Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Quelques essais (13 mars 2011)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Essais

 

Une analyse critique du site Internet Facebook pour tenter de comprendre les dangers et les questions soulevées par le phénomène des réseaux sociaux.

 

Eliane Girard est écrivain française, critique littéraire pour un magazine féminin et réalisatrice à France Inter.

 

Petit dictionnaire énervé de Facebook

Par Eliane Girard – Editions de l’Opportun

224 pages – 12,90 euros – ISBN 978-2-360-76045-0

 

*********

 

De grandes personnalités du XXe siècle, n’ayant a priori rien à voir entre elles,
se sont rencontrées, appréciées… et parfois même aimées.
Matthias Debureaux met en scène quatorze de ces rencontres extraordinaires.

 

Fidel Castro et Ava Gardner : peu de temps après son accession au pouvoir le Líder Máximo reçoit Ava Gardner dans sa suite du Hilton de la Havane. La star hollywoodienne y passera un moment inoubliable...
Johnny Hallyday et Francis Bacon : après un concert à Londres, le rocker français, âgé d’à peine vingt ans, se fait accoster par un alcoolique qui se dit peintre et l’invite à visiter son atelier. Cette nuit-là, Francis Bacon offre à Johnny Hallyday une toile... que Johnny bazardera quelques années plus tard lors d’un déménagement.
Benito Mussolini et Walt Disney : dans sa magnifique villa Torlonia, le dictateur italien reçoit à déjeuner le nouveau prince d’Hollywood. Entre un fan de Mickey et son créateur, le courant ne pouvait que passer...

Mais aussi Björn Borg et Nicolas Ceausescu, Vince Taylor et Georges Pompidou, Sigmund Freud et le pétomane Joseph Pujol, Serge Gainsbourg et Cassius Clay, Raymond Poulidor et Salvador Dalí, Marilyn Monroe et Nikita Khrouchtchev, Winston Churchill et Brigitte Bardot, Michael Jackson et le créateur du personnage de livre pour enfants Martine, Andy Warhol et Jean-Paul II, Sacha Guitry et le tsar Nicolas II, Fernandel et Goebbels.
Toutes ces rencontres sont réelles. Grâce à un important travail d’enquête et de documentation, Matthias Debureaux les restitue avec la plus grande exactitude possible, et de façon très vivante, comme si vous y étiez. Quatorze saynètes incroyables mais vraies.

Matthias Debureaux est journaliste à Citizen K. Il est également parolier (Bertrand Burgalat, Christophe Willem) et auteur d’un premier livre à succès : De l’art d’ennuyer en racontant ses voyages (Éditions Cavatines).

 

Les dictateurs font très bien l’amour

Par Matthias Debureaux – Illustré par Stéphane Manel – Editions NIL

248 pages – 19 euros – ISBN 978-2-841-11452-8

 

*********

 

Voici un guide complet qui permet d'aborder au mieux le vieillissement, en mettant l'accent sur la santé bien sûr, mais aussi et surtout sur l'équilibre intellectuel, affectif et émotionnel. Il permettra à chacun de trouver tous les conseils les plus à jour pour entretenir son corps, adopter une bonne hygiène de vie et ainsi rester en forme le plus longtemps possible et conserver un mental d'acier. Cette nouvelle édition entièrement revue tient compte des avancées les plus récentes dans la science du vieillissement, en matière de sommeil ou de sexualité, mais aussi dans des champs nouveaux comme la médecine anti-âge et la médecine esthétique.  La référence dans le domaine du vieillissement, actualisée et modernisée.  Un guide qui prend en compte la santé du corps aussi bien que les aspects psychologiques. DHEA, mélatonine, compléments alimentaires antioxydants, traitement hormonal de substitution, etc. : les techniques et les produits anti-âge passés en revue.

 

Ce guide propose une description de tous les aspects médicaux et psychologiques du vieillissement : la transformation du corps, l'exercice physique, l'alimentation, la fatigue, l'insomnie, les soins esthétiques, la vie sexuelle, les petits-enfants, la personnalité, etc

 

Olivier de Ladoucette est psychiatre et gériatre.
Attaché à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, il est chargé de cours à l'Université Paris V où il enseigne la psychologie du vieillissement. En 2004, il a créé la Fondation IFRAD, dédiée à la recherche sur la maladie d’Alzheimer dont il assure
la Présidence.
Auteur
de nombreux ouvrages sur la réussite de l'avancée en âge: Le guide du Bien vieillir

Rester jeune c'est dans la tête

 

Le nouveau guide du bien vieillir

Par le Dr Olivier de Ladoucette – Editions Odile Jacob

26,90 euros – ISBN 978-2-7381-2601-6

 

Et, du même éditeur

 

Le diabète est une maladie contraignante qui peut entraîner des complications graves. Pourtant, mieux vivre avec son diabète, c’est possible, comme vous l’explique le professeur Slama :

Comment traiter votre diabète le mieux possible ? Comment prévenir les complications ? Quelles sont les dernières avancées de la médecine ? Comment vivre normalement ? travailler ? faire du sport ? voyager ? Comment réagir dans les situations d’urgence ? Que doit savoir l’entourage ?

Ce livre vous présente :
Les 99 règles essentielles pour vous soigner si vous êtes insulinodépendant.
Les 73 règles essentielles pour vous soigner si vous êtes non insulinodépendant.

Véritable petite encyclopédie médicale et pratique, ce livre est le fruit de l’expérience de l’un des plus grands spécialistes du diabète en France.

Le professeur Gérard Slama est chef du service de diabétologie de l’Hôtel-Dieu à Paris et président de l’Association des diabétologues francophones

 

Mieux vivre avec un diabète

Par le Professeur Gérard Slama

352 pages – 21,90 euros – ISBN 978-2-7381-2607-8

 

*********

 

Gisèle Halimi raconte sa passion pour sa petite-fille, qui lui a révélé une part d'elle-même dont elle ignorait l'existence.

 

 «Passion. C'est dit, c'est écrit. Tout naturellement, le mot m'est venu pour décrire cet embrasement permanent, en chaud ou en froid. Qui se moque de la mesure, de la décence, des habitudes. Un sentiment assez puissant pour décider d'un nouvel ordre de nos existences.» Gisèle Halimi a raconté le désamour de Fritna, sa mère, son obstination farouche pour la forcer à l'aimer et son échec. Elle a exprimé sa frustration de ne pas avoir eu de fille, «qui aurait pu voir, dans (mes) ses yeux, la femme qu'elle deviendrait» et avec qui elle aurait voulu mettre à l'épreuve son engagement féministe. La naissance de sa petite-fille, M., marque un accomplissement : pour la première fois, Gisèle Halimi, témoin direct de ce qui «fabrique» un individu de sexe féminin, va pouvoir l'aider à construire sa liberté. Mais, au-delà de l'expérience féministe, et au-delà même de la raison, c'est une passion «totalitaire» que Gisèle Halimi nourrit pour sa «Tahfouna» - la rose, l'irrésistible. Une passion capable de métamorphoser deux êtres - l'un dans son déjà long parcours, l'autre arrivant à la vie.

 

Gisèle Halimi est avocate et féministe.

 

Histoire d’une passion

Par Gisèle Halimi – Editions Plon

204 pages – 18,50 euros – ISBN 978-2-259-21394-3

 

*********

 

Cet ouvrage de 348 pages contient de nombreuses informations et révélations sur la vie du fondateur de Wikileaks et ses motivations, ses années d'apprentissage, sa soif de liberté, son rejet de toutes les formes d'autorité. Il apparaît dans ce livre sous le pseudonyme de Mendax.

Underground est aussi un document essentiel sur les premiers hackers qui, dans les années 90, ont infiltré les sites de la NASA, de l'armée américaine, de Citibank.

La romancière Flore Vasseur, auteur notamment de Comment j'ai liquidé le siècle, spécialiste des tendances et des nouvelles technologies, signe la préface de l'édition française d'Underground.

 

« Assange se fait appeler Mendax et établit sa réputation de super programmeur capable d'entrer dans les réseaux les mieux sécurisés

 

Suelette Dreyfus est une écrivaine et une chercheuse en système d’informatique à l’Université de Melbourne. Docteur en philosophie, elle a fait partie en 2007 du conseil de Wikileaks

 

Underground

Par Julian Assange et Suelette Dreyfus – Editions des Equateurs

352 pages – 20 euros – ISBN 978-2-84900-179-3

 

*********

 

Le partage du gâteau du financement des cultes et de la laïcité ne fait pas que des heureux. D'autres clés de réepartition sont régulièrement citées dans la presse, lesquelles sont crédibles, lesquelles ont le vent en poupe ? Le point de vue de grands spécialistes du sujet et les principaux acteurs concernés.

 

Caroline Sägesser est collaboratrice scientifique au Centre interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité (CIERL) à l’ULB. Elle a publié plusieurs études sur le financement des cultes dont « Le prix de nos valeurs. Financer les cultes et la laïcité en Belgique » (2010, éd. Espace de libertés).

 

Le prix de nos valeurs. Financer les cultes et la laïcité en Belgique

Par Caroline Sägesser – Editions Espace de Liberté

94 pages – 10 euros – ISBN 978-2-87054-002-2

 

*********

 

Les marchés financiers ont beau déclencher des crises à répétition, peu d’experts et encore moins de gouvernants osent imaginer un monde sans la liberté et sans le pouvoir de ces marchés, un monde « sans Wall Street » ! Pourtant, comme l’explique ici l’un des meilleurs experts français des systèmes financiers, c’est le pas décisif qu’il faut franchir au plus vite pour éviter une nouvelle catastrophe. L’auteur pose d’abord un diagnostic précis sur les impasses d’un monde « avec Wall Street » : les normes exorbitantes de rentabilité imposées par les gestionnaires de capitaux entrainent tout à la fois, la déshumanisation des conditions de travail, le saccage des écosystèmes et la soumission des politiques publiques à des intérêts privés plutôt qu’à la volonté des citoyens. Mais peut-on, dans un monde ouvert, se passer de la puissance des marchés financiers ? Oui, car du fait même de leur puissance, ces marchés ne servent plus à financer l’économie réelle et pénalisent même celle-ci au profit des jeux purement financiers spéculatifs. Toutefois, pour se passer des instruments de spéculation sur les taux d’intérêt ou les taux de change, il faut reconstruire un système monétaire international qui permette de gérer la monnaie comme un bien commun de l’humanité. Et pour échapper au pouvoir exorbitant des gestionnaires de capitaux, il faudra reformer le droit des sociétés pour partager le pouvoir de gestion entre tous les acteurs prenant part à la production.

 

François Morin, professeur émérite de sciences économiques à l'Université de Toulouse I, a été membre du Conseil Général de la Banque de France et du Conseil d'Analyse Economique. Il a notamment publié Le Nouveau mur de l'argent : essai sur la finance globalisée (Seuil, 2006).

 

Un monde sans Wall Street

Par François Morin – Editions Seuil

192 pages – 17 euros – ISBN 978-2-02-103829-3

 

*********

 

En 1972, date de la première édition de cet ouvrage, le mot révolution était l'un des plus récurrents de la langue française. Quarante ans plus tard, le vocable est quelque peu passé de mode, mais il demeure un puissant ferment de mobilisation idéologique, y compris et peut-être surtout dans l'impensé d'une époque qui croit en avoir fini avec les idéologies.

De la révolution aux révoltes :paradoxal, le titre de l'ouvrage en annonce la teneur à la fois critique et programmatique. Contrairement aux poncifs de la période du « tout politique » de ces années 50 à 70 où l'on croyait fermement que la prise de pouvoir par l'État allait changer le monde et la vie, Jacques Ellul montre qu'aujourd'hui la révolution est un leurre et que seules des révoltes locales peuvent avoir un réel impact sur les conditions concrètes d'existence.

 

Jacques Ellul (1912-1994)) est un professeur d’histoire du droit,  théologien protestant et sociologie français d'ascendance maltaise.[1]

 

De la révolution aux révoltes

Par Jacques Ellul – Editions La Table Ronde

510 pages – 10 euros – ISBN 978-2-7103-6736-9

 

*********

 

Dans un an vont se dérouler les élections présidentielles.
Des candidats, à droite et à gauche, feront campagne en entretenant cette illusion française qui veut que l'Etat soit encore en mesure de décider de tout, tout seul. Avec la globalisation, nos Etats-nations ont perdu de leur pouvoir. Vers le haut, au profit d'une Europe où se joue largement notre destin ; vers le bas, au profit des collectivités locales qui, avec des chercheurs, des entrepreneurs, des acteurs sociaux, ont un rôle de plus en plus important à tous les niveaux.


C'est parce qu'il est à des années-lumière de cette réalité-là que le jacobinisme de Nicolas Sarkozy a échoué. Et la gauche échouera elle aussi si elle doit demain penser l'alternance selon ce schéma obsolète. Le temps est venu de porter un projet adapté aux réalités du XXIe siècle. C'est parce que la France et l'Europe toute entière ont atteint un point de non-retour économique, financier et social que je crois en la possibilité de mener à bien, aujourd'hui, cette mutation.
L'échéance est proche : pour la gauche, il y a urgence.

 

Gérard Collomb, né à Chalon-sur-Saône, est un homme politique français, membre du Parti socialiste, maire de Lyon depuis 2001 et sénateur depuis 1999. Il fut également député du Rhône de 1981 à 1988.

 

Et si la France s’éveillait…

Par Gérard Colomb – Editions Plon

224 pages – 19 euros – ISBN 978-2-259-21423-0

 

*********

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -