Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

De la lecture pour Pessah 2 (19 mars 2013)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


La Bible est au coeur d'une tourmente comme elle en a rarement connu depuis un siècle. Une controverse internationale met en question sa crédibilité comme document historique, et ce doute rejaillit sur l'ensemble de l'édifice théologique qu'elle constitue. Son message ne relève-t-il que de la foi et pas du tout de la réalité ? Les événements qu'elle rapporte sont-ils affabulatoires ? Pire, orchestrent-ils un projet de puissance ou d'identité ? C'est ce que d'aucuns soutiennent.
Cet argument n'est pas sans incidence sur la foi dans la mesure où, message inscrit dans l'histoire, la Bible rapporte des événements qui sont les vecteurs de la révélation. Le monothéisme est inséparable de cet alliage de la transcendance et de l'histoire. Force est de constater que seule la Bible hébraïque est l'objet de la contestation : le Tanakh, c'est-à-dire la compilation de la Torah, des Prophètes (Nevi'im) et des Ecrits saints (Ketouvim).
Derrière elle, c'est l'existence même du peuple hébreu, du peuple d'Israël, qui est remise en question, puisque tous les événements qui l'ont fondé ne seraient que des mythes. Et ce doute porté sur les événements de la Bible juive rejaillit de fait sur le Nouveau Testament. L'analyse de cette controverse actuelle, qui met à l'épreuve les croyances fondatrices du judaïsme, et au-delà toute la pensée judéo-chrétienne et l'édifice même du monothéisme, est au coeur de ce recueil.
 
Controverse sur la Bible
sous la direction de Shmuel Trigano - Editions In Press
192 pages - 23 euros - ISBN 978-2-84835-220-6
 
et, chez le même éditeur, sous la même direction de Shmuel Trigano
 
Les recherches de la nouvelle archéologie ont placé la Bible au coeur d'une tourmente sans précédent. En contestant la valeur historique de ce texte, cette controverse met à l'épreuve tout l'édifice théologique judéo-chrétien. Après avoir fait un bilan des enjeux actuels de cette Controverse sur la Bible dans sa précédente livraison (Pardès n°50), ce deuxième volume poursuit la réflexion. Il aborde les théories de la critique biblique du XIXe et XXe siècle qui représentent une autre étape du débat sur l'historicité du texte biblique.
Quelles sont les véritables origines de la Bible ? En quoi est-elle étroitement liée aux cultures du Proche-Orient dans le cadre desquelles elle surgit ? Ne faut-il pas avant tout s'interroger sur l'intention de l'auteur de la Bible ? Toutes ces questions reposent sous un nouvel angle la question du statut de la Torah. En s'intéressant au contexte historique et géographique de l'écriture de la Bible et en soulignant l'originalité intellectuelle de son récit, les auteurs jettent un éclairage inédit sur ces questions.
Il est un dicton dans le judaïsme selon lequel " La Torah vient des cieux ". Comment comprendre aujourd'hui une telle parole ?
 
D'où vient la Torah. Culture et révélation
192 pages - 23 euros - ISBN 978-2-848385-238-1
 
********
 
Wanda, la mère de l'auteur, se retrouve veuve sans le savoir : son mari a été exécuté par les Soviétiques lors du massacre de Katyn. Elle sera déportée en Sibérie avec son fils de quatre ans. Dans cette prison à ciel ouvert, elle devra oublier qu'elle a été une jeune femme un peu frivole pour devenir une quasi-pauvresse animée par la farouche volonté de vivre et de faire vivre son enfant. De retour en Pologne après la guerre, ils y seront en butte à l'antisémitisme et connaîtront le sort réservé à tant de Juifs laïques transbahutés d'un pays à l'autre, pour finir leur longue errance en Belgique.
Tous ceux, collègues, condisciples, patients, qui ont connu Jerzy Hildebrand, iront de découverte en découverte en lisant Wanda, tant cet éminent neurologue, professeur à l'Université Libre de Bruxelles, chef du service de neurologie à l'hôpital Érasme, spécialiste des complications neurologiques au cancer dont il fut un pionnier, consultant bénévole à l'Institut Bordet et au service Mazarin de la Pitié-Salpêtrière (ce qui lui valut la Légion d'honneur), était pudique sur son extraordinaire projet de vie.
Quant à ceux qui ne l'ont pas connu, ils pourront tout autant se passionner pour l'histoire de cette femme, Wanda, qui est parvenue à rester elle-même à travers les convulsions du vingtième siècle.
Un texte émouvant, mais où l'humour permet de tenir à distance ce que le récit pourrait comporter de trop dur. Un des plus beaux hommages qu'un fils ait rendus à sa mère, avec cet énorme mérite de ne pas tenter d'en faire une sainte, mais de peindre une femme courageuse, pragmatique, libre, pleine de gaîté et d'humour, dont les qualités étaient parfois contrebalancées par quelques travers et des préjugés d'un autre temps.
 
Éminent neurologue, Jerzy Hildebrand a été professeur à l’Université libre de Bruxelles, chef du service de neurologie à l’hôpital Érasme, spécialiste des complications neurologiques du cancer dont il fut un pionnier. La retraite venue, il est resté consultant bénévole à l’Institut Bordet et au service Mazarin de l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière (ce qui lui valut la Légion d’honneur).
Quasi personne, dans ses condisciples, ses confrères, ses patients, n’était au courant de son extraordinaire trajet de vie, tant cet homme était pudique.
Frappé par la maladie qu’il a voué toute son existence à combattre, Jerzy Hildebrand a fait montre d’un courage et d’une lucidité extraordinaires devant les échéances qu’il connaissait mieux que personne. Il a choisi de mourir dans la sérénité le 11 février 2013, lorsque son état ne lui a plus semblé compatible avec ce à quoi il attachait un immense prix, la dignité humaine.
Par une extraordinaire coïncidence, la date de parution du livre avait été depuis longtemps fixée au 15 février, jour où se sont déroulées ses obsèques. Comme si“Wanda” était le témoin qu'il avait tenu à nous passer.
 
Wanda. De la Sibérie à Anvers, le courage de la différence
de Jerzy Hildebrand - Editions M.E.O
152 pages - 16 euros - ISBN 978-2-930702-37-7
 
********
 
On a tout appris sur la guerre, les batailles, les bombardements, l’ exode, les privations. Sur la résistance aussi, à Londres et dans les maquis. Sur les camps, les déportations, l’indicible horreur.
Alors le regard s’est porté ailleurs, non plus sur les horreurs, les salauds ou les héros, mais sur les gens ordinaires, ceux et celles qui ont vécu cette période en restant eux-mêmes ou en le devenant. C’est ainsi que sont
apparus sur la scène de l’histoire de nouveaux résistants, occasionnels parfois, modestes toujours, jusqu’alors demeurés dans l’ombre.
Le temps est donc venu où l’on peut voir en pleine lumière ces Justes qui ont aidé des Juifs et ces Juifs qui se sont battus autant et même proportionnellement plus que les autres, contrairement à ce que disent les idées reçues, qu’elles soient inspirées par la haine ou par la compassion. De même que les Français n’étaient ni tous des collaborateurs, ni tous des
résistants, les Juifs n’ont pas tous été des victimes passives. C’est sans doute la principale leçon à retirer de ce livre. Un livre qui d’ailleurs ne donne pas de leçon et c’est ce qui en fait tout l’intérêt.
Georges Brandstatter a patiemment recueilli, de 1998 à 2010, les
témoignages oraux de personnes vivant en France, en Belgique et en
Israël. Nées au début du siècle dernier, elles ont à ce jour plus ou moins quatre-vingts ans. Ce livre vient à son heure, à un moment où s’accélère le travail de mémoire, pour que personne ne soit oublié et pour que tous ceux qui ont quelque chose à dire puissent le faire.
Le livre de Georges Brandstatter comble un vide. Car si la parole des
résistants en général a été recueillie, celle des Juifs résistants et volontaires pour la création de l’Etat d’Israël ne l’était pas encore.
Pour la première fois un aspect inconnu de la Shoah
 
Résistants juifs. 1939-1945. Témoignages. Ceux qui dans la clandestinité résistèrent
Georges Brandstatter - Editions Jourdan
360 pages - 20,90 euros - ISBN 978-2-87466-251-5
 
********
 
Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et le choc de la Shoah, les grandes Eglises chrétiennes ont entrepris de repenser leur relation avec le judaïsme. Le monde chrétien découvre aujourd'hui les richesses des 'racines qui le portent'. Ce livre constitue une première approche du judaïsme, de son histoire, de sa culture, de sa foi, de sa vie spiritualité et des questions que pose le dialogue des deux traditions de foi juive et chrétienne réunies dans l'unique alliance de Dieu. Ce livre prépare à la rencontre avec les communautés juives et de leurs membres, à la découverte de leurs traditions et de leur foi, il est un appel, comme le rappelle le Père Jean Dujardin, à 'ne plus voir le juif comme un autre soi-même, mais le comprendre comme il se comprend lui-même.' De plus, les auteurs inscrivent leur démarche de la Communion des Eglises protestantes en Europe qui rappelle l'importance des relations avec le judaïsme et l'urgence d'un dialogue des Eglises avec les juifs
 
Dialogue avec le judaïsme. Ce que chacun doit savoir
de Th. Legrand (ed.), Bl. Chavannes et G. Janus - Editions Oliviétan
176 pages - 15 euros - ISBN 978-2-45479-159-9
 
 
********
 
Cet ouvrage revient sur les fondements du judaïsme ainsi que sur ses différents aspects identitaires. Les mille et une facettes du christianisme ainsi que les visages si contrastés de l'islam sont aussi des paramètres largement évoqués. En clair l'auteur effectue une mise au point des connaissances en termes de religions depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours. Le livre s'achève par un essai de synthèse montrant ce qui unit les trois religions, ce qui les sépare et ce qui les oppose.
 
Les trois grandes religions monothéistes.
Moise, Jésus; Mahomet, même combat ou frères ennemis ?
d'Albert Hadida - Editions Les Presses du Midi
72 pages - 10 euros - ISBN 978-2-8127-0077-4
 
********
 
Louise fut l'une des Justes qui, durant la seconde guerre mondiale, sauva des juifs du prédateur omniprésent. Sa rencontre avec Egon Timàr, cet exilé hongrois contraint de fuir Paris et ses occupants, l'incita à lutter dans son quotidien pour faire triompher l'humain face à l'odieux. " Cette façon poignante de banaliser l'angoisse de toutes les heures, de tous les jours, l'inquiétude qui crispe l'estomac, qui paralyse et rend aphone, la menace permanente à chaque carrefour, au crissement de pneus, derrière chaque porte, fait de ce cas un exemple type de ce que fut la survie chaotique et presque invraisemblable d'une famille juive. " Dans ce récit, il n'est donc pas question de revenir sur la Grande histoire de cette guerre, mais plutôt de raconter la force des rencontres, entre survie périlleuse et sauvetage obstiné.
 
Diplômée en DEA d'histoire, Marie Billet est professeur de culture générale en école de préparation aux concours paramédicaux et sociaux à Poitiers. Docteur ès Lettres modernes, Christine Gendre est professeur de culture générale en école de préparation aux concours paramédicaux et sociaux à Poiriers
 
A l'ombre des Justes
de Marie Billet - Editions Actes Sud
124 pages - 12 euros - ISBN 978-2-91-465998-7
 
********
 
 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2014

Retour au site sefarad.org -