Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Pour un juin doux (MB 9 juin 2015)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Eliette ABECASSIS
ALYAH
Editions Albin Michel
ISBN 9782226318145-244 pages-18 euros
 
Il y a quelques années, je sortais dans la rue avec une étoile de David autour du cou. J’étais fière de m’appeler Esther Vidal et je ne baissais pas la voix pour dire mon nom. Nous n’étions pas en danger dans la ville. Ni agressées à la sortie de l’école, de la synagogue, ou chez soi. Traiter quelqu’un de « sale juif » était un tabou. Je ne pensais pas qu’il pût y avoir dans Paris des manifestations contre les juifs. A vrai dire, je n’aurais même pas imaginé que l’on puisse entendre, lors d’une manifestation : « A mort les juifs. »
Une jeune femme, deux enfants, deux amours. La peur, le désir, l’espoir, la tentation de quitter la France et de faire son « alyah ».
 
Éliette Abécassis naît à Strasbourg née le 27 janvier 1969 dans une famille juive orthodoxe marocaine. Son père, Armand Abécassis, enseigne la philosophie et est un penseur renommé du judaïsme. Sa mère, Janine, est professeur de psychologie de l’enfant.
Après le bac, elle quitte à 17 ans Strasbourg pour aller suivre à Paris des études en classes préparatoires littéraires — hypokhâgne et khâgne — au lycée Henri-IV. Elle intègre par la suite l'École normale supérieure, où elle obtient l'agrégation de philosophie et part enseigner la philosophie à la faculté de Caen. « Je n’étais pas beaucoup plus âgée que mes élèves. Ils étaient très bons, tous passionnés par la philosophie, qui ne débouche sur rien d’autre que sur elle-même. »
À 23 ans, elle part un an aux États-Unis à Cambridge, grâce à une bourse d'étude. Elle écrit alors son premier roman, Qumran, un roman policier métaphysique qui traite de meurtres mystérieux liés à la disparition de manuscrits de la mer Morte.
 

 
Michael AUFFRAY
CE COQUIN DE FELIX
Editions : l’Echappée belle
ISBN 9782919483327-88 pages – 18 euros
 
Soumis aux aléas de la vie quotidienne, il n'est pas toujours simple de maintenir sa dignité : la Terre entière semble parfois se liguer contre un seul homme et quand la situation dégénère, c'est l'honneur qui est en jeu.
Dans une approche caustique du monde contemporain, ces nouvelles brossent une galerie de personnages confrontés à des obstacles insolites et extravagants : un toucan prosélyte d'une roublardise stupéfiante, un parapluie aux pouvoirs insoupçonnés, un tigre à la pédagogie féroce ou encore un tas de petites culottes cosmopolites...
Jeux de pouvoir et abus de faiblesse s'invitent à la trame de ces neuf nouvelles dont les héros ne sortiront pas indemnes. Dans ces aventures hautes en couleurs, certains en réchapperons, d'autres pas.
Extrait : Sur le plan esthétique, il ne partait pas avec de l’avance : ses sourcils broussailleux surlignaient d’énormes yeux globuleux, des gerçures avaient eu raison de ses toutes petites lèvres pincées et ses rares sourires renvoyaient l’image d’un drapeau à damier. Distinguer les reliefs de son front gibbeux relevait de l’étude cartographique et toute cette tête était soutenue par un cou inexistant. Selon les codes contemporains de la beauté, il n’y avait guère que son menton qui pouvait s’apparenter à quelque chose de normal. Encore qu’une franche césure au milieu de celui-ci servait d’ignoble réceptacle pour les restes alimentaires.
 
Né en 1982 à Angers, Mickaël Auffray a besogné dans l'industrie avant de se frotter au domaine commercial, il travaille désormais en tant qu'enseignant.
Très jeune, il a une révélation : la musique a une âme, elle raconte des histoires à travers les notes. De nombreux groupes de Pop/Rock anglo saxons viennent durablement meubler son univers. Il cultive son jardin musical et découvre la soul, le métal, la techno... Sa boulimie le mènera dans une formation de disquaire, le marché du disque moribond le guidera vers le chômage.
Chroniqueur musical dans un magazine ligérien, lauréat d'un concours de nouvelle en 2013, l'auteur s'autorise à continuer l'écriture sans trop savoir où ce chemin le mènera. Dans une approche caustique du mode contemporain, ses textes développent les thèmes du pouvoir, de la soumission et de l'abus de faiblesse.
« Ce coquin de Félix » est son premier recueil de nouvelles.
 
 
Montasser ALDE’EMEH
POURQUOI NOUS SOMMES TOUS DES DJIHADISTES
Editions : La boîte à Pandore
ISBN 9782875571571-280 pages -18,90 euros
 
Un témoignage inédit d'un chercheur qui a infiltré les rangs du Djihad. Une analyse complète et nouvelle d'un phénomène très actuel. Des pistes de solutions pour comprendre, agir et pour empêcher les jeunes de partir. L'histoire personnelle de l'auteur, jeune palestinien né dans un camp de réfugiés en Jordanie.
Montasser Alde'emeleh, belgo-palestinien, est chercheur en Sciences politiques à l'Université d'Anvers, spécialiste des mouvements radicaux islamiques. Passionné par l'Histoire des religions, il a suivi un Master en Études des religions et dialogue interreligieux, complété par des études à l'Institut des Études du Judaïsme (Bruxelles). Il est un des rares chercheurs à avoir côtoyé et infiltré les rangs des combattants du groupe terroriste affilié à Al-Qaïda, Jabat Al Nusra en Syrie pendant plusieurs semaines. Il vient de fonder un centre de déradicalisation qui accueille les jeunes de retour de Syrie, ou ceux qui veulent partir. Il intervient régulièrement dans de nombreux médias internationaux. Jacques Laruelle est journaliste judiciaire, spécialiste en terrorisme
 
 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -