Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Un peu de lecture pour Chavouot (14 mai 2013)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


L’histoire des enfants juifs pendant la Seconde Guerre mondiale est celle d’un long martyre, leur assassinat par les nazis restant sans précédent dans l’Histoire.
Première étude globale consacrée au thème de la déportation de ces enfants, presque tous français ou nés en France, elle aborde tous les points de leur long calvaire : arrestation par la police de Vichy, internement dans les camps français, déportation dans les camps de concentration du IIIe Reich, extermination… Et, pour les rares rescapés, les traumatismes apparus après la Libération.
Il a paru indispensable à l’auteur, lui-même déporté à 3 ans et demi avec sa famille au camp de concentration de Ravensbrück puis de Bergen-Belsen, d’octobre 1943 à mai 1945, et qui a survécu, de mettre en relief une autre souffrance, souvent occultée, souvent ignorée, celle des enfants tsiganes.
Ce livre, qui a demandé à André Rosenberg un énorme travail d’investigation et de recherche, décrit une longue marche vers la mort dont il dévoile tous les rouages et toute l’abomination.
 
L’auteur, André Rosenberg, fut lui-même déporté à 3 ans et demi avec sa famille aux camps de concentration de Ravensbrück puis de Bergen-Belsen, entre octobre 1943 et mai 1945.
 
Les enfants dans la Shoah. La déportation des enfants juifs et tziganes de France
d'André Rosenberg - Editions de Paris
496 pages - 25 euros - ISBN 978-84621-176-5
 
 
********
 
Commençons par dire que Grodico est un vrai dictionnaire, destiné à grossir d’année en année. L’édition 2013 que nous présentons ici contient six mille définitions de mots qui n’existent dans aucun autre dictionnaire, avec les expressions, les explications, les citations et les exemples ad hoc. Grodico est le fruit du travail d’une équipe de linguistes et d’universitaires, mais aussi de milliers d’internautes bénévoles qui enrichissent tous les jours de mots nouveaux cet ensemble inexploré.
Grodico n’est pas un dictionnaire d’argot, mais de langage né de la blogosphère et des parlers des tribus modernes. Les jeunes utilisent les mots qui y sont répertoriés sans s’en rendre compte. Et les vieux ne les comprennent pas ou, pire, croient les comprendre...Grodico est donc un produit résolument moderne destiné à évoluer sans cesse, à s’étoffer d’année en année.
 
Grodico 2013. Dictionnaire du français tel qu'on le parle
dirigé par Bertrand Ferrier - Editions Grodico / de L'Oeuvre
526 pages - 20 euros - ISBN 978-2-35631-164-1
 
********
 
L'auteure s'inspire dans ce récit de sa propre vie depuis la déportation de ses parents en 1942. Mêlant fiction et réalité, elle évoque cette rupture dramatique ainsi que son parcours notamment marqué par la figure de François Mitterrand.
 
Agrégée de lettres, ancienne enseignante en classes préparatoires aux grandes écoles, Hélène Waysbord, qui a été une proche collaboratrice de François Mitterrand, a succédé à Sabine Zlatin en 2004 comme présidente de la « Maison d'Izieu. Mémorial des Enfants Juifs Exterminés ». 
 
L'amour sans visage suivi de les lettres du père
d'Hélène Waysbrod - Christian Bourgeois Editeur
296 pages - 17 euros - ISBN 978-2-067-02500-2
 
et, chez le même éditeur
 
 
L'histoire commence en 1844 quand, après un premier mariage désastreux qui s'est terminé par la folie et la mort de son mari, Isabella, jeune femme de bonne famille, mère d"un enfant en bas âge, épouse sans joie l'ingénieur et industriel Henry Robinson, personnage qui se révèle vite acrimonieux et cupide. Le couple, qui aura deux enfants, s"installe à Edimbourg. Isabella y fait la connaissance d"Edward Lane, "fascinant" jeune homme de dix ans son cadet. Juriste puis médecin, celui-ci vit avec sa femme Mary et sa belle-mère, la sympathique et très sociable Lady Drysdale, qui tient l'équivalent d'un salon où elle reçoit les intellectuels de lépoque. Edward et Isabella, femme intelligente et curieuse quoique souffrant dun ennui chronique, échangent sur les idées nouvelles et sur la perte de leur foi religieuse. Très vite, Isabella séprend de lui, passion dont elle tient fiévreusement la chronique dans un journal intime auquel elle confie également ses sentiments de frustration et de ressentiment face à un mari honni et à une existence fastidieuse, ses trois fils étant son seul réconfort. Lorsque Edward se montre réceptif, ou tout au moins assez bon pour répondre de temps en temps à ses lettres, elle est profondément heureuse. En 1854, à Moor Park, où le Dr Edward Lane propose la cure hydrothérapique à ses patients, ils finissent par échanger étreintes et baisers. Mais rien ne prouve que leur relation ait pris une autre dimension. En 1855, alors que sa relation avec Lane s'est de nouveau distendue, elle tombe malade, probablement de la diphtérie. L'entendant marmonner des noms d'hommes dans son délire, Henry ouvre son journal pour y découvrir la détestation qu'elle lui voue (non qu'il soit à proprement parler un bon mari, il a une maîtresse et deux filles illégitimes) et l'amour qu'elle porte à Lane. Dès qu'elle est rétablie, il lui annonce son intention d'engager une procédure de divorce. La seconde partie du livre est consacrée à cette décision et à ses suites. L'affaire est la onzième portée devant la cour des Divorces, tribunal laïc institué suite à une loi votée quelques mois plus tôt. On est fasciné de regarder magistrats, avocat, experts et journalistes se colleter avec la seule véritable pièce à conviction : ce journal, dérobé à Isabella par son mari. Les faits décrits sont-ils réels ou l'invention d'une mythomane ? Car assurément seule une démente peut coucher par écrit des choses aussi scabreuses. Edward Lane nie mordicus avoir fauté avec Isabella. La teneur du journal ne suffit pas pour l'incriminer et, par l'effet d'une contorsion de procédure, un seul des deux défendeurs doit finalement répondre de l'accusation d'adultère. A une époque où il était rarissime que les femmes obtiennent gain de cause, Isabella finit par gagner la procédure de divorce. Victoire en matière de droits des femmes, mais elle perd tout le reste : sa fortune, ses enfantsL'auteur a exhumé cette histoire extraordinaire des archives d'un temps où la question de la sexualité et du désir féminins angoisse une société victorienne régie par les hommes, un temps où la femme adultère est marquée du diagnostic de manie sexuelle, une forme de démence. Le récit, où Dickens et Darwin, entre autres, tiennent des seconds rôles, est ponctué de digressions sur les phénomènes de la société victorienne et d'anecdotes aussi éclairantes que divertissantes.
 
Kate Summerscale,écrivain et journaliste, vit à Londres.   
Son roman L'affaire de Road Hill House (The Suspicions of Mr Whicher or The Murder at Road Hill House) a remporté le prix Samuel Johnson Prize for Non-fiction en 2008.

La déchéance de Mrs Robinson
de Kate Summerscale, traduit (anglais) par Eric Chédaille
404 pages - 22 euros - ISBN 978-2-267-02457-9
 
********
 
L’association « Confrontations », association d’intellectuels chrétiens, apropose deux journées de réflexion sur le thème : « Interrogations sur le devenir de l’islam en France », en présence de nombreux spécialistes. Depuis plusieurs années, un groupe de travail de l’association, « Mutations culturelles et avenir de l’Eglise », s’interroge sur les évolutions religieuses en France. Etant donné le contexte politique actuel et les interrogations sur la place de l’islam, il a paru utile de proposer une série de réflexions et de débats sur ce thème. Voici les actes.
 
Le devenir de l'islam en France
collectif dirigé par Hervé Legrand - Editions Desclée de Brouwer
180 pages - 19 euros - ISBN 978-2-220-06528-1
 
********
 
 
La menace terroriste a radicalement changé.
Les mouvances infra-terroristes sont de taille réduite, ne regroupant, le plus souvent, que quelques personnes souvent liées par des relations de famille ou de quartiers. Elles sont donc virtuellement impossibles à infiltrer.
Ces « cellules » ou ces bandes n’ont pas les moyens  d’organiser de grands attentats du type de ceux du 11 septembre, de Madrid (11 mars 2004) ou de Londres (7 juillet 2005), mais elles peuvent pratiquer un « terrorisme de proximité » du type de celui de Mohammed Merah qui s’attaqua à des militaires français appartenant à des régiments déployés en Afghanistan (et dont les casernes étaient proches de son domicile) ou à une école juive de sa ville.
 
Claude Moniquet né le 3 mars 1958 à Bruxelles (Belgique) est un ancien journaliste français et ancien agent de renseignement de la DGSE.
Il est le co-fondateur de l'European Strategic Intelligence and Security Center.
 
 
Néo djihadistes. Ils sont parmi nous. Qui sont-ils ? Comment les combattre ?
de Claude Moniquet - Editions Jourdan
316 pages - 18,90 euros - ISBN 978-2-87466-270-6
 
********
 
Lorsque le tueur en série qui lui a échappé toute sa carrière refait surface à Los Angeles, l'agent spécial Scott Houston est prêt à enfreindre le règlement du FBI pour le coincer. Et il sait exactement à qui s'adresser : l'Agence 32/1, spécialisée dans l'identification de personnes disparues, que dirigent la séduisante Jayne Hall et sa meilleure amie Steevie Lander. Il est loin d'imaginer que sa requête entraînera les deux femmes dans une poursuite à travers les Etats-Unis, au péril de leur vie.

Clea Koff, anthropologue médico-légale, signe un thriller trépidant. Traqueur traqué, criminel machiavélique, experts en blouse blanche, elle flirte avec le danger, joue avec nos nerfs et manie la plume comme le scalpel.
 
Freezing
de Clea Koff, traduit (anglais) par Pascale Haas - Editions Héloïse d'Ormesson
420 pages - 22 euros - ISBN 978-2-35087-207-9
 
********
 
Il y a dans le fait d'être insulaire un poids métaphysique, écrit José Carlos Llop, car une île est déjà, en soi, un destin". Et c'est à approfondir ce poids métaphysique que s'attache ce livre. Dans la cité engloutie, chronique personnelle et familiale, est le portrait d'une ville, Palma, née dans cette Méditerranée où se croisent l'Occident et l'Orient, d'où ce fatalisme sans lequel on ne peut comprendre sa distance souvent ambiguë à l'Histoire.
Elle fut en effet une terre d'exil, accueillant tour à tour les persécutés et les persécuteurs de la Seconde Guerre mondiale, sans états d'âme. Avec en toile de fond la mer, son omniprésence, une frontière qui éloigne, qui enferme et qui donne un intolérable sentiment d'étouffement. Mais c'est aussi parce qu'elle isole que l'île attire tant d'étrangers prestigieux, d'Albert Camus à Gertrude Stein ou Juan Miro, d'Ava Gardner à la 6e flotte américaine qui apporte des disques de jazz.
Si tout continental considère les îles comme une promesse de paradis - une maquette du paradis, dit Llop -, le "temps retrouvé" de l'écrivain permet au lecteur de s'immerger dans un territoire secret rongé par la nostalgie, car il n'existe de paradis que perdus. Ce livre exceptionnel, dont le personnage est une île, a été loué par une critique espagnole unanime.
 
osé Carlos Llop, né à Majorque en 1956, est poète et écrivain. Il a publié cinq romans et trois récits ainsi que cinq tomes d'un Journal qu'il continue d'écrire. Il a aussi publié des essais et cinq recueils de poèmes. Il a obtenu plusieurs prix aussi bien en Espagne qu'en France. Déjà parus aux Editions Jacqueline Chambon : Parle-moi du troisième homme (2005), Le Messager d'Alger (2006), Le Rapport Stein (2008), Paris : suite 1940 (2010) et La Ville d'ambre (2011).
 
Dans la cité engloutie
de José Carlos Llop, traduit (espagnol) par J.M. Saint-Lu - Ed. Jacqueline Chambon
320 pages - 23,50 euros - ISBN 978-2-330-01523-7
 
********
 
Conflit, haine réciproque, affrontement : tels sont les termes que les médias véhiculent aujourd'hui de façon quasi exclusive quand ils en viennent à évoquer les relations Islam/Occident. Encore aggravé par les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, ce phénomène de radicalisation du discours, conduisant irrémédiablement à la caricature, ne manque pas d'encourager les extrémismes, voire d'attiser la violence. Véritable poison pour les perspectives de paix, ce type de pensée binaire tend à imposer une vision du monde idéologique, éloignant les esprits de toute pensée critique. Réintroduire la complexité, interroger ces fausses évidences, c'est là l'objet de cet ouvrage, fruit de la réflexion de spécialistes du monde méditerranéen. Entre Charlemagne et Mahomet, faille irréductible ou monde commun ?, la première partie des réflexions a pour axe la généalogie des échanges politiques, culturels, intellectuels et marchands dans le monde méditerranéen. Entre islam (s) et laïcité(s), fracture durable ou convergence possible ? Une fois encore, c'est en termes de " fracture " et d'éventuelle " convergence " que se posent les relations Islam/Occident. Mais non plus du point de vue historique, cette deuxième partie abordant en effet la problématique sociopolitique qui s'impose aujourd'hui à l'organisation de la cité. Entre djihadisme et occidentalisme, nouvel affrontement des blocs ou renaissance méditerranéenne ? D'actualité plus brûlante encore, la question du djihadisme, qui clôture les débats, amène sur des terrains plus politiques, plus délicats, les mondes occidental et arabo-musulman gardant en mémoire les violences perpétrées au nom du djihad. La 15e édition des Rencontres d'Averroès a donné l'occasion d'approfondir ces questions. Les invités de ces Rencontres prolongent ici, sous une forme écrite, leurs paroles qui, sans nier les divergences, rétablissent les notions d'interaction, d'interpénétration, d'échange et de circulation entre les deux mondes, entre les deux " blocs ", entre les deux rives.
 
Ce numéro a été coordonné par Raphaël Liogier, sociologue et philosophe, directeur de l'Observatoire du religieux (CHERPA) à l'institut d'études politiques d'Aix-en-Provence. Avec des textes de Raphaël Liogier, de Jean-Gabriel Ganascia, de Bernard Andrieu, de Jean-Didier Vincent, de Pierre Le Coz, de Raphaël Draï, de Tenzin Robert Thurman, de Jean-Michel Besnier, de Maurice Bloch, de Michel Terestchenko et de Jean-François Mattéi.
 
Entre Islam et Occident, la Méditerranée ? Rencontres d'Averroès #15
collectif coordonné par Raphaël Liogier- Editions Parenthèses
128 pages - 12 euros - ISBN 978-2-86364-195-8
 
********
 
Moscou, 2014. Dans la Russie trouble et tourmentée d'aujourd'hui, Tatiana gagne sa vie en dansant tous les soirs au Club 121, haut lieu de rencontres entre hommes d'affaires. Sa beauté ne laisse personne indifférent, et surtout pas Oleg Bezroukov. La jeune femme succombe rapidement au charme magnétique de ce dernier. Mais très vite, le doute s'installe dans la romance. Qui est cet homme mystérieux qui paraît si amoureux mais ne cesse de disparaître sans la moindre explication, et surtout, semble être doté d'un étrange et inquiétant pouvoir de prédiction ? Petit à petit, porté par le peuple qui voit en lui un nouveau prophète, Oleg va naturellement s'imposer sur la scène médiatique russe, allant jusqu'à se présenter aux élections présidentielles face à Vladimir Poutine.
Quelle est la vérité, où commence l'imposture ? Tatiana va soudain réaliser que son destin se trouve peut-être ailleurs. Car depuis son enfance, Tatiana entend, dans son sommeil, une voix qui n'a cessé de lui répéter : "Tu vas sauver la Russie". Sa rencontre avec Piotr, un jeune séminariste aveugle doté de pouvoirs médiumniques, va faire basculer le cours des choses. La jeune femme va en effet découvrir l'existence d'une mystérieuse organisation secrète luttant depuis toujours contre les forces du Mal.
Cette lutte entre le Bien et le Mal se cristallisera autour d'un monument emblématique, objet de tous les fantasmes, symbole d'une Russie partagée entre tradition et modernité, superstition et science : le mausolée de Lénine. Dans cette aventure, Tatiana devra accomplir une mission périlleuse : arracher le corps embaumé de Lénine des griffes d'Oleg et de ses comparses. Pourquoi un tel intérêt autour de ce corps ? Quels en sont les enjeux ? Pourquoi le Mossad et Al-Qaeda seront-ils obligés d'intervenir ? Et surtout, Tatiana parviendra-t-elle à tenir ce double jeu face à Oleg ? Mêlant Histoire, mysticisme et suspense, Édouard Moradpour signe un thriller habilement construit, aux personnages séduisants et à l'intrigue efficace, autour d'un des monuments les plus énigmatiques et fascinants du XXe siècle.
 
Né à Téhéran d'une mère russe ayant immigré après la révolution soviétique, Édouard Moradpour s'installe en Russie juste avant la chute du Mur, où il sera rapidement considéré comme le "père de la publicité". Il a publié aux éditions Michalon La Compagne de Russie (2012), largement inspiré de sa propre vie.
 
Le Mausolée
d'Edouard Moradpour - Editions Michalon
384 pages - 22 euros - ISBN 978-2-84186-689-2
 
********
 
Dans la collection Raconte-moi, les Editions Nane nous adressent
 
Les débuts de l'histoire du peuple juif et son histoire, racontés dans la Bible ainsi que les pratiques de la religion juive sont expliqués aux enfants.
Depuis plus de 4000 ans, les Juifs ont réussi à préserver toujours et partout leur identité.
Ce livre essaie de répondre aux questions que le lecteur se pose sur leurs origines et leur histoire afin de mieux comprendre leur religion.
 
Le Judaïsme
texte d'Aliette Desclée de Maredsous, illustré par Laëtitia Zni
40 pages - 9 euros - ISBN 978-2-84368-054-9
 
Les débuts christianisme et son histoire, racontés dans la Bible ainsi que les pratiques de la religion expliqués aux enfants.
 
L'Eglise catholique
de Denis Metzinger
40 pages - 9 euros - ISBN 978-2-84368-022-0
 
et
 
L'Islam est la deuxième religion du monde. Ce petit livre, abondamment illustré, répond aux questions que le lecteur se pose sur ses origines-qui remontent au prophète Mahomet, son expansion à travers les siècles et les continents, sa riche civilisation, sa doctrine, ses différents courants et sa représentation en France où il est aussi devenu la deuxième religion avec plus de quatre millions de croyants
 
 
L'Islam
collectif, texte d'Aliette Desclée de Maredsous
40 pages - 9 euros - ISBN 978-2-84368-032-8
 
********
 
Aux Editions Gallimard Jeunesse, trois ouvrages
 
Transportons-nous deux mille ans en arrière, au cœur d'une civilisation qui étendit son empire sur toute l'Europe et dont les vestiges sont encore nombreux de nos jours. Découvrons l'éducation des enfants, leurs jeux, l'aménagement des maisons, les plats préférés des Romains, leurs loisirs, les légions romaines, les ingénieuses constructions de ces habiles bâtisseurs...
 
Transportons-nous deux mille ans en arrière, au cœur d'une civilisation qui étendit son empire sur toute l'Europe et dont les vestiges sont encore nombreux de nos jours. Découvrons l'éducation des enfants, leurs jeux, l'aménagement des maisons, les plats préférés des Romains, leurs loisirs, les légions romaines, les ingénieuses constructions de ces habiles bâtisseurs...
 
Vivre au temps des Romains
Conçu et réalise par Pierre-Marie Valat et Claude Delafosse
30 pages - 9 euros - ISBN 978-2-07-061130-0
 
Quel est cet étrange animal qui vit à l'envers accroché aux branches par ses griffes ? Que mange-t-il? Découvrons cette mystérieuse créature qui se déplace au ralenti, se nourrit de feuilles coriaces et héberge des algues et des papillons dans sa fourrure.
 
Le paresseux
Conçu et illustré par Sylvaine Peyrols
24 pages -9 euros - ISBN 978-2-07-064589-3
 
À la ferme, les volailles habitent dans la basse-cour et le poulailler, les vaches dans l'étable et au pré, les chevaux à l'écurie, les lapins dans le clapier, les moutons s'abritent à la bergerie, les cochons dans la porcherie... À la ferme il y a aussi les champs cultivés, les pâturages ainsi que parfois, des ruches, un potager... Tout un monde à découvrir !

Grâce à ce volume de la petite encyclopédie, les plus jeunes apprendront à mieux connaître les animaux à plumes et à poils qui grandissent à la ferme, ce qu'ils mangent et les lieux où ils vivent. Ainsi, ils enrichiront leurs premières connaissances du monde qui les entoure.
 
Les animaux de la ferme
collectif d'illustrateurs
64 pages - 11,70 euros - ISBN 978-2-07-065116-0
 
********
 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2014

Retour au site sefarad.org -