Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Bonjour 2013 ! 1er janvier 2013

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


 
Un des plus remarquables témoignages sur l’inhumanité jamais écrits… Un livre extraordinaire, capital, qu’il faut lire absolument. » Sir Ian Kershaw.
Otto Dov Kulka n’avait jamais jusqu’ici évoqué sa propre déportation. Paysages de la métropole de la mort est constitué de dix chapitres tirés des enregistrements qu’il réalisa, entre 1991 et 2001, après une visite à Auschwitz, pour cerner les images et les souvenirs qu’il gardait de Theresienstadt, suivis par trois chapitres d’extraits de ses journaux intimes les plus récents.
Réflexion sur l’holocauste et la mémoire, tour à tour bouleversant dans sa description du « camp familial » d’Auschwitz, élégiaque et poétique, rythmé par des photos prises lors de son retour à Auschwitz, Paysages de la métropole de la mort est un texte hors-normes, qui cherche à rendre compte au plus près, et au plus intime, par différents procédés littéraires, de l’horreur des camps telle qu’un garçon de neuf ans a pu la vivre et telle qu’un homme à la fin de sa vie, entre sa rigueur d’historien et la puissance de ses émotions d’enfant, peut s’en souvenir.
 
Né en Tchécoslovaquie en 1933, Otto Dov Kulkaest déporté avec sa mère en 1942 à
Auschwitz. Après-guerre, il émigre en Israël en 1949. Professeur émérite d’histoire juive
contemporaine à l’Université hébraïque de Jérusalem, il a notamment écrit Deutsches
Judentum unter dem Nationalsozialismus, prix Buchman de Yad Vashem.
Professeur émérite, il est également membre du comité exécutif de Yad Vashem.
 
Paysages de la Métropole de la Mort
d'Otto Dov Kulka, traduit (anglais) par P.E. Dauzat - Editions Albin Michel
224 pages - 16,50 euros - ISBN 978-2-226-24520-5
 
*********
 
1830. La famille Clare crée à Boston une petite entreprise de savon. Celle-ci va évoluer au rythme des États-Unis et devenir, un siècle et demi plus tard, une véritable multinationale. Des plantes médicinales aux cosmétiques, détergents et autres insecticides, des pionniers inventifs au règne de la communication et du libéralisme, le chemin sera long et impitoyable.

1998. Laura Bodey, 42 ans, divorcée, mère de deux enfants, travaille dans l'immobilier à Lacewood, Illinois, siège des usines de Clare Inc. Sa vie va basculer et son destin converger d'une façon inattendue avec celui de la multinationale, faisant d'elle une victime révoltée par l'idée de fatalité.

Après Trois fermiers s'en vont au bal et Le Temps où nous chantions, Richard Powers ausculte l'influence du libéralisme sur la vie quotidienne et les destinées individuelles. Animéà la fois par une vision globale et une rare puissance émotive, il plonge le lecteur dans les contradictions de la société de consommation, et met en scène avec brio et tension les gains et les pertes auxquels est confronté l'humain.
 
Adolescent fasciné par les sciences, Richard Powers étudie la physique à l'Université de l'Illinois. Vite rattrapé par le virus de la littérature, il obtient un diplôme dans ce domaine en 1979, avant de travailler à Boston en tant que programmateur informatique. Il y fait la connaissance d'un photographe au musée des Beaux Arts, rencontre artistique le marquant si profondément qu'il abandonne son emploi afin d'écrire son premier roman, Trois fermiers s'en vont au bal , publié en 1985.
 
Gains
de Richard Powers, traduit (anglais) par Claude et Jean Demanueli -
Editions Cherche-Midi
640 pages - 22 euros - ISBN 978-2-7491-0923-7
 
*********
 
Bien qu'il se déroule sur quatre continents, c'est le thème de la mémoire, sa présence et sa persistance, qui lie ces nouvelles à travers l'espace et le temps. En Afrique du Sud, une femme, au soir de sa vie, enregistre ses souvenirs sur des cassettes que des voleurs tentent de s'approprier afin de découvrir le secret que son mari a emporté dans la tombe. Une orpheline quitte le Kansas pour aller vivre en Lituanie chez son grand-père où elle découvre que les mythes peuvent devenir réalité.
Une vieille femme qui a échappé à l'Holocauste se souvient de ses amies d'enfance d'un orphelinat juif de Hambourg. Un vieux paysan chinois conserve la mémoire de son village que la construction d'un barrage va faire disparaître sous les eaux. Cette mémoire, qui est la source du sens et de la cohérence dans chaque vie, est également le lien fragile qui nous relie aux autres. On peut reconnaître dans ce livre la marque des grands écrivains qui savent, sans effet ni artifice, atteindre à l'essentiel et à l'universel.
 
Le mur de mémoire
d'Anthony Doerr, traduit (anglais) par Valérie Malfoy - Editions Albin Michel
304 pages - 20,45 euros - ISBN 978-2-226-24681-3
 
et, chez le même éditeur,
 
Les Mandy habitent de génération en génération la même maison en bois posée au bord des
rails près de la gare Nyugati à Budapest. Le jeune Imre grandit dans un univers mélancolique
de non-dits et de secrets où Staline est toujours tenu pour responsable des malheurs de la
famille. Même après l’effondrement de l’URSS, qui fait entrer dans la vie d’Imre les sex
shops, une jeune Allemande et une certaine idée de l’Ouest et d’un bonheur qui n’est pas pour
lui.
Roman à la poétique singulière, tout en dégradés de lumière et de nostalgie, Sombre
Dimanche confirme le talent d’Alice Zeniter, révélée par Jusque dans nos bras.
 
Alice Zenitera 26 ans. Normalienne, elle est désormais en thèse d'études théâtrales à la
Sorbonne nouvelle. Elle a vécu plusieurs années en Hongrie où elle a entre autres enseigné le
français et bu du vin chaud pendant l'hiver.
Elle écrit aussi pour le théâtre (Spécimens humains avec monstres, pièce lauréate de l'aide à la
création du Centre National de Théâtre en 2010), a collaboré à plusieurs mises en scène de la
compagnie Pandora et travaille comme dramaturge et auteur pour la compagnie Kobal't.
Deux moins un égal zéro, son premier livre publié à 16 ans aux Éditions du Petit Véhicule et à
présent introuvable, lui a valu le Prix littéraire de la ville de Caen.
Jusque dans nos bras, son premier roman paru en 2010, a été récompensé par le Prix littéraire
de la Porte dorée la même année puis par le Prix de la Fondation Laurence Trân l’année
suivante. Il est disponible au Livre de Poche depuis un an.
 
Sombre dimanche
d'Alice Zeniter
288 pages - 19 euros - ISBN 978-2-226-14515
 
*********
Dans ce pays, les jeunes filles trop bien élevées défendent ardemment les règles régissant leur propre soumission, quand d’autres les enfreignent et trouvent, à défaut de confort, un semblant de liberté. Certains partent sur les routes de l’exil et restent coincés au bord de la mer, d’autres travaillent à Londres ou aux États- Unis et s’intègrent peu à peu. Les femmes ne font pas confiance aux hommes, les maris prennent rarement en compte leurs épouses. La grande ville, Lagos, concentre les périlleuses tentations d’une société prête à toutes les échappatoires – corruption, religion, sexe, trafics en tous genres… –, mais d’improbables solidarités se créent quand l’humanité chancelle.
Le Nigeria est la terre de tous les excès, de tous les paradoxes, de tous les espoirs aussi. Et ce n’est pas la moindre réussite de Sefi Atta que de donner à sentir la formidable vitalité d’une population jeune et pleine de rêves qui, malgré tout, permet au pays d’avancer. Mélange détonant de lumière et d’ombre, de bassesse et de dignité, d’empathie et de cruauté, de découragement et d’humour, ce recueil de nouvelles, véritable hommage au peuple nigérian, a reçu le Noma Award 2009.
 
Née à Lagos en 1964, Sefi Atta est romancière, nouvelliste et dramaturge. Actes Sud a déjà publié deux romans très remarqués, Le meilleur reste à venir (2009 ; Babel n° 1060 ; prix Wole-Soyinka 2006) et Avale (2012), ainsi qu'un recueil de nouvelles, Nouvelles du pays (2012).
 
Nouvelles du pays
de Sefi Atta, traduit (anglais) par Charlotte Woillez - Editions Actes Sud
368 pages - 23 euros - ISBN 978-2-330-13242-7
 
*********
 
Croyez-moi, il est possible de mener sa vie en disant tout. Une existence sans déni ? Sans angle mort ! s'écria la jeune femme. Vous n'avez donc aucun secret ? Si, des montagnes ! rétorqua-t-elle. Alors ? Mes secrets me construisent, mes angles morts me détruisent. Puis elle ajouta avec jubilation : A Noël,j'offrirai le plus beau des cadeux : ma vérité ! A ceux quej'aime, ma famille. C'est comme cela qu'il faut vivre ! Nous serons vieux plus tard.
Joyeux Noël !
 
Alexandre Jardin suit les traces de son père, disparu en 1980, en se lançant dans l'écriture après avoir obtenu son diplôme de Sciences Politiques. C'est d'ailleurs pendant ses études qu'il écrit son premier roman 'Bille en tête' pour lequel il reçoit le prix du Premier Roman en 1986. Ensuite, il publie 'Le Zèbre' (Prix Femina 1988) et 'Fanfan' qu'il adapte lui-même à l'écran. Ses romans parlent d'amour, de comment le faire renaître ou de l'envie de le rendre éternel. A côté de ses occupations littéraires et cinématographiques, il est aussi journaliste et écrit ainsi des chroniques pour Le Figaro. Alexandre Jardin s'essaie à la littérature jeunesse avec 'Cybermaman'. En 1997, il écrit le 'Zubial', roman autobiographique sur son père, l'écrivain Pascal Jardin qui en fit de même en écrivant 'Le Nain jaune'. D'autres films et livres suivent ces oeuvres qui recèlent une certaine joie de vivre. En 2004, Alexandre Jardin publie deux versions du même roman, 'Les Coloriés', l'un destiné aux adultes, l'autre aux enfants et livre 'Le Roman des Jardin' l'année suivante. Extrêmement impliqué dans l'évolution politique de son pays, il profite de sa notoriété pour lancer, lors des élections présidentielles de 2007, un site internet qui appelle les candidats à expliquer clairement leur programme. Cinéma, littérature, journalisme et politique font d'Alexandre Jardin un littéraire sans frontière de genre.
 
Joyeux Noël
d'Alexandre Jardin - Editions Grasset
304 pages - 19,80 euros - ISBN 978-2-246-79020-4
 
*********
 
Ce premier roman raconte une semaine type de la vie de Simon, trader français à Londres : réunions, fitness en salles de sport, déjeuner au sushi bar, soirée télé, lecture des journaux, apéritifs en club privé, strip-teaseuses et cocaïne.
Trader français à Londres, Simon décide de parier sur la hausse du cours du pétrole. C'est le début d'une semaine presque ordinaire, partagée entre nonchalance et coups de stress, déboires sentimentaux et restaurants chics. Même si, petit à petit, Simon doute. Jeu désincarné des chiffres, suffisance de ses collègues, ambiguïté d'un milieu aussi glamour que vénal, ses valeurs se brouillent. Il semble sur le point d'imploser. Heureusement, le week-end arrive. Juste à temps, peut-être, pour que tout recommence à l'identique...

Avec ce premier roman, Pascal Guillet porte un regard ironique et décalé sur le microcosme de la City, évitant la satire facile, pour mieux en démystifier les rouages et instiller le doute.
 
Pascal Guillet né en 1981 vit et travaille à Londres.
 
Branta bernicla
de Pascal Guillet - Editions Verticales
208 pages - 16,90 euros - ISBN 978-2-001384-0
 
*********
 
Un dictionnaire de langue française : 62 000 mots, tous les modèles de conjugaison et un mémento de grammaire, les fameuses citations latines, grecques et étrangères. Un dictionnaire encyclopédique : 28 000 noms propres : personnalités, pays, régions, villes, une chronologie universelle illustrée de 1 250 événements, 400 encadrés et 4 000 éclaircissements encyclopédiques sur les sujets-clés du savoir.
Un dictionnaire illustré : 5 000 images : dessins, schémas, photographies et 350 cartes, plus de 125 planches dans la grande tradition Larousse.
 
Le Petit Larousse 2013 illustré
1934 pages - 30,50 euros - ISBN 978-2-586725-4
 
*********
 
Après Pierre Loti dessinateur , un nouveau et passionnant carnet de voyages qui révèle le talent de photographe de cet artiste polymorphe et ra£ né. Car l'ensemble de l'oeuvre photographique de Loti n'avait encore jamais fait l'objet d'un beau livre. Pourtant, cette oeuvre est foisonnante.(plus de mille clichés, dont les meilleurs, environ cinq cents, fi gurent ici), aboutie.(Loti fait montre d'un sens aigu du cadrage), vivante (ses images fourmillent de gens), édifi ante (elle témoigne d'une époque, les confi ns des XIXe et XXe siècles, principalement à Istanbul, en Perse, en Inde et en Extrême-Orient, et inspirée.(comme dans son oeuvre dessinée, le reporter cède souvent le pas au portraitiste, au romantique, à l'enfant tôt pénétré de l'évanescence des choses qu'il n'a jamais cessé d'être).
 
Pierre Loti (1850-1923) fut officier de marine et sa vie sur les mers détermina son oeuvre. On est en Turquie dans Aziyadé (1879), au Sénégal dans Le Roman d'un spahi (1881), en Océanie avec Le Mariage de Loti (1882), au Japon dans Madame Chrysanthème (1887), romans rassemblés dans notre anthologie Romans d'ailleurs. Omnibus, par ailleurs, rend compte de cette oeuvre nomade dans des ouvrages consacrés aussi bien à Istanbul qu'à la Bretagne, à l'Indochine ou au  Maroc
 
Pierre Loti photographe
d'Alain Quella-Villéger et Brunp Verger - Editions Bleu Autour
368 pages - 38 euros - ISBN 978-2-358-48041-3
 
*********
 
Usborne gâte, une fois de plus, nos enfants.
 
un livre tout doux, en tissu
 
Les tout-petits accompagnent ici la famille Lapin, qui va pique-niquer au bord de la mer.
Des rabats à soulever, des matières à toucher et quelques petites surprises dans ce livre « qui couine » très coloré.
 
En voiture
de Fiona Watt
8 euros - 10 pages - ISBN 978-1-4095-4787-7
 
Dans la série "Je découvre"
 
Un joli imagier qui fourmille de choses à chercher et à nommer, et permet de se familiariser avec les couleurs.
 
Rosalinde Bonnet habite à Versailles (78). À la fois auteur et illustratrice, elle a notamment étudié les Arts décoratifs à Paris. Elle est aujourd'hui auteur-illustrateur de plusieurs romans jeunesse.
Anne Simon habite à Paris (20e). Elle a suivi des études aux beaux-arts d'Angoulême et aux Arts-Déco de Paris. Elle travaille aujourd'hui pour la presse jeunesse et pour l'édition
 
Les couleurs
illustré par Rosalinde Bonnet, illustré par Anne Simon
4,95 euros - 16 pages - ISBN 978-1-4095-5402-8
 
Un joli imagier qui fourmille de choses à chercher et à nommer, et permet de découvrir le corps humain. Rosalinde Bonnet habite à Versailles (78). À la fois auteur et illustratrice, elle a notamment étudié les Arts décoratifs à Paris. Elle est aujourd'hui auteur-illustrateur de plusieurs romans jeunesse. Anne Simon habite à Paris (20e). Elle a suivi des études aux beaux-arts d'Angoulême et aux Arts-Déco de Paris. Elle travaille aujourd'hui pour la presse jeunesse et pour l'édition
 
Mon corps
illustré par Rosalinde Bonnet
16 pages - ISBN 978-1-4095-5393
 
Les petits enfants vont adorer chercher des couronnes dorées et de jolis souliers en explorant le monde des princesses.
 
Mon premier livre de princesses
12 pages - ISBN 978-1-4095-5390-8
 
Dans la série "Je colorie" :
 
Des dizaines d'avions et de véhicules circulent dans cet aéroport très fréquenté. Tu pourras t'amuser à les colorier tous et à ajouter des autocollants sur les pages
 
Je colorie l'aéroport (avec autocollants)
illustré par Dan Crisp
16 pages - ISBN 978-1-4095-5368-7
Ce livre amusant est rempli de pirates et autres choses à colorier, et d'autocollants à ajouter sur les pages.
 
Je colorie les pirates (avec autocollants)
illustré poar Richard Watson
16 pages - ISBN 978-1-4095-5369-4
 
Dans la série "La mode" :
 
Dessins, gribouillages et coloriages : La mode
Textes de Fiona Watt, illustré par Antonia Miller et Non Figg
96 pages - ISBN 978-1-4095-5365-6
 
Ce livre richement illustré est rempli d'autocollants représentant les plus belles modes de l'histoire. De la toge des Romains jusqu'au pantalon à pattes d'éléphant des années 1960, en passant par le corset du XIXe siècle, découvre l'évolution des styles au fil des siècles, et ceux qui ont créé la mode.
 
La mode à travers les âges
de Ruth Brocklehurst, illustré par Christophe Lardot
52 pages - ISBN 978-1-4095-4016-8
 
Découvre ce que portait la jeunesse dorée dans les années 1920 grâce à ce superbe livre d'autocollants. Sers-toi des autocollants pour habiller les amies des dernières tenues à la mode d'alors - qu'il s agisse d'une jolie robe pour danser dans un club de jazz ou d'un élégant manteau pour faire des achats à Paris
 
La mode des années 1920
d'Emily Bone, illustré par Simona Bursi
44 pages - ISBN 978-1-4095-5380-9
 
Dans la série "Autocollants" :
 
Amuse-toi à coller wagons, locomotives, fenêtres et passagers sur les dessins de ce livre. Tu y trouveras plus de 100 autocollants à ajouter au fil des pages.
 
Les trains
32 pages - ISBN 978-1-4095-5383-0
 
Amuse-toi à coller des roues, des cabines, des conducteurs et des objets sur les images de ce livre. Tu y trouveras plus de 100 autocollants à ajouter au fil des pages.
 
Les camions
16 pages - ISBN 978-1-4095-5386-1
 
*********
 
Et, pour finir cette première chronique de 2013, un merveilleux CD plein de ferveur et d'émotion : Les Psaumes de Juifs de Constantine interprétés par le Grand Rabbin René Guedj, André Taieb, Yoahn Bismuth et Ylane Zerbib.
 
Près de quarante cinq minutes qui font vibrer le coeur et tressaillir l'âme. Un livret de 36 pages complète avec bonheur ce CD de la Collection Patrimoines musicaux des Juifs de France, Fondation du Judaïsme français.
 
*********
 
 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -