Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Et vive la lecture (15 juin 2011)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Préfecture de Police de Paris, 3e étage.
Sous la férule d'André Tulard, chef du "service juif", une centaine de fonctionnaires est chargée d'appliquer la réglementation antisémite. Les cadres intermédiaires organisent le recensement des juifs. Les agents d'accueil du bureau 91 examinent les cas "douteux" et reçoivent les déclarations tardives. Des auxiliaires fabriquent le "fichier juif" ; d'autres s'occupent du classement des fiches puis de la préparation des rafles.
Au même moment, les mille agents du commissariat général aux Questions juives, organisme politico-administratif créé à la demande des autorités allemandes, mettent en œuvre les multiples mesures d'interdictions professionnelles et gèrent la spoliation des biens. Qui sont ces fonctionnaires et ces agents d'Etat improvisés ? Comment se représentent-ils leur travail ? Quels effets ont, sur les victimes, ces logiques professionnelles, intérêts de service, stratégies de carrière ?A partir de sources inédites — dossiers de personnel, archives de l'épuration, fonds privés et entretiens individuels avec d'anciens fonctionnaires de Vichy —, Laurent Joly signe la première étude comparée de ces deux institutions publiques qui ont joué, sous l'Occupation, un rôle majeur dans la politique de persécution antisémite. Alternant portraits de bureaucrates et approches quantitatives, cette enquête éclaire d'une lumière originale le fonctionnement de l'Etat et de ses dérives en situation exceptionnelle.
Dans le contexte d'occupation et de dictature pétainiste, la porosité entre administrations traditionnelles et organismes nouveaux de la Révolution nationale apparaît ainsi plus importante qu'on ne le pensait, favorisée qu'elle est par l'extrême politisation de l'activité bureaucratique.

 

Laurent Joly, 34 ans, chargé de recherche au CNRS (CRHQ-Caen), a notamment publié chez Grasset un biographie de Xavier Vallat (2001) et Vichy dans la "Solution finale".
Histoire du commissariat aux Questions juives (2006), ainsi que Louis Sadosky, brigadier-chef aux RG, Berlin, 1942. Chronique d'une détention par la Gestapo (CNRS Editions, 2009).

 

L’antisémitisme de bureau. Enquête au cœur de la préfecture de Police de Paris et du Commissariat aux Questions juives (1940-1944) par Laurent Joly – Editions Grasset

448 pages – 23 euros – ISBN 978-2-246-73291-2

 

Et, chez le même éditeur

 

Decembre 1943...
Dans le Rouen-Paris qui le mène vers sa nouvelle affectation, le capitaine Rainer Wunder, 28 ans, officier de liaison de l'Armée de terre auprès de la Luftwaffe, après deux ans sur le front russe et une blessure, rencontre Hanna Ollenstein, 32 ans, Allemande, juive, communiste et résistante, qui prétend être Alsacienne et "sonde" les militaires Allemands dans les trains et les cafés. Cette histoire d'amour — cinq jours et six nuits d'un bonheur absolu pour Rainer — s'inscrit dans l'Histoire.
Olivier Todd, narrateur de ce roman, mêle à cette fiction ses souvenirs d'occupation, des lettres et des journaux intimes. Il a également traqué des témoins et lui, qui avait alors une quinzaine d'années, raconte le lycée, ses premières amours, sa mère communiste, tout cela entremêlé d'autres souvenirs et enquêtes menés après la guerre.Dans l'étrange atmosphère de ce Paris occupé, trahisons, arrestations et dangers de mort constants donnent à la narration une intensité particulière.
A côté des personnages fictifs, on croise Picasso, Sartre, Florence Gould, Robert Desnos...

 

Olivier Todd a été professeur, journaliste (Nouvel Observateur, B..B.C, L'Express), biographe (Brel, Camus, Malraux).
J'ai vécu en ces temps est son huitième roman

 

J’ai vécu en ces temps

Par Olivier Todd

384 pages – 20 euros – ISBN 978-2-246-74871-7

 

*********

 

Depuis quelques années, la Grameen Bank créée par le Pr Yunus développe, en association avec d'autres entreprises, le modèle économique du social-business.
Quels sont aujourd'hui les résultats de ces premières expériences ? Quels ont été les effets de la crise financière et de l'augmentation du prix des matières premières ? Muhammad Yunus s'appuie essentiellement sur les projets menés avec Danone, Veolia et Adidas. Etape par étape, il nous explique comment le marché a obligé ces entreprises à faire évoluer leur stratégie, leur marketing, leur cible. Même si le modèle est différent, les lois économiques qui fixent les équilibres du social-business sont les mêmes que celles qui agissent sur l'économie de marché classique.
Le principe de réalité prédomine... mais dans une perspective beaucoup plus humaine. Entre études de cas et réflexions sur le monde à venir, le nouveau livre du Pr Yunus nous ouvre un univers toujours aussi stimulant et porteur d'espoir.

 

Muhammad Yunus est né au Bangladesh.
Docteur en économie, il est le fondateur et le directeur de la Grameen Bank. En transgressant de nombreux préjugés économiques, il a imposé le microcrédit dans le monde. Il a reçu le Prix Nobel de la Paix en 2006. Il est aussi l’auteur de Vers un monde sans pauvreté et Vers un nouveau capitalisme, tous deux parus chez Lattès.

 

Pour une économie plus humaine. Construire le social-business

Par Muhammad Yunus – traduit de l’anglais par A. Steta et B. Merle d’Aubigné – Editions JC Lattès

312 pages – 20 euros – ISBN 978-2-7096-3550-9

 

*********

 

Dans un quartier préservé d’Abadan, Clarisse, l’épouse et mère de famille à travers qui l’histoire se déploie, est une femme d’une profonde humanité, intelligente, d’une simplicité de coeur qui nous la rend spontanément attachante.
Par ses yeux, on observe le petit cercle qui se presse autour du foyer : un mari ingénieur à la raffinerie, fervent de jeu d’échecs et de politique, les deux filles, adorables et malicieuses jumelles, Armène, le fils vénéré en pleine crise d’adolescence, et la vieille mère enfin qui règne sur la mémoire familiale. Pourtant la très modeste Clarisse, cuisinière éprouvée qui se dévoue sans compter pour les siens, va bientôt révéler sa nature de personnage tchekhovien, au romanesque d’autant plus désarmant qu’il se montre on ne peut plus retenu.
De nouveaux voisins se manifestent en effet, une famille arménienne débarquée de Téhéran qui va très vite bouleverser l’équilibre affectif de notre femme invisible. Tout l’art de Zoyâ Pirzâd est de brosser à petites touches impressionnistes d’une grande justesse visuelle le portrait d’une société patriarcale scellée par les usages et traditions des femmes. Et de restituer la réalité de la vie des Arméniens d’Iran pris dans l’ambiance plus vaste d’un pays d’accueil, cette Perse à la fois moderne et antique dont ce beau et fort roman dévoile pour nous la complexité culturelle et sociale.

 

Romancière, traductrice, nouvelliste hors pair, Zoyâ Pirzâd fait partie des auteurs iraniens qui font sortir l'écriture persane de ses frontières et l'ouvrent sur le monde sans rien céder de sa singularité.
Très remarquée dès la publication en France de son recueil de nouvelles « Comme tous les après-midi », Zoyâ Pirzâd a reçu le Prix Courrier international du meilleur livre étranger 2009 pour « Le Goût âpre des kakis ». « C'est moi qui éteins les lumières » est son troisième roman traduit en français.

 

C’est moi qui éteins les lumières

Par Zoyâ Pirzâd - Traduit du persan par Christophe Balaÿ – Editions Zulma

400 pages – 22 euros – ISBN 978-2-84304-556-1

 

*********

 

Nous mentons tous en moyenne 2 fois par jour… Les nouvelles séries télés comme Lie to me mettent en scène des experts ès mensonges qui viennent en aide aux enquêteurs afin de savoir traquer les petits et gros menteurs… Avec ce livre pratique et complet, vous allez pouvoir enfin découvrir tous les secrets de ces spécialistes et les utiliser dans votre quotidien.
Pourquoi les gens mentent ? Comment repérer leurs mensonges ? Comment parvenir à cacher ses propres mensonges ? Ce livre est une boite à outils indispensable pour arrêter de vous faire berner

 

Comment démasquer les menteurs et obtenir la vérité

Par G. Hartley et M. Karinch – traduit de l’américain par P. Aubun – Ed. l’Opportun

254 pages – 15 euros – ISBN 978-2-360-75042-9

 

*********

Quelques bandes dessinées de Dupuis

 

Avec cet album de 192 pages (au prix incroyable de 5,90 euros), difficile de ne pas se laisser tenter. Les plus grands héros de BD sont là, à découvrir ou à redécouvrir dans une sélection de gags et d'histoires courtes tous publics.

Les plus grands héros de BD sont là, à découvrir ou à redécouvrir dans une sélection de gags et d'histoires courtes tous publics.

 

Méga Spirou

Collectif

192 pages – 5,90 euros – ISBN 978-2-8001-8225-7

 

***

 

Après Melle Chiffre, Grand-Papy ou encore M. Mégot, c'est au tour de nos amis à quatre pattes d'être mis en vedette. Auxiliaires involontaires des facéties du Petit Spirou, ils font partie intégrante de l'univers du gamin le plus espiègle de la BD tous publics.


Mes amis à poils

Par Tome et Jarry

32 pages – 7,50 euros – ISBN 978-2-8001-5053-6

 

***

Une réédition de trois aventures de Spirou et Fantasio en diptyques, pour se replonger dans l'univers de cette série mythique : de la chasse au trésor sous-marine à l'infiltration des mafias new-yorkaise et moscovite, en passant par la rencontre du troisième type avec Fournier, un petit aperçu des grands moments d'une saga intemporelle

 

''Le repaire de la murène'' : Spirou, Fantasio et Champignac participent à un concours de construction de sous-marins. Ils sont freinés dans leurs travaux par des gens peu recommandables.

''Spirou et les hommes-bulles'' : Le capitaine du Discret s'est évadé de prison, il veut récupérer son butin resté dans l'épave du bateau.

 

 

Les aventures de Spirou et Fantasio diptyque N° 4

Le repère de la murène et Spirou et les hommes-bulles

Par Franquin

104 pages – 14,50 euros – ISBN 978-2-8001-5245-5

 

***

 

''Du cidre pour les étoiles'' : Des extra-terrestres suivent des cours de mycologie chez le comte de Champignac. Un incident éclate quand certains d'entre eux sont surpris en flagrant délit de vol de cidre.

''L'Ankou'' : On a dérobé un produit très dangereux dans une centrale nucléaire. Spirou et Fantasio sont mis sur l'affaire.

 

Les aventures de Spirou et Fantasio diptyque N° 5

Du cidre pour les étoiles et Lankou

Par Jean-Claude Fournier

104 pages – 14,50 euros ISBN 978-2-80015246-2

 

***

''Spirou et Fantasio à New York'' : Spirou et Fantasio se retrouvent mêlés à la guerre entre les mafias italienne et chinoise.

''Spirou et Fantasio à Moscou'' : Piégés par le KGB, nos intrépides amis se voient obligés de combattre un adversaire de longue date.

 

Les aventures de Spirou et Fantasio diptyque N° 6

A New York – A Moscou

Par Tome et Janry

104 pages – 14,50 euros – ISBN 978-2-8001-5247-9

 

*********

 

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -