur, critique de cinéma, adjoint du rédacteur en chef d'un journal de bandes dessinées, attaché culturel dans un cabinet ministériel, animateur d'ateliers d'écriture en Belgique et en France, écrivain en résidence (Université d'Artois), directeur d'un centre culturel à Bruxelles, directeur des associations Escales des lettres (qu'il fonde à Bruxelles et à Arras en 1999). Il est actuellement éditeur, conseiller littéraire indépendant, et responsable du programme d'Escales des lettres à Bruxelles.

En 1998, il a créé la collection " Escales du Nord " qu'il dirige en collaboration avec Jean-Yves Reuzeau, Hélène Hiessler et Bénédicte Pérot aux éditions Le Castor Astral (Paris/Bordeaux).

 

Du train où vont les choses

Par Francis Dannemark

96 pages – 14 euros – ISBN 978-2-221-11506-0

 

 

*********

Detroit, dans les années 1960. Les immigrants venus du Sud continuent d'affluer, attirés par les offres d'emplois des usines automobiles et par l'espoir d'une vie meilleure. Ils fuient la cueillette du coton, la misère et le racisme. Ils apportent leurs âmes blessées depuis des générations, leur souffrance... et leur musique : le blues. Une musique du coeur, fondatrice d'une grande partie de la culture américaine, mais surtout une musique noire, pivot d'une formidable évolution sociale et culturelle symbolisée par les célèbres studios Motown. Mais Detroit est aussi une ville de gangsters. Tommy DeMeo, jeune voyou blanc à l'enfance malheureuse et sans avenir, y débarque, fuyant sa province profonde. Il a déjà connu la taule et semble voué à y retourner tôt ou tard. Tommy DeMeo aime le blues, les voitures d'époque, les calandres chromées, les carrosseries rutilantes, les moteurs V8. Il aime aussi Martika, une chanteuse noire au destin tragique. Sera-t-il, comme tant d'autres, sauvé par la musique ?

 

Juke-Box Cadillac

Par Doug Allyn – Editions Rivages

400 pages – 21,50 euros – ISBN 978-2-743-62143-8

 

*********

A la fin du VIIème siècle, Bétis, un jeune Carthaginois voit le jour dans un jardin merveilleux, au milieu des senteurs enivrantes des fleurs de jasmin, des feuilles de laurier et de plantes mystérieuses nommées Thymus, Salvia et Rosa Maria. Il grandit aux côtés de la belle Naïs, qu'il aime plus que tout au monde. Il s'initie aux mille et un parfums des épices lointaines que son père adoptif, Anamar Amesakul a ramenées de la capitale impériale Byzantine... Débute alors l'aventure de La cinquième épice.

 

La cinquième épice. Livre premier : Carthage

Par Julien Tournier – Editions du Devin

300 pages – 12,90 euros- ISBN 978-2-9533574-0-0

 

Et du même auteur, chez le même éditeur

 

A la fin du VIIe siècle, alors que Carthage vient de tomber aux mains des Arabes, le jeune Bétis parvient à s’échapper en compagnie de la belle Naïs. Mais leur esquif, est arraisonné par la flotte du calife. S'en suit une palpitante aventure historique qui nous fait découvrir des personnages assoiffés de conquête et de pouvoir comme cette incroyable reine berbère, la Kahena. Avec Bétis, rien ne se passe sans une touche de magie. Le jeune homme va bouleverser l’ordre des choses en jouant de sa connaissance des épices. Un don qu’il a reçu de sa mère, la mystérieuse Hannah, pauvre domestique aux origines royales. Kairouan est le second volet de La Cinquième épice, l’envoûtante saga du maître des épices.

 

La cinquième épice. Livre second : Kairouan

Par Julien Tournier

320 pages – 12 ;90 euros – ISBN 978-2-9533574-6-2

 

*********

Anne-Charlotte de Langhe est rédactrice en chef du Figaroscope : elle ausculte donc Paris sous toutes ses coutures…La plus belle ville du monde sait titiller et agacer ses amoureux transis. De ses fameux embouteillages à son élégant RER, de ses invasions touristiques à ses musées inaccessibles, en passant par ses manifs incontrôlables et ses prix incontrôlés, Paris a plus d’un tour dans son sac pour nous énerver. Des pièges citadins que détaille l’auteur avec un mordant sympathique. Anne-Charlotte de Langhe dresse ainsi le portrait sans concession de la ville lumière et de ses célèbres autochtones parigots ! Une étude de cas qui parlera à tous, parisiens de souche ou de passage…Que du vécu !

 

Petit dictionnaires énervé de Paris

Par Anne-Charlotte de Langhe – Editions de l’Opportun

224 pages – 12,90 euros –ISBN 978-2-360-75032-0

 

*********

Pour les jeunes

 

À la perspective d'épouser l'homme que son père a choisi pour lui succéder à la tête du royaume d'Hytanica, la proincesse Alera a la désagréable impression qu'on lui impose un destin dont elle ne veut pas.
Lorsque Narian, séduisant et mystérieux jeune homme originaire du royaume ennemi de Cokyri, arrive avec un passé obscur dont il refuse de parler, les nouveaux désirs d'Alera menacent alors de détruire le royaume.
La découverte du secret de Narian va plonger Alera dans un monde terrifiant de complots, de querelles familiales et de guerres.

Cayla Kluver est née en 1992 dans le Wisconsin.

Alera (Legacy), qu’elle a écrit à l’âge de seize ans, a d’abord été publié en 2008 à compte d’auteur avant d’être remarqué par Amazon Encore, qui en a fait sa première publication en 2009.

Alera est le premier volet d’une trilogie qui a été vendue dans une quinzaine de pays.

 

Alera

Par Cayla Kluver – Editiosn MSK

454 pages – 17,50 euros - ISBN 978-2-7024-3496-3

 

*********

 

Un livre-monde, pour savoir d'où l'on vient, où l'on va. Découvrir qui sont les autres, nos voisins, nos contemporains. Se construire et devenir un citoyen du monde.

Être enfant en France, fils de Louis VIII au Moyen Âge ou future reine de Corée à huit ans, au XVIIIe siècle. Élève dans la Grèce antique, tisseuse au XIXe ou servante à Florence au XVe. Enfant en Chine ancienne ou au temps des Égyptiens. Dans la rue au XVIIIe siècle ou dans la mine au XIXe. Enfants d'aujourd'hui, en Europe ou en Amérique latine, chez les Inuit ou chez les Hopi. Petit gardien de buffles en Indonésie ou fille de nomades Touaregs, soldat au Congo ou blagueur à Madagascar, fils de migrants à Paris ou collégienne dans le Bordelais.

Enfants du monde entier, d'Orient ou d'Occident, tous différents dans leurs façons de faire et de dire, de vivre leur réalité sociale et leurs rituels, mais proches par ce qu'ils partagent de l'enfance.

Sous la direction de Jérômre Baschet, les auteurs, historiens, anthropologues, écrivains, sociologues, chercheurs..., parmi lesquels Catherine Dolto, Arlette Farge, Philippe Godard, Jacques Le Goff, Pierre Péju, Michelle Perrot, Raoul Vaneigem, Nicole Belmont, Myriam Szejer, tous soucieux d'une transmission vers les plus jeunes.

 

Enfants de tous les temps de tous les mondes

Dirigé par Jérôme Baschet – Editions Gallimard Jeunesse

512 pages – 29,50 euros – ISBN 978-2-07-052252-1

 

Et, chez le même éditeur

 

Les histoires de chat sont légion dans la littérature enfantine. En effet, ces petits animaux rigolos attirent  toute l’attention des petits. Cet ouvrage, édité par Gallimard Jeunesse, est un incontournable du genre.

Il s’agit d’un recueil d’histoires signées Thomas Stern Eliot, né en 1888 et mort en 1965. Cet auteur envoyait, sous le nom du vieil opossum, des poèmes à ses filleuls, poèmes qui racontaient la vie de chats tous aussi originaux les uns que les autres.

On retrouve des bestioles espiègles, affublées de noms tels que Grognetigre, pirate de la Tamise, Mister Mistofellis, ou encore Macavity. Autant de personnages, entre autres, dont les aventures hilarantes feront le bonheur des petits et des grands. Cet ouvrage remet au goût du jour un petit trésor d’imagination, qui a d’ailleurs inspiré la célèbre comédie " Cats ", qui a longtemps fait les beaux jours de Broadway.

 

Un ouvrage très drôle,  plein de finesse, avec de très belles illustrations signées Axel Scheffler.

 

Le guide des Chats du vieil Opposum

Par T.S. Eliot et AL Scheffler

64 pages – 14,90 euros – ISBN 978-2-07-063297-8

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -