Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Le soleil arrive enfin (1er août 2011)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Quand Roger Cukierman est élu à la tête du Crif en 2001, une vague d'actes antisémites déferle sur la France.
Lu
i dont l'enfance est marquée par la Shoah se fait le porte-voix de la lutte contre ce fléau. Le pouvoir est alors partagé entre Jacques Chirac, président de la République, et le Premier ministre Lionel Jospin qu'il veut convaincre de la gravité de ces événements. Roger Cukierman doit alors concilier dialogue et action, écoute et persuasion. Il mobilise sa communauté le 7 avril 2002 : deux cent mille personnes défilent à Paris et dans les grandes villes de province.
Des manifestations de rue aux bureaux feutrés du pouvoir, il raconte, dans un style direct et sans tabou, ses contacts et interventions au plus haut niveau. Il n'hésite d'ailleurs pas à critiquer la politique étrangère de la France qu'il juge trop sévère à l'égard d'Israël. Roger Cukierman se révèle un président de combat dont Chirac dira : " Celui-là quand il s'énerve, la fumée lui sort par les naseaux.

Dans ce livre, l'auteur restitue le contenu de ses conversations politiques les plus marquantes, éclairant d'une lumière nouvelle des personnalités comme Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal, Lionel Jospin ou Olivier Besancenot. C'est un homme de convictions et de responsabilité qui revient sur cette période très récente de notre histoire, conscient du travail accompli mais aussi lucide sur les maux qui continuent de ronger la société française.

 

Roger Cukierman est né en 1936.
Pendant la guerre il est caché dans un couvent à Nice, mais nombre des siens disparaissent à Treblinka. Il entre à 26 ans dans le groupe Edmond de Rothschild dont il deviendra le président. Après avoir quitté la banque, il est élu en 2001 à la présidence du Conseil Représentatif des Institutions juives de France (Crif), poste qu'il occupera jusqu'en mai 2007.

 

Ni fiers ni dominateurs

Par Rogier Cukierman ) Editions du  Moment

276 pages – 19.95 euros – ISBN 97 !-2-35417-033-2

 

*********

 

Et voici donc un des plus beaux et des plus célèbres contes de Peretz, l'histoire de la mélodie composée pour un mariage par un pauvre violoniste et qui, au fil du temps, se métamorphose, passe les frontières, survole les campagnes, les villes, en aidant à mieux vivre tous ceux qui l'entendent.
Voici l'histoire de ce coquin de Mendel qui rend visite à ce vieux grigou de Reb Ozar et sait très habilement lui soutirer une dot pour sa fille. Voici le chaleureux Rabbi de Biala qui refuse les prescriptions trop sévères de la religion pour faire chanter et danser ses hassidim - le hassidisme prônant qu'on prie d'abord avec son coeur. Voici donc ces merveilleux Contes, hauts en couleur, pleins d'émotion et d'humour, enfin réédités.

 

Né en 1857 près de Lublin, d'abord avocat, puis journaliste, Isaac Leib Peretz a essentiellement étudié à travers son oeuvre la vie des Juifs de Pologne et en particulier celle des communautés hassidiques.
Sous sa plume, le yiddish est devenu une langue pleine de suc, débordante de vitalité, et c'est ce qui fera sa gloire. Il est mort à Varsovie en 1915.

 

Contes hassidiques

Par Isaac Leib. Peretz – traduit par Norbert Guterman – Editions Mercure de France

192 pages – 17,50 euros – ISBN 978-2-7152-3210-5

 

*********

 

Un doux matin de septembre 1948, la petite ville de Bellano, au bord du lac de Côme, est en pleine ébullition ! Pendant la nuit, des voleurs se sont introduits dans l'hôtel de ville, en l'absence du veilleur de nuit, Firmato Bicicli, parti arroser - un peu plus que de raison - son anniversaire.
Devant l'édifice, la foule s'écarte sur le passage d'Anna Montani, la belle modiste, avec ses airs de Silvana Mangano et ses courbes généreuses. Carmine Accadi, le chef des carabiniers, la dévore des yeux... Et il n'est pas le seul que le désir tourmente ! Tous les hommes lui tournent autour, à la Montani, d'autant plus qu'elle est veuve d'un mari disparu a priori sur le front russe : Eugenio Pochezza, terrorisé par sa mère...
Firmato Bicicli, avide de vengeance contre d'improbables cambrioleurs... Romeo Gargassa, escroc enrichi, pense-t-on, par le marché noir de la Seconde Guerre mondiale encore bien proche, et tout disposé à lui offrir la boutique de ses rêves. Avec maestria, Andrea Vitali nous invite, au coeur de l'Italie du début des années cinquante, à entrer dans une farandole de situations cocasses et de croustillants quiproquos, menée par une modiste sensuelle au sourire espiègle et aux yeux rieurs, dont on ne sait si elle est fourbe ou tout simplement ingénue...

 

Les romans d'Andrea Vitali, né à Bellano (Lombardie) en 1956, auteur de "La Folie du lac" (2008) et "Avec les olives !" (2009), se vendent à plus de deux millions d'exemplaires en Italie.
Il vit dans sa ville chérie de Bellano où il exerce la profession de médecin généraliste.

 

La modiste

Par André Vitali – Traduit de l’italien par Anaïs Bokobza – Editions Buchet Chastel

420 pages – 23 euros – ISBN 978-2-283-02473-7

 

*********

Nous pouvons essayer de nous rendre maîtres de la mort en la défiant.
En nous lançant à grande vitesse sur les autoroutes, en rentrant indemnes de la guerre, nous pouvons nous sentir immunisés contre la mort. Est-ce là l'expression de nos voeux les plus infantiles, la projection de nos rêves de toute-puissance et d'immortalité ? Si toute une société souffre d'une telle crainte et nie aussi évidemment la mort, les moyens de défense auxquels elle recourt seront forcément destructeurs.
Les guerres, les émeutes, le nombre croissant de meurtres et d'autres crimes pourraient bien n'être que les indices de notre incapacité à assumer la mort dignement. Ne faut-il pas repartir à zéro, tenter de concevoir notre propre mort et apprendre à affronter cet événement, tragique mais inévitable, avec une peur moins irrationnelle ?

 

Elisabeth Kübler-Ross (1926-2004), docteur en médecine, a assumé des responsabilités importantes dans des hôpitaux psychiatriques aux Etats-Unis.
Elle fut professeur de psychiatrie à l'Université du Colorado et a pendant plusieurs années organisé, à travers les Etats-Unis et partout dans le monde, des colloques et séminaires qui lui ont été demandés à la suite de la parution du présent ouvrage : On Death and Dying (Les derniers instants de la vie), très vite devenu célèbre.

 

Les derniers instants de la vie

Par Elisabeth Kübler-Ross – Editions Labor et Fides

282 pages – 23 euros -  ISBN 978-2-8309-1419-1

 

*********

 

Depuis 2001, plus d'un million de lecteurs de « Je ne sais pas maigrir » ont adopté la méthode du Dr Pierre Dukan et ont maigri durablement.
Nombre d'entre eux, ayant le sentiment d'avoir enfin trouvé la solution à leur problème de poids, se sont senti investis de la mission de le faire savoir, ce que la presse a ensuite appelé " Le Phénomène Dukan ". Voici la synthèse ultime de la méthode Dukan avec ses derniers prolongements : Ses 4 phases : attaque, croisière, consolidation et stabilisation, avec des menus adaptés ; ses 100 aliments à volonté (72 protéinés, 28 légumes) ; son nouveau moteur : l'APPSO, l'activité physique prescrite sur ordonnance ; sa dimension plaisir avec les 60 dernières recettes inédites ; sa surprenante efficacité, des résultats immédiats et persistants ; son absence de faim et de frustration ; son contrat de stabilisation à court, moyen et long terme, sa personnalisation et son suivi par Internet.
La méthode qui tend à s'imposer comme le standard de la lutte contre le surpoids et dont le déploiement international fait aujourd'hui de son créateur, " le nutritionniste français le plus lu en France et dans le monde ".

 

Le Dr Pierre Dukan est le créateur du régime auquel le public a donné son nom.
C'est à ce jour la méthode la plus utilisée par les Français dans le monde. Elle est traduite en dix langues.

 

La méthode Dukan illustrée

Par Pierre Dukan – Editions Flammarion

254 pages – 21,90 euros – ISBN 078-2-0812-2373-8

 

*********

 

Les éditions Rue du Monde nous adressent quatre ouvrages pour les jeunes :

 

Un livre sure le racisme qui a suivi les attentats du 11 Septembre 2001.

 

Je m’appelle pas Ben Laden !

Par Bernard Chambaz et Barroux

42 pages – 13,80 euros – ISBN 978-2-35504 169-3

 

Et, pour les enfants dès 3 ans, dans la collection « Petit deviendra grand »,  une série de présentation de personnages célèbres

 

Petit Charlie deviendra Charlot

Par Bernard Chambaz et Pef

42 pages – 9,50 euros – ISBN 978-2-35504-166-2

 

Comme

 

Petit Jacques deviendra Pévert

Par Carole Aurouet et Bruno Heitz

42 pages – 9,50 euros – ISBN 978-2-35504-165-5

 

Ainsi que

 

Petit Pablo deviendra Picasso

Par Karim Ressouni et Demigneux Zaü

42 pages – 9,50 euros – ISBN 978-2-35504-167-9

 

 

*********

 

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -