Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Et encore (23 avril 2015)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Jacques DEOM
LA FILLIERE DES OMBRES L’odyssée des réfugiés juifs Belgique-Palestine ( 1945-1948)
Editions : Fondation de la Mémoire contemporaine –
278 pages -20 euros - SBN 9789082322705 
 
Entre 1945 et la création de l’État d’Israël en 1948, d’intenses efforts furent déployés par le mouvement sioniste pour amener en Palestine, alors sous mandat britannique, plusieurs centaines de « personnes déplacées » rentrées des camps nazis et qui végétaient en Belgique. Ces opérations s’inscrivent dans une initiative à l’échelle européenne visant à « rassembler les exilés » en forçant le blocus imposé par les Britanniques. Trois bateaux chargés de Juifs de Belgique quittèrent donc Anvers ou Sète, près de Marseille, en direction d’Eretz Israël.
Interceptés en mer par les Britanniques, les réfugiés durent pour la plupart attendre dans les camps d’internement de Chypre que la proclamation de l’indépendance du nouvel État leur ouvre les portes du pays. Cet ouvrage éclaire la condition sociale et juridique des réfugiés en Belgique dans l’immédiat après-guerre.
Il précise également l’attitude des décideurs politiques belges face au projet sioniste en voie de réalisation et au vu des réactions de l’allié britannique.
Jacques Deom est licencié en Philosophie (UCL), en Philologie biblique (UCL),
boursier à l’Université de Tel Aviv (Israël), section Philosophie juive
Chercheur à la Fondation de la Mémoire contemporaine
Collaborateur scientifique à l’ULB (CIERL)
 
*********
 
Géraldine BROOKS
LE LIVRE D HANNA
500 pages - Editions Pocket- ISBN 9782266200615 -
 
Envoûtant, foisonnant, un roman magistral, dont la construction éblouissante entremêle intrigue présente et échos du passé. Par la lauréate du prix Pulitzer 2006, une œuvre déjà culte outre-Atlantique, portée par la modernité d'une voix inoubliable ; une énigme littéraire qui nous plonge au cœur des périodes les plus tragiques de l'histoire ; un vibrant plaidoyer en faveur de la tolérance et de la transmission. 1996. Quand Hanna, jeune Australienne, restauratrice passionnée de manuscrits anciens, apprend qu'on veut lui confier la célèbre Haggadah de Sarajevo, elle sent qu'il s'agit de la chance de sa vie. Plus à l'aise en compagnie des livres que de ses contemporains, elle part à la rencontre de ce précieux manuscrit hébreu, ressurgi des Balkans en ruine. Au fil de minuscules indices, Hanna va peu à peu percer les secrets de ceux qui ont tenu entre leurs mains cet ouvrage sacré.
De la jeune adepte de la Kabbale qui le sauve de l'Inquisition espagnole, à l'intellectuel musulman qui le soustrait à la menace nazie, en passant par le censeur vénitien qui le fait échapper à l'autodafé, une odyssée flamboyante dont Hanna s'apprête à écrire une nouvelle page, qui va la mener de désillusions en découvertes, de reconstruction en amour naissant, sur les traces de sa propre histoire...
 
Geraldine Brooks, née le 14 septembre 1955 à Sydney, est une journaliste et écrivaine australienne. Elle débute comme journaliste au Sydney Morning Herald. Elle obtient une bourse et poursuit ses études à l'université Columbia de New York. Elle couvre ensuite pour The Wall Street Journal les crises du Moyen-Orient, de l'Afrique et des Balkans. Elle est l'épouse du journaliste Tony Horwitz, qui a remporté le prix Pulitzer en 1995 pour un reportage du Wall Street Journal
 
*********
 
James A. LEVINE
BINGO ‘S RUN
Editions :Piranha Harmonie mundi
266 pages -17,50 euros - ISBN 9782371190122-
 
Bingo Mwolo est le coureur à pied le plus rapide de Nairobi et sans doute du monde. À quinze ans, il en paraît à peine dix et c’est grâce à cela et à sa rapidité qu’il parvient à ne pas se faire remarquer par les policiers corrompus lorsqu’il court livrer leurs doses de drogue aux clients blancs de son boss.
Après avoir été le témoin du meurtre du plus important dealer de Nairobi, la vie pourtant déjà risquée de Bingo devient bien plus dangereuse encore. Pris au beau milieu d’une lutte entre parrains de la pègre, il trouve refuge dans un étrange orphelinat dirigé par un prêtre qui ne fait pas que propager la parole de Dieu mais est également à la tête d’un commerce lucratif et peu honnête. Et puis, il y a aussi Thomas Hunsa, un peintre, client de Bingo, qu’il croit être son meilleur atout pour échapper à la misère si il arrive à persuader le monde qu’il n’est pas seulement le coureur le plus rapide, mais aussi le meilleur marchand d’art de NairobiĀ…
À l’instar des Cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini ou du Tigre blanc d’Aravind Adiga, Bingo’s run est un roman attachant qui entraîne le lecteur à la découverte d’une culture étrangère bien peu connue. Crest aussi une histoire pleine de rebondissements inattendus, contée avec tendresse, celle d’un jeune héros qui tente de survivre dans une Nairobi violente et bouillonnante.
 
Diplômé de Cambridge, James A. Levine, est devenu médecin par vocation et écrivain malgré lui. Il est professeur de médecine à la célèbre clinique Mayo dans le Minnesota où il réside avec son épouse et leurs filles. C’est lors d’une visite de la répugnante Rue des Cages dans le quartier de Komatipura à Bombay, où exerce dans des conditions dramatiques une partie des un million deux cents mille enfants prostitués en Inde, que James A. Levine vit une adolescente de quinze ans en sari rose écrivant dans un cahier bleu. Il en tira "Le Cahier bleu", un premier roman puissant et dérangeant sur la prostitution des enfants, les nouveaux esclaves du XXIe siècle. Les royalties qu’il tire des ventes du Cahier bleu sont reversés au Centre international des enfants disparus et exploités.
C'est en parcourant les pays émergents pour le compte des Nations unies que lui vint l'idée de témoigner des conditions dans lesquelles grandissent et évoluent ses futurs héros.
 
*********
 
 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -