Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Alger : Un enfant dans la tourmente par Line Meller-Saïd

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Alger, un enfant dans la tourmente


Line Meller-Saïd
Ed. Raphaël Jeunesse
96 pages - ISBN 2-87781-064-X

Ce livre est tout simplement superbe. Nostalgique, rempli de bons sentiments (que l'on voudrait partagés !), humaniste. Un livre qui devrait refléter la réalité mais qui est, en même temps, un formidable livre d'espoir. Un hymne à l'amour et au respect mutuel, un chant appelant à la tolérance et au respect de l'autre.

Son enfant dans la tourmente - ses enfants plutôt - sont le jeune Juif Ange-Abraham et son ami, son frère, Mustapha, jeune Kabyle. Le décor, l'Algérie des années soixante déchirée entre le FLN et l'OAS. A grands coups de couteau, à grands fracas de balles de fusil, d'éclats de grenade, vent de folie qui secoue Alger la belle.. Les Algériens se battent pour leur dignité, les Français pour leur terre. Un grand perdant, l'Algérie qui se vide de son sang. Comme aujourd'hui.

L'amitié racontée par Ange-Abraham dans son journal est forte et entière, comme toute amitié juvénile, comme toute amitié devrait l'être. Le jeune Juif raconte une tranche de vie qui s'étale sur quatre ans, quatre longues années de conflits qui altèrent les mentalités, qui remodèlent les esprits, qui peuvent même briser une amitié. Ce n'est pas le cas de ces deux enfants. Leur affection grandit avec le temps, l'imaginaire la renforce.

Line Meller-Saïd a réussi la gageure d'entrer dans la peau du petit Ange. Elle emploie des mots simples pour conter ses émois, ses peurs, ses espérances. Pour conter, simplement, une amitié qui va au delà des différences, qui survivra à la guerre, à la peur, à l'absence?

Cette peur mettra la Méditerranée entre eux. Et un jour de 1962, en France, le téléphone grelotte : c'est Mustapha qui appelle : «Ange, c'est moi. On va à la plage ?». Cette plage est devenue la piscine municipale, l'eau est javelisée mais, comme le dit Ange : «Seulement moi ici, de l'autre côté de nos rêves, j'ai retrouvé Mustapha. Alors, en clôture de ce journal et pour tourner une page de ma vie à moi, est-ce que ca, vraiment, ce n'est pas mieux? mieux que tout ?»

Line Meller-Saïd est un écrivain de grand talent. Nous nous souvenons de son «Marché sans Juifs» qui contait la survie (l'agonie ?) de ces quelques Juifs éparpillés dans cette Algérie qu'ils aimaient tant qu'ils n'ont pu se résoudre à l'abandonner. Et cet amour se retrouve chez ceux qui ont choisi la voie de l'exil, se retrouve aussi chez leurs enfants.
Tous souffrent de cette blessure que subit l'Algérie depuis des années, de cette meurtrissure dont le monde ne parle même plus. Les morts, par centaines de milliers, ensanglantent ce malheureux pays. A travers de cette oeuvre, c'est une magnifique leçon d'espoir que nous offre Line et on se prend à rêver : si seulement chaque Juif avait son Mustapha et si chaque Mustapha avait son Ange-Abraham ! Que la vie serait alors tellement plus belle !

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -