Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Et pour les jeunes aussi (4 avril 2011)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Les Editions Folio Junior nous ont envoyé quelques unes de leurs dernières parutions :

 

Une année, avec ses joies et ses peines, de la vie de Meg, JO, Beth et Amy March. Leur père absent - la guerre de Sécession fait rage et il est aumônier dans l'armée nordiste -, elles aident leur mère à assumer les tâches quotidiennes. Ce qu'elles font avec leur caractère bien différent : Meg, la romantique, qui va éprouver les émois d'un premier amour ; Jo, qui ne se départ jamais d'un humour à toute épreuve ; la généreuse Beth ; la blonde Amy enfin, qui se laisse aller parfois à une certaine vanité... Un fabuleux ... quatuor d'actrices incarne les soeurs les plus célèbres de la littérature

 

Née à Germantown en Pennsylvanie en 1832, Louisa May Alcott grandit à Concord (Massachussetts), le plus important foyer intellectuel de l'époque, sous l'égide d'un père pédagogue et philosophe. Elle se consacre plusieurs années à l'enseignement et publie dès 1854 son premier recueil de contes de fées puis d'autres récits pour la jeunesse qui lui permettent de vivre de sa plume. Elle gagne un succès international avec 'Les quatre filles du docteur March' en 1868, récit autobiographique devenu un classique de la littérature pour jeunes filles. Louisa May Alcott défend ardemment les droits de la femme, entre autre à travers ses personnages féminins aux brillantes carrières professionnelles. Elle ne manque cependant pas de louer les vertus de pureté morale et la dévotion à la famille de ses héroïnes. Son journal intime et sa correspondance ont également été publiés. Louisa May Alcott meurt à Boston en 1888

 

Les quatre filles du Docteur March

Par Louisa May Alcott  - Traduit de l’anglais par Paulette Vielhomme-Callais

378 pages – 14,50 euros - ISBN 978-2_07-051516-5

 

*********

 

Orphelin vivant chez son oncle et sa tante qui ne l'aiment guère, Harry découvre qu'il est magicien. Il voit son existence bouleversée par l'arrivée d'un géant, Hagrid, qui l'emmène à l'école pour sorciers de Poudlard. Présentation dans un coffret de velours noir et lettrage doré.

 

Harry Potter À l'école des sorciers Le jour de ses onze ans, un géant vient chercher Harry pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls... Le jeune élève se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Ainsi commencent les aventures du plus célèbre des jeunes sorciers !

 

Joanne Kathleen Rowling est née en 1965 en Angleterre, à Chipping Sodbury, près de Bristol.
Après des études de langue et de littérature française à l’université d’Exeter (qui lui donnent l’occasion d’enseigner le français à Paris pendant un an), elle se consacre quelque temps à l’association Amnesty International, au sein de laquelle elle milite pour les droits de l’homme dans les pays d’Afrique francophone.
C’est en 1990 que l’idée de Harry Potter et son école de sorcier lui vient à l’esprit alors qu’elle attendait un train qui avait du retard. Ce n’est pourtant que 3 ans plus tard qu’elle commence à écrire les aventures de l’apprenti sorcier.

 

Harry Potter. Tome 1 : A l’école des sorciers

Par Joanne Kathleen Rowling – Traduit de l’anglais par Jean-François Ménard

322 pages –11,90 euros -  ISBN 978-2-07-061236-9

 

*********

 

 

Il s'agit d'un monument de la littérature enfantine et de la littérature italienne. Son contenu mythique, poétique et parfois émouvant dépasse cependant largement le domaine des enfants. Tous prennent plaisir à ce livre écrit dans un style à la Jules Renard : le récit narre les souffrances, dignes d'un roman de Sade, endurées par un pauvre pantin, avatar enfantin d'Arlequin. Tout va très vite, la fugue de Pinocchio, ses bonds de lièvre, sa fougue de cheval emballé, le corps à corps avec le carabinier, les mouvements de foule, l'arrestation de Geppetto, l'assassinat du Grillon, les éclairs d'une nuit de tempête, les pieds du pantin qui prennent feu, l'histoire de la Fée, «une sorte de mère»... Et un beau jour Pinocchio prend la plume pour écrire Pinocchio, un drôle de livre pour tous et pour chacun.

 

Carlo Collodi, de son vrai nom Lorenzini, naît à Florence en 1826. 

D'abord journaliste, il fonde deux revues humoristiques qui ne durent guère. 
En 1859, il s'engage dans la lutte pour l'indépendance italienne et signe pour la première fois quelques opuscules politiques de son pseudonyme.


Dans ses moments de loisir, Collodi compose au cours des années suivantes quelques comédies, un drame aujourd'hui oublié et plusieurs romans d'intérêt secondaire avant de se consacrer à partir de 1876 à l'adaptation pour un public enfantin de contes traditionnels ainsi qu'à la composition d'une demi-douzaine d'ouvrages éducatifs dont le héros, Petit Jean (qu'il promène à travers l'Italie, et auquel il inflige des leçons de grammaire et d'arithmétique), ne fait pas toujours preuve d'un sens moral très strict. 

Lorsque Pinocchio surgit dans sa vie, Collodi a 54 ans. 

Le directeur du Giornale per i bambini lui avait commandé un feuilleton pour ses jeunes lecteurs. 
Collodi, qui avait accumulé les dettes de jeu, lui envoya le premier chapitre des Aventures de Pinocchio en juillet 1881 avec le billet suivant : "Si ce début vous plaît, faites-le-moi savoir et adressez-moi un chèque pour m'aider à poursuivre". 

Quinze chapitres plus tard, à ce qu'on raconte, Collodi avait gagné assez d'argent pour pouvoir mettre un terme aux tribulations de sa marionnette, et pendit Pinocchio sans autre forme de procès à la branche d'un chêne.

Mais devant les protestations de ses lecteurs, il lui fallut bien vite se remettre à l'ouvrage, dont les livraisons se poursuivirent jusqu'en janvier 1883.

Quatre ans plus tard, avec son recueil d'Histoires gaies, Collodi tenta en vain de retrouver un tel succès. 

Il mourut dans sa ville natale en 1890. 
Pinocchio, traduit dans toutes les langues

 

Pinocchio. Histoire d’un pantin

Par Carlo Collodi – Traduit de l’italien par Nathalie Castagné

238 pages – 6,70 euros -  ISBN 978-2-07-062551-2

 

*********

 

 

Mervet, treize ans, du camp palestinien de Dheisheh, et Galit, douze ans, de Jérusalem, commencent à s'écrire en 1988. Comment se parler alors qu'autour d'elles deux peuples se déchirent, se battent, se haïssent parfois ? « Je ne sais pas si tu veux être mon amie. À part ma famille, personne ne sait que je t'écris », s'interroge Mervet. « Quel sentiment étrange de savoir que j'écris à une Palestienne. C'est comme si c'était un rêve, un rêve heureux », lui répond Galit. Leur amitié naissante est sans cesse mise à l'épreuve par l'Intifada. Marquées par les préjugés de leur communauté, elles s'affrontent parfois ou tentent avec naïveté de trouver des solutions. Ce livre n'est pas une fiction. Il parle d'incompréhension et d'amour, il parle de l'histoire humaine.

 

Si  tu veux être mon amie

Par Galit Fink et Mervet Akram Sha’ban. Traduites par Ariane Elbaz et Béatrice Khadige

168 pages – 6,10 euros -  ISBN 978-2-07-61713

 

*********

 

 

Erin, January et Mouse vivent dans un institut qui recueille les enfants abandonnés. ...
Ils n'en sont pas à  leur première fugue mais, cette fois, l'aventure est plus sérieuse : January a construit un radeau sur lequel ils décident d'embarquer. Emportés par le courant du fleuve, les enfants échouent dans les marais noirs, un lieu étrange et inquiétant. Une mystérieuse petite fille, semble les attendre depuis toujours.

David Almond conte une histoire d'amitié, riche en émotions, servie par une écriture poétique et une force d'évocation étonnante.

Ange des Marais Noirs

Par David Almond – Traduit de l’anglais par Cécile Dutheil de la Rochère

210 pages – 6,10euros - ISBN 978-2-07-054414-1

 

*********

 

Il fait nuit, seules quelques lampes à pétrole sont posées ici ou là. Sous le plus gros arbre du village, les enfants sont assis autour d'un vieil homme en toge blanche. Ils font silence. Alors le conte peut commencer... Au temps où les animaux se transformaient en hommes, la panthère décida de devenir une jolie jeune fille et de s'introduire dans la maison du chasseur...

 

La femme panthère et autres contes du Bénin

Collectif

128 pages – 4,50 euros - ISBN 978-2-07-057405-9

 

*********

 

Pas de cadeau à l'horizon, pas de gâteau, pas de fête. Pourtant Xavier avait entouré la date en rouge sur son agenda mais personne ne semble s'en souvenir, ni ses parents, ni sa sœur, ni ses copains… tout le monde aurait-il oublié qu'aujourd'hui il a dix ans?

D'anniversaire en anniversaire, six courtes histoires, mettant en scène le même héros, Xavier Lepot, dix ans, oscillant entre humour et émotion, capturent avec une grande justesse les joies et les peines de l'enfance.

Après des études à l'Ecole normale supérieure et une agrégation de lettres, il est aujourd'hui professeur de français dans un collège. Boulimique de lecture durant toute son enfance, il s'essaye assez tôt à l'écriture et publie son premier roman en 1984. Lorsqu'il écrit pour les adolescents, c'est avec le souci constant de leur offrir des livres qu'il aurait aimé lire lui-même à leur âge. Il se fie donc à ses souvenirs pour écrire et profite du contact avec ses élèves qui ont l'âge de ses héros de romans. Depuis 1994, Jean-Philippe Arrou-Vignod est consultant sur les collections de fiction de Gallimard Jeunesse et est directeur de la nouvelle collection Hors Piste. Il travaille aussi régulièrement à l'écriture de scénarios pour la télévision. Il est aussi l'auteur d'une pièce de théâtre, 'Femmes'.

 

Bon anniversaire

Par Jean-Philippe Arrou-Vignod

94 pages – 2 euros - ISBN 978-2-07-055175-0

 

*********

 

Et un livre sonore

 

Autrefois, dans le royaume de Chine, Aladin vivait avec ses parents dans une grande pauvreté. Désobéissant et paresseux, il faisait leur désespoir jusqu’au jour où  il rencontre un étrange inconnu qui prétend lui vouloir du bien.

 

Celui-ci l’entraîne hors de la ville jusqu’à l’entrée d’un caveau et le force à descendre l’escalier qui va mener Aladin à la découverte d’un jardin plein de merveilles. L’Histoire d’Aladin ou la lampe merveilleuse est l’un des contes les plus célèbres des Mille et Une Nuits.


Véritable conteur,
Laurent Stocker nous entraîne dans l'histoire envoûtante d'Aladin. Le comédien fait vivre et interprète avec finesse ce monde enchanteur où djinns, génies, princesse et magiciens apparaissent et disparaissent tour à tour...


Adapté par Marie-Ange Spire

  

Histoire d’Aladin ou la lampe merveilleuse

Dit par Laurent Stocker

1h30 – 15,90 euros - ISBN 978-2-07-63775-1

*********

 

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -