Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


« Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du Monde » nous enseignait Camus. Les Editions Raphaël décident d'appeler un chat un chat et tentent de réduire le malheur du monde.

Après le « Contre expertise d'une mise en scène » qui démontait le mécanisme de la fraude de la mort du petit Mohamed al-Dura, voici que Yael König nous offre un « Le sionisme face à ses détracteurs ». Qui mieux que Shmuel Trigano, le prolifique intellectuel dont les écrits ont maintes fois été signalés dans Los Muestros, pouvait diriger cet ouvrage qui reprend - un exploit de l'éditer en si peu de temps - les textes du Colloque du 13 octobre 2002.

L'essentiel du sionisme, ce mouvement de libération du peuple juif toujours actuel, explique par des penseurs de haut niveau : Mickaël Bar Zvi, Georges Bensoussan, Frédéric Encel, Alain Finkielkraut, Paul Giniewski dont les écrits enrichissent souvent Los Muestr)s, Gérard Rabinovitch, Geroges-Elia Sarfaty et Daniel Sibony, sans oublier, bien sur, Shmuel Trigano.

Un livre à lire et à relire. Un ouvrage à offrir aux personnes dont le sionisme est devenu tiède et frileux. Un livre à faire découvrir aux non-juifs afin qu'ils se forgent une opinion moins manichéenne du sionisme, ce combat pour la dignité juive.

Dans un tout autre registre, un réquisitoire impitoyable contre la pédophilie : « Enfance massacrée » de Homaya Sellier, Marie-Pia Hutin, Edwige Antier et Joêlle Kalfon. Je vous avoue que j'ai eu du mal à la le lire tellement il met à nu l'indicible. Lorsque j'ai posé la question à Yaël König : Est-ce possible ? : sa réponse fut : « c'est encore en dessous de la vérité. » !

Comment l'homme peut-il arriver à une telle bassesse. Comment est-il possible d'infliger de telles blessures à un enfant ? Je ne comprends pas, je ne comprends plus. C'est ignoble et inhumain mais, ceux qui se livrent à de tels abominations, sont-ils encore des êtres humains ?

« Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du Monde » vous disais-je et Raphaël a choisi de bien les nommer. Leurs livres sont le cri de la vérité. Puissent-il ne pas demeurer la voix qui crie dans le désert !

Moïse Rahmani

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -