Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Encore quelques livres pour le pont de Chavouot (22 mai 2012)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Enlevez la Bible aux Juifs, ils ne seront plus juifs. Ne leur laissez que la Bible, seront-ils encore juifs ? Comme l’identité qu'elle est censée fonder, la Bible échappe à toute définition simple. Livre un ou bibliothèque disparate ? Texte ou objet ? Révélation divine ou mythe national ? Littérature ou code législatif ? Pour les Juifs, la Bible a été tout cela. À travers les rapports changeants qu'ils ont noués avec elle, ce sont leurs propres métamorphoses qui se donnent à lire.
Ainsi que celles de leurs adversaires. Car la Bible a aussi été brandie contre les Juifs – par les Chrétiens – pour les convaincre de leur erreur et pour les convertir. Ni somme ni essai, ce livre est d'abord la libre exploration d'un imaginaire. Une fenêtre largement ouverte sur une tradition qui à la fois nous interroge et nous engage tous, aujourd'hui comme hier. Ici même comme sur les collines de Cisjordanie.
Que nous soyons Juifs ou pas. Que nous croyions au Ciel ou que nous n'y croyions pas.
 
Jean- Christophe Attias est né en 1958. Il est directeur d’études à la Section des Sciences religieuses de l’École pratique des hautes études et titulaire de la chaire d’histoire du judaïsme rabbinique depuis 1998. Membre du conseil scientifique du Centre Alberto Benveniste pour les études et la culture sépharades (EPHE), il est chercheur au centre d’histoire moderne et contemporaine des Juifs (EPHE). En 2006, il a reçu le prix Selligmann contre le racisme pour Juifs et musulmans : Une histoire partagée, un dialogue à construire (La Découverte).
Il a publié Des cultures et des dieux : Repères pour une transmission du fait religieux (Fayard, 2007), avec Esther Benbassa, dans la collection « Les Dieux dans la Cité », qu'ils ont codirigée aux éditions
Fayard.
 
Les Juifs et la Bible
par Jean-Christophe Attias - Editions Fayard
368 pages - 20,90 euros - ISBN 978-2-213-62747-2
 
********
 
Publié sous les auspices de la dynamique association Moriel, voici un ouvrage collectif particulièrement riche. Une part importante de ce beau recueil est consacrée aux rabbins algériens, notamment les vénérés Ribach ( Rabbi Itshak Bar Chechat, 1326-1408) et Rachbats (Rabbi Chim’one Ben Tsémah Duran, 1361-1442). Sans oublier l’incontournable Manitou, Yéhouda Léon Askénazi (1922-1996). L’histoire même des Juifs d’Algérie est abordée sous diverses facettes. On retiendra le remarquable témoignage d’Albert Bensoussan, « L’Algérie juive », l’enquête d’Andrée Bachoud sur « Les Juifs et la guerre d’Algérie » qui met bien en évidence la position inconfortable des Juifs tenaillés à la fois par le FLN et l’OAS et qui, souvent, préférèrent faire le gros dos et l’analyse historique de Joelle Allouche-Benayoun, « Les Juifs d’Algérie. De la dhimma à la citoyenneté française », qui montre bien comment les Juifs accueillirent la France en libératrice qui allait les débarrasser du joug millénaire du statut infamant de la dhimma.
...
J.P. Allali
 
Les Juifs d'Algérie. Une évolution permanente (1750-1962)
Sous la direction de David Cohen - Mémoire et traditions du judaïsme algérien
272 pages -  22 euros -  ISBN 978-965-900624-6-1
Association Moriel - BP 2583 - Netanya 42124 - Israël
 
********
 
Qu'est-ce que l’antisémitisme. Quelques éléments de réponse" est un ouvrage destiné principalement à l'intention des enseignants. Il présente un ensemble de données factuelles et d'analyses visant à permettre la compréhension de la haine récurrente dont la minorité juive a fait l'objet au cours des temps.
 
Jacques Déom est Licencié en Philosophie (U.C.L.), Licencié en Philologie biblique (U.C.L.),  Chercheur à la Fondation de la Mémoire contemporaine et collaborateur scientifique à l'ULB (CIERL)
 
Qu'est-ce que l'antisémitisme ? Quelques éléments de réponse
par Jacques Déom - Fondation de la Mémoire Contemporaine
132 pages - 20 euros
 
*********
 
Le saviez-vous ? Avoir un état d'esprit positif permet de gagner sept ans d'espérance de vie ; un médecin heureux fait de meilleurs diagnostics ; et les personnes âgées qui voient la vie du bon côté ont davantage de tonus et une meilleure mémoire. S'appuyant sur les découvertes les plus récentes en neurosciences et sur son expérience de professeur de bonheur, Shawn Achor offre un ouvrage incontournable pour devenir sur-le-champ un optimiste contagieux.
Proposant sept outils aussi ludiques qu'efficaces, Shawn Achor nous apprend à nous fixer des objectifs à notre mesure, à faire le choix des vrais plaisirs sans dépenser à tout-va, à déployer mille ruses pour abandonner nos mauvaises habitudes, en bref, à remodeler notre cerveau pour voir la vie sous son plus beau jour, donner le meilleur de nous-mêmes et en faire profiter tous ceux qui nous entourent.
Débordant d'humour et d'anecdotes scientifiques passionnantes, un ouvrage de référence en psychologie positive, par l'assistant de Tal Ben-Shahar à Harvard
 
Comment devenir un optimiste contagieux
par Shawn Achor, traduit (anglais) par Odile van de Moortel - Editions Belfond
334 pages - 18,50 euros - ISBN 978-2-714-44967-2
 
et, chez le même éditeur,
 
Quelle attitude adopter face à quelqu’un qui a perdu tout espoir ? Comment aider un proche ou un inconnu dans le besoin ? Ces questions, et bien d’autres, trouvent leur réponse dans ce petit ouvrage lumineux. Andrew Bienkowski reste profondément marqué par les premières années de sa vie : né à Lvov, en Pologne, il est déporté en Sibérie avec sa mère, ses grands-parents et son frère au cours de l’hiver 1939.
Privée de nourriture, de vêtements, et en butte à l’hostilité de la population locale, la famille ne devra sa survie qu’à l’extraordinaire sacrifice du grand-père et au corps d’un veau dédaigné par les loups. De cet acte d’amour incroyable, Andrew Bienkowski a tiré des leçons de vie qui l’ont incité, dès son plus jeune âge, à se mettre au service d’autrui. Psychothérapeute durant quatre décennies, il nous fait aujourd’hui partager ses découvertes au fil de chapitres résolument pratiques, qui mêlent ses souvenirs sibériens au récit de ses expériences avec ses patients.
Pas à pas, il nous montre comment la clé de notre guérison en tant qu’individu et de notre survie en tant qu’espèce humaine réside dans notre capacité à prendre soin de l’autre. Un guide atypique pour apprendre l’écoute et le don de soi.
 
Andrew Bienkowski a été déporté en Sibérie avec sa famille à l’âge de cinq ans. Il vit désormais près de Buffalo, New York. Psychothérapeute pendant quarante ans, il a travaillé comme chercheur, élaborant et mettant en oeuvre des programmes de traitement des maladies mentales, et en contact direct avec les patients. Le Grand-Père et le veau est son premier livre. Mary Akers est poète et auteur de nouvelles, elle collabore régulièrement à plusieurs revues littéraires.
Elle vit également près de
Buffalo
 
Le grand-père et le veau
par Anrew Bienkowski avec Maru Akers, traduit (anglais) par Karine Reignier-Guerre
244 pages - 18 euros - ISBN 978-2-714-4501-4
 
*********
 
L'humour, corrosif et libertin, de Wolinski passe au scalpel nos petites destinées humaines. Son crayon, souvent cruel mais toujours inspiré, a fait grincer des dents et pleurer de rire plusieurs générations. Cette anthologie nous replonge dans l'univers caustique de Wolinski, à travers de nombreux dessins, dont des inédits, mais également des réflexions du dessinateur. De Cuba au Cambodge en passant par Moscou, il livre des morceaux de sa vie et, sans rien sacrifier de son humour noir, laisse entrevoir une personnalité sensible et troublante.
Wolinski se raconte enfin en mots. C'est une première !
 
Né en 1934 d'une mère franco-italienne et d'un père polonais, venu en France à l'âge de treize ans, Georges Wolinski rejoint dès 1960 l'équipe de "Hara Kiri", dirigée par Cavanna et le Professeur Choron. Après la courte expérience de "L’Enragé" au coté de Siné, il devient après 68 l’un des piliers de "Hara-Kiri Hebdo" puis de "Charlie Hebdo". Il participe également à l’aventure de "Charlie Mensuel", dont il est le rédacteur en chef de 1970 à 1981. « Charlie. Le seul journal de bandes dessinées lu par des gens capables de lire autre chose que des bandes dessinées ». À partir des années 80 Wolinski travaille pour différents quotidiens ou magazines comme "L'Humanité", "Libération", "Le Nouvel Observateur" ou "L'Echo des savanes". "Je suis un dessinateur de presse avant tout, un chroniqueur de l'actualité, de la politique, du temps qui passe. Je suis des leurs mais pas tout à fait, ainsi je comprends que tant d'autres, vrais de vrais bédéistes purs et durs, soient passés avant moi". Il est encore aujourd’hui le dessinateur-chroniqueur du "Journal du Dimanche", de "Paris Match" et bien sûr de "Charlie Hebdo". Celui qui se dit d'abord dessinateur de presse, mais qui a quelque 80 albums à son actif, des compilations de dessins d'actu et vraies BD, comme les célèbres aventures érotico-farfelues de Paulette (dont il est le scénariste), a été couronné par le Grand Prix du 32ème festival d'Angoulême en 2005. Son dernier opus à paraître (toujours prépublié dans "L’Echo des Savanes") revient sur sa vie et ses choix au long de sa carrière de dessinateur : Pitié pour Wolinski !
 
Le pire a de l'avenir
par Georges Wolinski - Editions Le Cherche-Midi
926 pages - 23,90 euros - ISBN 978-2-7491-1426-2
 
*********
encore des livres sur le "Printemps arabe"
 
Après Crack, un premier livre qui nous offrait une saisissante plongée dans le milieu de la drogue des quartiers nord de Paris, Tristan Jordis se consacre à un sujet d’une toute autre portée historique : les événements qui ont conduit à la chute du régime de Moubarak en Egypte. Evitant l’écueil du témoignage de survol, l’auteur s’immerge dans l’univers quotidien des habitants du Caire qu’il va suivre au plus près.
Au cours des cinq mois qu’il y a passées en 2011, Tristan Jordis a en effet rencontré différents membres (une jeune bourgeoise, Aliya, un poète, différents activistes) de ce mouvement révolutionnaire qui a eu pour principal théâtre l’emblématique place Tahrir. La plupart sont jeunes, tous le guident dans la compréhension d’une situation trop complexe pour ne pas exiger, loin des approximations journalistiques, le fil nu de l’observation.
De rue en rue, de café en café, de lieu public en lieu public, l’auteur observe, raconte, met en perspective, partage les plaisirs et les joies de cette jeunesse à laquelle il s’identifie jusque dans ses excès (ainsi des fêtes nocturnes où la consommation de haschich fait figure de véritable lien social), sans jamais donner l’impression de substituer sa propre lecture à l’expérience têtue des faits.
 
Tristan Jordis est né en 1978. Après des études de sociologie, il décide de réaliser des documentaires. Crack est son premier livre, fruit d'une immersion d'un an dans le milieu des "crackers" de la porte de La Chapelle
 
Le courageux mourra dans la bataille
par Tristan Jordis - Editions Seuil
384 pages - 21 euros - ISBN 978-2-02-107831-2
 
et
 
L'Algérie attire souvent, révulse parfois, intrigue toujours. Un pays riche aux habitants pauvres. Un État qui dépense sans compter dans un paysage entrepreneurial désertique. Un territoire magnifique au tourisme peu développé. Un métissage unique de civilisations menacé d'un rétrécissement identitaire arabo-islamiste. Un peuple jeune aux élites septuagénaires. Cette nation, cinquantenaire en 2012, qui sort à peine des tumultes de l'adolescence pour entrer dans l'âge adulte, saura-t-elle dépasser ces paradoxes à l'heure où un sirocco démocratique secoue ses voisins arabes ? Les obstacles sont nombreux, mais quand le pire est déjà là, que perd-on à espérer le meilleur ? Ce livre est celui d'un jeune citoyen méditerranéen qui a grandi et s'est construit entre l'Algérie et la France, et qui croit le changement possible
 
Tarik Ghazali, né à Alger en 1977, a grandi entre la France et l'Algérie. Ingénieur de formation, il est déjà l'auteur de Démocratiser l'économie, le marché à l'épreuve des citoyens (avec Hugues Sibille, Grasset, 2010).
 
Un rêve algérien. Chronique d'un changement attendu
par Tarik Ghezali - Editions de l'Aube
160 pages -13,20 euros - ISBN 978-2-815-90507-7
 
********
 
 
Pénélope, la désormais fameuse conservatrice de Versailles, qui a déjà révélé les inquiétants mystères de la tapisserie de Bayeux (Intrigue à l'anglaise) et du château de Versailles (Intrigue à Versailles), passe une semaine à Venise pour un savant colloque. Un illustre écrivain français, qui ne publie que sur cette ville, meurt tragiquement. Bientôt, ce sont tous les "écrivains français de Venise", club d'habitude paisible, qui sont menacés.
Pénélope se retrouve au cœur d'une énigme dont l'origine remonterait au fameux Bal du Siècle, donné par Carlos de Beistegui dans son palais de la Sérénissime en 1951. Aidée par son fiancé le journaliste Wandrille, elle se lance sur la piste d'un tableau de Rembrandt que personne n'a jamais vu et qui dormirait quelque part sur une des îles de la lagune. Les plus grands hommes de lettres français commencent à craindre pour leur vie...
 
Adrien Goetz est l'auteur de nombreux romans qui empruntent des mystères à l'Histoire, comme le faisait Pierre Benoit. Il a écrit notamment La Dormeuse de Naples (prix des Deux Magots; prix Roger Nimier) ou Le Coiffeur de Chateaubriand (Grand Prix Palatine du roman historique) et la série des enquêtes de Pénélope dont trois volumes sont parus, Intrigue à l'anglaise (prix Arsène Lupin), Intrigue à Versailles et Intrigue àVenise
 
Intrigue à Venise
Par Adrien Goetz - Editions Grasset
320 pages - 18,50 euros - ISBN 978-2-246-77971-1
 
********
 
Grâce au succès de son agence matrimoniale, Monsieur Ali est le plus heureux des hommes de Vizag… jusqu’au jour où Rehman, son fils, se met à courtiser Usha, la belle journaliste. Aruna, quant à elle, a tout pour être heureuse : un travail chez Monsieur Ali, un mari qu’elle aime, une vaste demeure bien différente de la pauvre bicoque de son enfance. Mais son bonheur
 
Farahad Zama est né à Vizag en Inde en 1966. Il s’est installé à Londres en 1990. Père de deux enfants, il travaille dans une banque d’investissement. Le Bureau de mariage de Monsieur Ali paru aux éditions Lattès en 2010 est son premier roman.
 
Les 1001 conditions de l'amour
par Farahad Zama, traduit (anglais) par Perrine Chambon - Editions J.C. Lattès
432 pages - 19 euros - ISBN 978-2-7096-3058-0
 
********
 
« Je me suis installé à Moscou dans le contexte sulfureux du craquèlement du mur de Berlin. » Alexandre, le héros de La Compagne de Russie, est un séduisant et successful publicitaire français, un peu paumé, qui découvre dans les bras des femmes les excès et tourments de la Moscou postcommuniste, terre adoptive d’Édouard Moradpour. Personnage attachant et romantique, Alexandre multiplie les rencontres à la recherche de l’amour. En vain. Il est incapable d’aimer toutes ses conquêtes mais trop faible pour les quitter : « Faire l’amour sans amour, j’étais bien le dernier à qui cela pose problème. » Au cœur de l’intrigue, le suicide inexpliqué de la jeune et belle Aliona va bouleverser notre héros et faire évoluer sa quête dans un sens inattendu. Parviendra-t-il à s’extraire de l’emprise fascinante des poupées russes, elles-mêmes en quête de stabilité, de reconnaissance et de maternité ?
 
Né à Téhéran d’une mère russe ayant immigré après la révolution soviétique, Édouard Moradpour, après vingt ans d’une carrière brillante en France, s’installe en Russie juste avant la chute du Mur. Le pays commence alors à s’ouvrir à l’économie de marché et il y sera rapidement considéré comme le « père de la publicité ». La Compagne de Russie est son premier roman, largement inspiré de sa propre vie.
 
La compagne de Russie
par Edouard Maradpour - Editions Michalon
258 pages - 20 euros - ISBN 978-2-84186-665-6
 
********
 
Véritable star des historiens, le Docteur Augustin Cabanès revient en librairies pour le plus grand bonheur des lecteurs. Après le succès des Morts Mystérieuses de l’Histoire et des Grands Névrosés de l’Histoire, le Docteur Cabanès vous propose ses Légendes et Curiosités de l’Histoire. Au menu : Richelieu, Catherine de Médicis, le Masque de Fer, les rois superstitieux, l’appendicite de Gambetta et d’autres histoires incroyables mais vrai !

Le Cabinet secret de l’Histoire, Les Grands Névropathes de l’Histoire, Les coulisses de l’Histoire… le docteur Cabanès a publié plusieurs dizaines d’ouvrages consacrés à sa passion pour l’histoire de France. Avec un style indémodable et force détails, il fut le précurseur de toute une génération d’auteurs à succès. Aujourd’hui, nous sommes particulièrement fiers de rééditer ces livres exceptionnels
 
Augustin Cabanès, né le 30 avril 1862 à Gourdon en Quercy et mort le 5 mai 1928 à Paris, est un médecin, journaliste et historien de la médecine français.
 
Légendes et curiosités de l'Histoire
Par le Docteur Augustin Cabanès - Editions de l'Opportun
592 pages - 22,90 euros - ISBN 978-2-360-75089-4
 
********
 


- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -