Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Pour bien commencer l'été -1-(22 juin 2011)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Nous avons reçu deux ouvrages de Juifs convertis au christianisme. Deux enfants juifs confiés par leur famille à des familles chrétiennes, les sauvant ainsi de la mort. Deux enfants juifs, l’un converti a quatorze ans, l’autre élevé comme chrétien et qui n’appris qu’à trente cinq ans, qu’il était juif mais que celle qui l’avait recueilli ne se souvenait pas du nom de famille original. Deux enfants juifs entrés dans les ordres.

L’un est devenu cardinal et l‘autre est prêtre.

Deux Juifs qui ne peuvent occulter leur identité.

 

Cet ouvrage réunit les principales interventions de Jean-Marie Lustiger, de 1980 à 2005, sur les relations entre Israël et l'Eglise.
Il les a lui-même sélectionnées avant son décès. Prolongement de La Promesse, cet ouvrage illustre non seulement l'itinéraire singulier de l'auteur, mais aussi une partie importante de l'oeuvre qu'il a accomplie dans ses dernières années en communion avec le pape Jean-Paul Il : frayer le chemin des retrouvailles entre Israël et l'Eglise. Au-delà du témoignage personnel, ces textes, bien davantage qu'une mise au point théologique en vue d'une réconciliation, reflètent une activité intense et fructueuse au service d'une réflexion et d'une mission communes aux catholiques et aux juifs : recevoir et transmettre la vocation divine de tout être humain.

 

Né en 1926 à Paris de parents juifs d'origine polonaise, Jean-Marie Lustiger se convertit au catholicisme à l'âge de 14 ans.
Ordonné prêtre le 17 avril 1954, il sera aumônier de la Sorbonne, curé de la paroisse Sainte-Jeanne-de-Chantal à Paris, évêque d'Orléans et archevêque de Paris. Créé cardinal par Jean-Paul Il en 1983, il est élu à l'Académie française en 1995. Ses obsèques furent célébrées à Notre-Dame de Paris le 10 août 2007. II est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages, dont des best-sellers, notamment "Le Choix de Dieu et La Promesse".

 

L’Alliance.

Par Jean-Marie Lustiger – Presses de la Renaissance

304 pages – 20 euros – ISBN 978-2-7509-0630-6

 

***

 

Le présent ouvrage est comme un accomplissement symbolique de sa demande. Les six "Lettres" figurant dans ce livre portent sur les problèmes du dialogue judéo-chrétien : Le grand tournant dans l'enseignement de l'Église sur les Juifs et sur le Judaïsme ; Juifs-Chrétiens: deux mémoires ; Le grand Jubilé de Jérusalem ; Aspects théologico-philosophiques de l'éloge pontifical d'Emmanuel Lévinas ; Édith Stein patronne de l'Europe ? ; Où est ma patrie ?

 

Né en 1943, le Père Waszkinel est un ancien élève de Jean-Paul II.. Il est Docteur en philosophie et a enseigné à l'Université Catholique Jean-Paul II de Lublin. Retraité depuis octobre 2008, il vit actuellement en Israël.
Il découvre qu'il est un enfant juif arraché à la mort, 12 ans après avoir été ordonné prêtre. En 1998, il rencontre le Cardinal J.-M. Lustiger. Celui-ci lui demande quelques semaines avant son décès de lui écrire des lettres.


 

« Lettres » au Cardinal Jean-Marie Lustiger

Par le père Romuald Jakub Weksler-Waszinkinel – Editions Bénédictines

156 pages – 13 euros – ISBN 978-2-84863-104-2

 

***

En quelques années, le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine a transformé l'église Saint-Vincent-de-Paul en une des paroisses les plus fréquentées de Marseille.
La foule se presse pour prier dans la beauté et faire rayonner la lumière du Christ autour d'elle. Conversions et baptêmes se multiplient, les vocations aussi, et les non-chrétiens franchissent les portes de l'église pour découvrir quel mystère se cache dans ce lieu. Comment expliquer un tel phénomène dans une Eglise dont on stigmatise les faiblesses et prédit constamment la disparition ? Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à toutes ces questions dans cet entretien avec Jean-Robert Cain, membre de l'Académie de Marseille et officier des Arts et des Lettres.
Après avoir évoqué sa jeunesse et les différentes étapes qui l'ont conduit à la vie religieuse, puis au sacerdoce, il dévoile ce qui est pour lui le secret de son ministère : le primat de la prière, la disponibilité du prêtre dans son église, la vigueur de la prédication, l'attention à la dignité de tout ce qui touche à Dieu. Beauté et vérité sont mises ensemble au service de la sainteté dont le prêtre doit éveiller le désir, par son attitude, par son habit aussi.
Et derrière tous ces moyens, on trouve la présence discrète et forte de Marie, à qui le père Michel-Marie a confié la fécondité de son ministère, et toute sa vie. Un livre exceptionnel.

 

Michel-Marie Zanotti-Sorkine est né en 1959 et a été ordonné prêtre en 1999.
Il est l'auteur de plusieurs livres aux éditions Ad Solem (De l'amour en éclats, De sa part, La passion de l'amour) et d'un récit aux éditions de l'Oeuvre (Cette nuit, l'éternité). Jean-Robert Cain a été médecin-psychiatre et travaille aujourd'hui dans le domaine de la musique d'orgue. Membre de la Commission diocésaine d'art sacré, il a publié plusieurs ouvrages de référence sur le patrimoine cultuel.

 

Homme et prêtre. Tourments, lumières et confidences

Par Michel-Marie Zanotti-Sorkine - Editions Ad Solem

462 pages – 34 euros – ISBN 978-2-940402-94-6

 

***

Etude des écrits et de l'engagement politique de Leszek Kolakowski (1927-2009), philosophe polonais et figure marquante de la gauche antitotalitaire européenne, dont l'oeuvre relève à la fois de l'histoire des idées, de la philosophie marxiste et de l'histoire religieuse, par son traducteur en français et auteur de nombreux articles concernant ses contributions.

 

Jacques Dewitte est un écrivain français. Il a écrit Le Pouvoir de la langue et la liberté de l’esprit, recensant les manipulations du langage par les systèmes totalitaires, en s'appuyant sur quatre auteurs : George Orwell, Dolf Sternberger, Victor Klemperer et Aleksander Wat.

 

Leszek Kolakowski : Le clivage de l’humanité

Par Jacques Dewitte – Editions Michalon

128 pages – 10 euros – ISBN 978-2-84186-572-7

 

*********

 

Nous l'avons vue grandir à l'ombre d'un père qui a hanté notre vie politique pendant quarante ans.
Elle a pris sa place mais refuse celle du diable. Avec sa blondeur, son sourire parfois dérangeant, la dureté de ses formules, sa voix incomparable, Marine Le Pen a tout compris à son époque, se joue des médias et prend la lumière. Mais elle demeure une inconnue. Au sein de l'extrême droite, beaucoup lui reprochent un vocabulaire "politiquement correct", pensé pour faire "du chiffre électoral". A l'extérieur, il a suffi de peu d'efforts - se tenir à l'écart du pire - pour nous apparaître comme fréquentable.
L'est-elle vraiment ? Pour répondre à cette question, il faut entrer dans la vie de Marine Le Pen, percer à jour ses motivations et savoir qui l'entoure vraiment. Décrypter son opération "dédiabolisation". Dévoiler son OPA sur la laïcité. Décortiquer son revirement sur l'économie. Pendant des mois, Caroline Fourest et Fiammetta Venner ont enquêté, disséqué, écouté. Témoins, anciens du FN, compagnons de route, stratèges de passage ou doctrinaires endurcis.
Elles ont interrogé sans fard Marine et Jean-Marie Le Pen. Exhumé des documents, croisé les programmes, surfé sur les sites de toutes tendances et rassemblé les images de l'album de famille frontiste. Elles nous racontent les dessous d'un clan unique par son système de cour, ses rêves de grandeur et ses petits arrangements. Le Front national - que d'anciens militants accusent d'être surtout un "Front familial" - peut-il vraiment donner des leçons ? Son nouveau programme est-il si différent de l'ancien ? Marine Le Pen veut-elle "tuer le père" ? Ou le réhabiliter ? Changer le FN ou le faire gagner ? Désormais, nous savons.

 

Caroline Fourest collabore au Monde et à France Culture.
On lui doit, entre autres, Frère Tariq (2005) et La dernière utopie (2009), et, avec Fiammetta Venner, Tirs croisés (2003). Fiammetta Venner est par ailleurs l'auteur de L'opposition à l'avortement (1995), et d'Extrême France (2006).

 

Marine Le Pen

Par Caroline Fourest et Fiammetta Venner – Editions Grasset

432 pages – 20 euros – ISBN 978-2-246-78382-4

 

*********

 

Fred Barberousse, ancien membre du contre-espionnage de l’Union européenne et critique oenologue bénévole, se voit recruter par l’agence CyberSecuritas.
La mission de ce militaire atypique, épicurien et non-violent : vider le Net de ses indésirables. Le voici donc lancé sur la piste de « trolls » qui pourrissent à coups de spams la bienheureuse tranquillité d’un philosophe à chemise blanche et de sa délicate épouse blonde, mais aussi d’étranges fantômes qui poursuivent sur sa messagerie une jeune ministre opposée au téléchargement illégal de musique.
Des fantômes qui ont le bon goût d’être poètes et de jouer une divine cantate à faire pleurer un disque dur… Sur sa route, notre enquêteur croisera aussi un vosnes-romanée sublime quoique totalement contrefait, un ambassadeur ouïgour féru d’histoire et un sextoy éjaculateur précoce, entendez qui tombe en rade au bout de 7 minutes exactement, le mufle. On l’aura compris, Alain Lipietz, qui sort ici de son registre habituel d’économiste sérieux, veut nous amuser avec un roman à multiples clés, qui mouline joyeusement de véritables questions d’actualité comme la loi Hadopi, les nouvelles données de la mondialisation ou les conséquences du réchauffement climatique pour la viticulture bourguignonne.

 

Alain Lipietz est économiste et ancien député Vert européen.
Il a récemment publié Face à la crise : l'urgence écologiste (Textuel, 2009).

 

Les fantômes de l’internet

Par Alain Lipietz – Editions Les Petits Matins

166 pages – 15 euros – ISBN 978-2-915-87989-6

 

*********

 

Une vieille dame qui s’apprête à partir avec ses secrets, dans le calme d’une piscine.
Un lecteur dans une bibliothèque numérique, par temps de panne électrique. Un homme dans une chambre d’hôtel, au bord de la plage, sous la pluie, qui n’attend qu’un d’improbable fantôme. Un veuf qui enterre méthodiquement sa richesse. Un fils qui s’interroge sur un père qu’il n’a pas connu ou presque. Un écrivain soucieux de ses brouillons. Les retrouvailles d’un couple qui n’a jamais vraiment existé.
Les conséquences tragiques d’une fausse annonce. Un entraîneur qui abandonne son équipe en plein match. A chaque fois, des bribes de passé se dévoilent, et une interrogation se pose, sur le futur et ce qu’il convient de lui transmettre ou non. Que retient-on d’une vie ? De sa propre vie ? Qu’est-ce qui en restera ? Quelles traces laisser ? Comment infléchir le destin ? Dans un monde qui change, où les codes sont parfois vidés de leur sens, où la continuité est peut-être une illusion qui fait naufrage, les personnages inventés par l’auteur de cette toile d’araignée essaient de faire le point (comme on dit aussi d’une caméra).
Pas forcément pour y voir clair. Mais pour garder les yeux ouverts, avant la nuit, et dans la nuit
.

 

Bernard Comment est né le 20 avril 1960 à Porrentruy, il est un écrivain suisse.

Formé par Jean Starobinski et Roland Barthes, Bernard Comment a été professeur à l'Université de Pise en exerçant le journalisme pendant quatre ans. Puis, il est chercheur à la Sorbonne durant trois ans.
Après, il devient secrétaire de l'Association suisse de football et se nomme directeur de la fiction à France Culture en 1999.

 

Tout passe

Par Bernard Comment – Christian Bourgois Editeur

144 pages – 13 euros – ISBN 978-2-267-02167-7

 

*********

 

Stupeur et chuchotements sous la Coupole.
Un
e malédiction pèse sur le fauteuil 32 de l'Académie française. Cet énigmatique mauvais sort, vérifié par de nombreux historiens depuis l'origine, fut le sujet, en 1910, d'un roman fameux : Le Fauteuil hanté. Son auteur, le célèbre feuilletoniste Gaston Leroux, avait résolu l'énigme et en avait dissimulé les clefs dans son manuscrit. Le destin voulut que ce soit Maurice Rheims, titulaire du fauteuil 32 de 1976 à 2003, qui devienne l'expert de la succession Leroux.
Il reçut, pour rémunération de son travail, le mystérieux manuscrit. Au moment de mourir, il le transmit à sa fille pour l'aider à exécuter sa dernière volonté : que jamais personne ne s'assoie sur son fauteuil. Si elle parvenait à accomplir cette mission, malgré le déchaînement des ambitions et les sombres tractations des candidats, son père pourrait goûter à la vraie immortalité, celle des fantômes.
Dans son treizième roman, Nathalie Rheims tourne une page. C'est avec une légèreté, un humour, une ironie mêlés de tendresse qu'elle fait revivre tous ceux qui entouraient son père afin qu'il n'attende plus que son éloge soit prononcé

 

Nathalie Rheims est fille de Maurice Rheims, commissaire-priseur et académicien et sœur de la photographe Bettina Rheims. Elle a épousé Léo Scheer en 1989, puis fut la compagne du producteur de cinéma Claude Berri.

 

Le fantôme du fauteuil 32

Par Nathalie Rheims – Editions Léo Scheer

244 pages – 18 euros – 978-2-756-10327-3

 

*********

 

Apprenons les langues en s’amusant.

Assimil lance une collection de guides de poche.

 

Dérivés d'une méthode qui a fait ses preuves, ce guide de poche (petit format très pratique) est destiné aux voyageurs. Avec une belle volonté pédagogique et des tas de petites notations sur les mœurs.

 

Guide de conversation hébreu.

Par Roberto Strauss – adaptation française par R. Jacquet et Sh. Svironi

150 pages – ISBN 978-2-7005-0492-7

 

***

Un guide de conversation original et facile contenant : une partie grammaire pour vous initier aux structures de la langue et vous apprendre à construire vos propres phrases ; une partie conversation pour communiquer facilement grâce aux mots clés et phrases types réparties dans 45 rubriques thématiques contenant le vocabulaire essentiel de la langue, complétée d'un lexique de plus de 2 000 mots ; la prononciation de tous les mots et phrases en arabe littéraire.


Guide de conversation arabe littéraire

Par Hans Leu – adaptation française par Daniel Krasa

198 pages - – ISBN 978-2-7005-0443-9

 

***

Un visa pour l'évasion. La prononciation de tous les mots et phrases en arabe libanais.
Une présentation de l'arabe dialectal libanais, des points de grammaire, des listes de mots clés, des expressions courantes pour échanger dans diverses situations de la vie quotidienne, un aperçu de la culture et des coutumes, etc.

 

Guide de conversation arabe libanais

Par Rita Nammour-Wardini – d’après l’oeuvre originale de Hans Leu et d’Iyaal-Ghafari

183 pages  – 8,90 euros -  ISBN 978-2-7005-0357-9

 

*********

 

Un essai photographique de Christian Lutz au Nigeria dans l’univers clos des protagonistes du monde des affaires liées au pétrole et au gaz. Son regard incisif révèle un sentiment malsain découlant de l’impact des intérêts économiques sur les populations civiles. Le photographe dresse un constat amer des rapports de forces inégales entre les dominants et les dominés et dépeint un tableau sombre de l’exploitation d’un sous sol africain trop riche.

Lors de trois voyages successifs au Nigeria, en 2009 et 2010, Christian Lutz documente le commerce du gaz et du pétrole chez les dominants comme chez les dominés. Il photographie d’un côté les hommes d’affaires expatriés de la capitale Abudja dans leur vie privée, au travail comme lors des négociations avec certains fonctionnaires nigérians. Dans le même temps, il enquête sur les pollutions locales auprès des populations civiles dans le delta du Niger, où le pétrole se trouve.

 

Christian Lutz est né à Genève en 1973. Il a étudié la photographie au “75”, établissement artistique de Bruxelles, de 1993 à 1996. Il a publié entre autres “Karpathos” aux éditions Ides et Calendes (Neuchâtel) en 2000 et “Protokoll” chez Lars Müller Publisher (Baden) en 2007. Ses travaux ont été couronnés par une nomination au Prix européen de la Fondation HSBC, par le Prix allemand du Livre pour “Protokoll”, par le prix Nicolas Bouvier (Suisse), par le Prix suisse de la photographie ewz-Selection.

 

Tropical gift – The business of oil and gaz in Nigeria

Par Christian Lutz – Lars Müller Publishers

45 euros - ISBN 978-3-03778-226-2

*********

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -