Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

5773 est arrivé. Chana Tova. Voici quelques livres (15 septembre 2012)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


 
 
Mon jeune ami Masri Feki, brillant politologue, spécialiste du monde arabo-musulman vient de publier son dixième ouvrage, un essai géopolitique sur le monde arabe.
Le monde arabe connaît depuis plusieurs décennies des problèmes politiques, économiques et stratégiques d'une grande ampleur. C'est dans un climat marqué par l'autoritarisme, la mauvaise gouvernance et la corruption à grande échelle qu'ont surgi les révoltes populaires qui secouent depuis plusieurs mois la plupart des pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord. Certains des régimes en place se sont effondrés, après avoir épuisé tous les moyens de recours coercitifs dont ils disposaient. D'autres continuent à résister, suscitant de graves crises humanitaires.
Quelles sont les causes et conséquences de cet élan révolutionnaire ? Est-il annonciateur d'une nouvelle ère de démocratie pour les peuples arabes, ou au contraire, d'une montée en puissance de l'islamisme ? Quel sera son impact sur le processus de paix au Proche-Orient, sur la sécurité d'Israël, sur la situation des minorités religieuses, sur le marché pétrolier ou encore sur le problème nucléaire iranien ?
Ce livre a pour objet de fournir des faits et des données de base indispensables pour comprendre les profondes transformations que vit le monde arabe aujourd'hui.
En 144 pages denses, l'auteur va à l'essentiel et nous livre, en fin connaisseur de cette partie du monde, les dessous de ces révoltes arabes, initiée certes par les jenes épis de liberté mais vite récupérées par des groupes autrement plus autoritaires et dangereux que les Ben Ali, les Khadafi et les Moubarak.
 
Masri M. Feki, spécialiste du Moyen-Orient, est président de l'Association francophone d'études du Moyen-Orient (AFEMO) et fondateur du Middle East Pact (MEP).
 
Les révoltes arabes
Masri Feki - Editions Studyrama
144 pages - 12 euros - ISBN 978-2-759-014026
 
*********
 
La prochaine élection à la présidence des États-Unis aura lieu le 6 novembre prochain.

Dès lors que les États-Unis sont, et resteront longtemps encore (n‘en déplaise aux adorateurs de la Chine communiste), la première puissance du monde, c’est l’élection la plus importante du monde, et elle présente un choix clair, net et tranché sur lequel il serait utile de se pencher.
C’est pour donner les moyens de cette réflexion que je publie cette semaine un livre au titre sans équivoque : « Le désastre Obama ». J’explique ce désastre, documents à l’appui.

Parce que l’Europe est très profondément imprégnée de socialisme, on n’y voit pas les effets de la politique intérieure de l’administration Obama : celle-ci consiste à augmenter le nombre des pauvres, des chômeurs, des assistés divers, pour créer des relations de dépendance par rapport au gouvernement. Elle consiste à mettre l’économie sous tutelle et à multiplier les réglementations et les bureaucraties.

Le résultat est une succession de déficits budgétaires vertigineux, un endettement qui ex­plose et a conduit le pays au bord de la banqueroute.
Obama ne pouvant pas nationaliser les entreprises (encore qu’il l’ait fait transitoirement pour la General Motors), il a mis en place un capitalisme d’accointances à base de subventions massives envers certaines entreprises et de destruction d’autres entreprises à coups de réglementations.
L’économie américaine en subit lourdement les conséquences, et on devrait se souvenir davantage, en Europe, que l’économie américaine reste la locomotive de la croissance mondiale.

La réélection d’Oba­ma ne prolongerait pas seulement l’asthénie provoquée de l’économie américaine, mais elle prolongerait aussi la dé­pression européenne. Elle ac­centuerait l’essoufflement de la croissance asiatique, avec, à la clé, des troubles importants dans le futur proche.

Parce qu’en Europe, on n’a pas de vision globale du monde, on ne voit pas que la doctrine Obama en politique étrangère a une effroyable cohérence. Elle a eu pour conséquence la vague islamiste qui n’en finit pas de reconduire les pays du monde arabe vers le chaos, qui a conduit la Syrie vers un bain de sang atroce, et qui a mené le Proche-Orient au seuil d’une conflagration tenant à l’avancée du régime fanatique iranien vers l’arme nucléaire.

Cette effroyable cohérence doit être regardée en face, car ce qui se passe dans le monde arabe et dans le monde musulman nous concerne. Les musulmans sont nombreux en Europe, l’avancée de l’islam radical dans les pays arabes ne peut que signifier une radicalisation des musulmans installés en Europe.

La doctrine Obama concerne aussi la Russie – à laquelle Obama a promis d’être plus « flexible » en cas de réélection, message reçu par Poutine – et la Chine qui, déstabilisée intérieurement par un déficit de croissance, montre des appétits militaires régionaux de plus en plus vastes.

Une réélection d’O­bama signifierait da­vantage de pouvoir accordé à des in­stances internationales impuissantes et soumises au pire et, par là même, davantage de pouvoir accordé à un cartel de dictatures, Chine, Russie, Vene­zuela… Elle exacerberait les risques de guerre.
Parce qu’Obama est très à gauche, on a, en Europe, l’impression qu’il est plus européen que son concurrent, ce qui est tout à fait inexact :

Obama vient du gauchisme pro-islamique et tiers-mondiste et n’a rien à faire de l’Europe.
On se plaît à caricaturer le conservatisme américain et le ticket républicain Romney-Ryan. En traitant du désastre Obama, j’évoque aussi le projet conservateur, en soulignant pourquoi il serait plus fécond pour l’Amé­rique et le monde.
Une fois de plus, je le crains, je serai seul à évoquer ces points de manière précise et détaillée, et je le regrette.
Face à l’élection la plus importante du monde, disposer des moyens de réfléchir devrait être la moindre des choses. Les journalistes français auront le livre : la balle est dans leur camp. À défaut, le livre est à votre disposition.
 
Guy Millière
 
Guy Millière (né en 1950 à Marseille) est un universitaire, géopolitologue et écrivain français. Il adopte dans ses écrits des positions atlantistes, libérales, néoconservatrices et sionistes.
Titulaire de trois doctorats, Guy Millière a été visiting Professor à la California State University, Long Beach ; il est senior advisor au Gatestone Institute à New York, et enseigne aussi à l’université Paris-8[1] où il est rattaché à l’UFR « culture et communication »[2].
Guy Millière appartient à différents think-tanks néo-conservateurs, libéraux et pro-américains. Il est éditorialiste à la Metula News Agency et à Israël Magazine. Il publie une chronique dans le journal Les4 Vérités et sur le site francophone d'informations Dreuz.info[3]. Il est traducteur et adaptateur en langue française du site de Daniel Pipes. Il a participé aux travaux de l’American Enterprise Institute et de l’Hoover Institution. Il a été conférencier pour la Banque de France, membre du comité de rédaction d’Outre-terre, revue de géopolitique dirigée par Michel Korinman. Il a participé à l’édition d’ouvrages libéraux contemporains comme La constitution de la liberté de Friedrich Hayek en 1994 dans la collection Liberalia, puis dans la collection « Au service de la liberté » qu’il a créée aux éditions Cheminements en 2007. Il a également été rédacteur en chef de la revue éponyme Liberalia de 1989 à 1992. Il a été vice-président de l’Institut de l’Europe libre ainsi que Président et membre du conseil scientifique de l’Institut Turgot. Il fait partie du comité directeur de l’Alliance France-Israël présidée par Gilles-William Goldnadel.
Le désastre Obama
Par Guy Millière - Editions Tatamis
216 pages - 15 euros - 978-2-917-617-68-7
 
et, chez le même éditeur
 
Tiré d'une histoire vécue. Un séjour en Inde et dans les slums de Calcutta, vus non pas comme on aime les rêver, mais qu'on prend comme une beigne en pleine figure dès qu'on regarde avec les yeux en face des trous... Alice fait un bilan de sa vie et décide de partir en Inde. À peine arrivée à New Delhi elle se heurte aux absurdités des mentalités locales. Elle descend vers Calcutta par petites éta
 
Anne M.G. Lauwaert,u ne amie, est née en 1946 à Ninove en Flandre. Elle a passé une partie de son enfance au Congo Belge où son père (pédagogue) avait été envoyé par le gouvernement belge pour y créer une école destinée à former des enseignants autochtones, donc en contact direct avec la réalité locale. Elle a suivi le lycée latin-mathématiques à Bruxelles et obtenu le diplôme de kinésithérapeute à Tournai. Elle a beaucoup voyagé, notamment au Congo, au Pakistan et en Inde.
 
Les oiseaux noirs de Calcutta
d'Anne M.G. Lauwaert
310 pages - 16 euros - ISBN 978-2-917-617-66-3
 
*********
 
Cette autobiographie est celle d'un philosophe du bonheur. Mais elle n'est pas un traité ni une démonstration, elle est le récit concret d'une vie singulière. Cette vie est en même temps sa propre invention, saisie et voulue comme telle. Elle met en scène les actes de rupture, les créations et les fulgurances qui sont en fait le déploiement même du Désir et de la liberté.
Dans le mouvement concret de la vie, dramatique ou comblée, prend place aussi le mouvement de la réflexion. L'auteur suit le fil mnémonique de sa propre pensée et rend compte du travail et de la gestation de chacun de ses livres. L'oeuvre qui a exprimé et construit la vie heureuse est ici éclairée en retour par cette vie même.
Une vérité, ni morale ni psychologique, prend forme peu à peu : au-delà de toutes les idéologies du siècle, une philosophie du sujet et de la liberté peut être à la fois le miroir d'une vie et la source même de cette vie. C'est la pensée de la liberté heureuse qui crée et la liberté vraie et la joie.
Le philosophe évoque sa vie et sa pensée, montre en quoi elles s’entretiennent l’une et l’autre autour d’une philosophie du bonheur, du sujet et de la liberté heureuse.
 
Robert Misrahi est un philosophe français né à Paris en 1926, grand spécialiste de Spinoza.
Professeur émérite de philosophie éthique à l'Université de Paris I (Sorbonne), il a publié de nombreux ouvrages sur Spinoza et consacré l'essentiel de son travail à la question du bonheur. Il lui arriva par ailleurs de publier plusieurs articles dans Les Temps modernes, Encyclopaedia Universalis, Le Dictionnaire des philosophies "PUF", mais aussi Libération ou le Nouvel Observateur.
En novembre 2002, il déclenche une polémique en soutenant dans les colonnes de Charlie Hebdo, journal où il tenait alors une chronique, le livre très controversé de la journaliste italienne Oriana Fallaci, la Rage et l'Orgueil.
 
La nacre et le rocher
de Robert Misrahi - Editions Encre Marine
288 pages - 23 euros- ISBN 978-2-35088-058-7
 
*********
 
Avec justesse et sensibilité, Christian Signol évoque cette période douloureuse de l’Histoire où,
comme ses héros Virgile et Victoria, de nombreux Français n’hésitèrent pas à mettre leur vie en
jeu avec la simple certitude d’accomplir leur devoir de citoyen, d’être humain.
Un superbe hommage à la mémoire de ces Justes qu’on ne peut oublier.
 
Christian Signol est un écrivain français notamment connu pour sa trilogie La Rivière Espérance.
 
Les enfants des Justes
de Christian Signol - Editions Albin Michel
288 pages - 20 euros - ISBN 978-2-226-24423-9
 
*********
 
Octavio, jeune Français d'Oran, en Algérie, vit une passion avec Judith. Mais l'été 1955, il doit tout quitter pour rejoindre Paris afin d'y suivre ses études universitaires. Lasse de l'attendre, se sentant abandonnée, Judith se jette dans les bras du frère aîné d'Octavio et l'épouse. En 1957, le couple débarque à son tour en métropole. Alors qu'Octavio s'engage dans la lutte clandestine aux côtés du FLN, son grand frère, qui est policier, choisit le camp de l'OAS. Dès lors, la tragédie est scellée entre ces trois-là, qui, malgré leurs trahisons, les querelles et tout ce qui les sépare, continuent de s'aimer en secret...

Avec ce roman d'amour somptueux, qui s'inscrit dans la lignée de L'adieu aux armes d'Ernest Hemingway, Lancelot Hamelin nous fait revivre les violences de la guerre d'Algérie qui ont été commises sur le territoire français, notamment à Paris, en veillant à montrer les crimes et les tourments de deux camps.
 
Lancelot Hamelin est né en 1972. Metteur en scène et dramaturge, il est notamment l'auteur de Vraiment un homme à Sangatte et de Ici, ici, ici (Quartett). Il participe également à un travail théâtral sur les blessures de la guerre d'Algérie, Alta Villa contrepoint – Voix dans un hôtel de montagne. Le couvre-feu d'octobre est son premier roman, publié en 2012.
 
Le couvre-feu d'octobre
de Lancelot Hamelin - Editions l'Arpenteur
408 pages - 21,50 euros - ISBN 978-2-07-013803-6
 
*********
 
Ce roman met en scène la vie de Napoléon, ses échecs et ses succès, son désespoir et ses doutes, faisant revivre des aspects méconnus de sa personnalité, occultés par l'histoire.
 
Il y a un autre Napoléon. C'est celui qui m'a fasciné. Un homme souvent au bord du gouffre qui s'efforce de déchiffrer l'énigme de sa destinée. Frôlant sans cesse la catastrophe, il semble entraîné dans une course poursuite où le rêve devient réalité, où l'invraisemblable devient vrai. Ses échecs me parlent plus que ses succès. Ils ponctuent sa vie. Il s'est construit en les surmontant. Sous la surface de la gloire, comme d'une mer souterraine, jaillissent çà et là des accès de désespoir, des crises de doute.
Parfois il est si désemparé qu'il songe au suicide. À Fontainebleau, en 1814, il décide même d'en finir en avalant du poison. Loin d'être seulement un esprit rationnel, il se sent le jouet de forces obscures. D'où son attirance pour les phénomènes surnaturels. Il croit aux signes, aux présages, aux prédictions, à tous les messages de l'invisible. C'est d'eux qu'il tire la certitude de son destin d'exception.
C'est cet autre Napoléon, méconnu, dissimulé derrière la fresque de la grande histoire, quej'ai voulu faire revivre ; et avec lui une époque presque irréelle à force de relever des défis impossibles et de s'abandonner au feu de toutes les passions. (JMR)
 
Jean-Marie Rouart, né le 8 avril 1943 à Neuilly-sur-Seine, est un romancier, essayiste et chroniqueur français
 
Napoléon ou La destinée
de Jean-Marie Rouart - Editions Gallimard
352 pages - 21,90 euros - ISBN 978-2-07-0133694-0
 
*********
 
Claire Waters est une jeune psychiatre spécialisée en médecine légale, passionnée par son métier. Hantée par un événement traumatisant de son enfance – le kidnapping de sa meilleure amie devant ses yeux à l'âge de huit ans – Claire a toujours été attirée par les patients dits incurables, ceux qui semblent n'avoir ni conscience ni peur. Elle accepte de rejoindre le programme mis en place par le célèbre docteur Paul Curtin au centre pénitencier de Rikers Island, l'une des plus grandes institutions psychiatriques des États-Unis. Dès son premier jour, et comme pour tester ses capacités, le docteur Curtin lui demande d'interroger un certain Todd Quimby afin de déterminer s'il est apte à retourner à la vie civile. Détenu à l'esprit dérangé, dont le beau visage enfantin dissimule une histoire sordide de dysfonctionnement et de mauvais traitements, Quimby réveille chez Claire quelque chose qu'elle préférerait ne pas affronter. Elle donne alors un peu trop rapidement un avis favorable à la sortie de Quimby. Quelques nuits plus tard, l'homme l'appelle chez elle en lui expliquant que ses pulsions le reprennent. Le lendemain matin, Claire apprend qu'une jeune prostituée blonde a été retrouvée morte à Times Square, étranglée avec une corde et les yeux brûlés à l'acide.
Elle se rend aussitôt au commissariat pour raconter ce qu'elle sait et se retrouve devant l'inspecteur Nick Lawler. Tout d'abord soupçonneux à l'égard de la jeune femme, il comprend vite que les informations qu'elle vient lui apporter sont sûrement d'une importance capitale. Une course contre la montre s'engage alors contre Todd Quimby...
Neal Baerest pédiatre, diplômé de la faculté de médecine de Harvard. Il a été le premier médecin à participer à l'écriture d'une série télévisée (Urgences). Il a supervisé NewYork Unité Spéciale (également diffusé en France), dont il était producteur exécutif, pendant onze ans ; la série a été nominée pour 24 Emmy Awards, et en a remporté six, ainsi qu'un Golden Globe.
Jonathan Greene est quant à lui scénariste de télévision. Il a lui aussi travaillé sur NYUS pendant onze ans, et c'est là qu'ils se sont rencontrés.
 
Vertiges mortels
de Neal Baer et Jonathan Green, traduit (anglais) par Pascal Aubin - Editions MA (Pôle Noir-
376 pages - 20 euros - ISBN 978-2-822-40168-5
 
*********
 
Les Editions Casterman nous adressent quatre Dinos BD
 
Allosaure. L'étrange prédateur
de Ron Shone, illustré par Terry Riley, traduit (anglais) par Valentine Palfey
32 pages - 6,,95 euros - ISBN 978-2-203-60185-9
 
Brachiosaure. L'herbivore au grand cou
de Ron Shone, illustré par Terry Riley, traduit (anglais) par Valentine Palfey
32 pages - 6,,95 euros - ISBN 978-2-203-06186-6
 
Vélociraptor. Le voleur rapide
de Ron Shone, illustré par Terry Riley et Geoff Ball, traduit (anglais) par Valentine Palfey
32 pages - 6,,95 euros - ISBN 978-2-203-60187-3
 
Tricéatops. Le dinosaure aux trois cornes
de Ron Shone, illustré par James Field, traduit (anglais) par Valentine Palfey
32 pages - 6,,95 euros - ISBN 978-2-203-60188-0
 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -