Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Pour bronzer en août (5 août 2015)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Saisir le merveilleux dans l’instant
Une philosophie de la vie au quotidien
De Pauline Bebe, Rabbin, Editions le Passeur
448 pages – 16 euros – ISBN 978-2-36890-311-7
 
A la lumière de la sagesse ancienne et contemporaine du judaïsme,le rabbib Pauline Bebe pose un regard éclairé sur les grandes questions de l’existence. Une incitation à réfléchir pour donner du sens à sa vie.
 
Pauline Bebe, diplômée d'anglais et d'études juives à Londres (Leo Baeck College) et à Paris est, depuis dix ans, la première femme rabbin en France, à Paris, où elle est rabbin d'une des trois communautés de juifs libéraux français.
 
 
Les voix de Compostelle
De Antoine de Baecque (de saint Augustin à Jean-Christophe Rufin) – Editions Omnibus
602 pages – 19 Euros – ISBN : 978-2-258-1171-9
 
 
Ils sont des milliers, chaque année depuis le Moyen Age, à répondre à l'appel de Compostelle. Et chaque année depuis le Moyen Age, il s'en trouve un ou deux pour raconter, étonnés d'avoir eu le courage d'aller jusqu'au bout, anxieux de transmettre les secrets du Chemin et leur découverte du grand mystère de saint Jacques. Leurs voix sont pleines de poésie, parfois de souffrance, ou bien d'humour, d'autodérision ou de sagesse.
Antoine de Baecque les a réunies pour qu'elles composent, toutes ensemble, un guide historique, pratique et spirituel destiné à tous les amateurs de randonnée, pèlerins d'un jour ou d'un mois.
 
Antoine de Baecque est historien et critique de cinéma. Il a été rédacteur en chef des Cahiers du cinéma entre 1997 et 1999, puis il a dirigé les pages culturelles de Libération de 2001 à 2006. II est l'auteur de plusieurs livres de référence dans le domaine du cinéma et de l'histoire (L'Histoire-caméra, Gallimard, 2008 ; Histoires d'amitiés, Payot, 2014). Longtemps jardin secret, la marche est désormais pour lui une passion déclarée à laquelle il a consacré plusieurs ouvrages.
La Traversée des Alpes. Essai d'histoire marchée (Gallimard, 2014), où il étudie le GR 5, qui mène du lac Léman à Nice, a reçu le prix Ptolémée du Festival international de Géographie de Saint-Dié et le prix Augustin Thierry des Rendez-vous de l'histoire de Blois. Chez Payot (2013), il a préfacé et édité L'Art de marcher, bréviaire Belle Epoque du «roi des marcheurs», Yves Gallot. L'anthologie Ecrivains randonneurs, chez Omnibus (2013), a séduit les marcheurs qui cherchent une inspiration littéraire à leur passion.
Sur France Culture, durant l'été 2014, Antoine de Baecque a consacré une série de huit émissions à cette histoire pédestre, intitulée «Marcher. Une histoire des chemins», dont la publication, augmentée en une première histoire de la marche en France, est prévue chez Perrin. Antoine de Baecque est professeur d'histoire et d'esthétique du cinéma à l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm.
 
*********


Iran – Israël une guerre technologique
De Sarah Perez – Editions François Bourin
137 pages – 24 euros – ISBN : 979-10-252-0133-6
 
 
Juin 2010 : un virus informatique du nom de Stuxnet paralyse un cinquième des centrifugeuses atomiques iraniennes et rend cet immense complexe subitement inopérant. Certains analystes affirment que cette cyber-attaque, d'origine – supposée – israéloaméricaine, a retardé de plusieurs années la capacité de l'Iran à créer ses premières bombes nucléaires. En développant son programme, la République islamique, qui n'a jamais caché son hostilité vis-à-vis d'Israël, se heurte de plein fouet à la doctrine sécuritaire de l'Etat hébreu, qui n'acceptera jamais d'être menacé sans réagir. Dans les faits, la guerre entre ces deux puissances du Moyen- Orient a déjà commencé : course à l'armement, assassinats d'ingénieurs, virus informatiques...
C'est une guerre « probatoire», une guerre invisible. Est-il encore possible de freiner ou arrêter ce face-à-face qui menace d'aboutir à un affrontement réel et généraliséµ
 
Sarah Perez est docteur en sciences politiques. Elle est consultante risque-pays et participe aux travaux d'un think tank sur le Moyen-Orient.
 
*********
 
 
La question kurde à l’heure de Daech
De Gérard Chaliand – Editions Seuil
155 pages – 18 Euros – ISBN : 978-2-02-123323-0
 
Avec l'irruption inattendue des combattants de Daech (ou Etat islamique) dans le nord de l'Irak, la chute de Mossoul et le long siège de Kobané, en Syrie, la question kurde est revenue sous les feux de l'actualité internationale depuis l'été 2014. Les Kurdes, sunnites à 80 %, sont alors apparus comme une des rares forces régionales déterminées à combattre le djihadisme. Mais, divisés entre mouvements concurrents (PDK, UPK, PKK, etc.) et entre l'Irak, la Syrie, la Turquie et l'Iran, leurs voix contradictoires restent difficiles à déchiffrer.
Dans cet ouvrage synthétique et éclairant, les auteurs, qui ont régulièrement séjourné au Kurdistan d'Irak depuis une quinzaine d'années et connaissent l'ensemble des Etats de l'espace kurde, interrogent les sources de ce nationalisme très particulier, qui a vu les Kurdes lutter pour la reconnaissance de leur identité, voire de leur indépendance. Ils permettent ainsi de saisir les tenants et les aboutissants d'une question kurde désormais posée au coeur du brasier moyen-oriental.
 
Gérard Chaliand, spécialiste des conflits internationaux particulièrement engagé aux côtés de la communauté kurde, est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages de géopolitique, parmi lesquels Vers un nouvel ordre du monde (avec Michel Jan, Points Essais, n° 746). Sophie Mousset est écrivain et photographe.
 
*********
 
L’autre rive du Bosphore
De Theresa Revay – Editions Pocket
512 pages – 11,90 euros - ISBN 978-2-266-24899-0
Une histoire d'amour entre Orient et Occident, tandis que l'Empire ottoman agonise.
Dans la ville mythique de Constantinople occupée par les Alliés en 1918 se croisent une famille turque confrontée à la fin d'un monde, un aventurier allemand, des réfugiés russes flamboyants, un officier français à la dérive. Et, alors que la Turquie nouvelle émerge des cendres des splendeurs ottomanes, une jeune femme découvre le goût de l'indépendance et de la liberté.
Novembre 1918, l'Empire ottoman agonise. Leyla est l'épouse d'un secrétaire du sultan, Selim Bey. Quand leur demeure de Stamboul est réquisitionnée par l'armée française qui occupe la ville, l'existence de la jeune femme vole en éclats.
Intelligente et lettrée, Leyla s'adapte à la présence des Occidentaux tout en se rapprochant de la résistance nationale qui s'organise. Mettant sa vie en péril, elle héberge un archéologue allemand qui défend la cause nationale turque, Hans Kästner. Entre eux naît une passion immédiate et impossible à laquelle elle se refuse, jusqu'au moment où les événements politiques les rapprochent irrésistiblement. Leyla tente de concilier le lien très fort qui l'unit à son mari, son amour pour ses enfants, et la passion qu'elle éprouve pour Hans.
Alors qu'ils songent à faire leur vie ensemble en dépit des obstacles, le destin force Leyla à regagner Stamboul, où elle obtiendra le divorce et où se dessinera enfin pour Hans et elle la possibilité de vivre leur amour au grand jour... Mais les conflits qui ravagent la ville et bouleversent les êtres s'interposent entre les amants. Leyla perdra Hans, mais elle gagnera sa liberté.
Le destin tragique et rayonnant d'une jeune femme prise dans le tourbillon de l'histoire et pleinement engagée dans la cause de son pays.
 
Theresa Révay est née à Paris en 1965. Après des études de lettres, elle s'oriente vers la traduction de romans anglo-saxons et allemands. Son premier roman historique, Valentine ou le Temps des adieux, paraît aux éditions Belfond en 2002, suivi en 2005 de Livia Grandi ou le Souffle du destin, pour lequel elle sera finaliste du prix des Deux-Magots 2006 et son troisième en 2008, La Louve blanche. Traduite dans de nombreux pays, dont l'Allemagne et l'Italie, elle s'impose aujourd'hui comme l'une des romancières majeures de grandes fresques historiques.
 
Et un livre audio
 
Réparer les vivants
De Maylis de Kerangal – lu par l’auteur
Editions Gallimard (Ecoutez Lire)
ISBN 978-2-070-14655-0
 
«Le cœur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps.»

Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de geste, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d'accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le cœur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l'amour.
 
Maylis de Kerangal a grandi au Havre et ce lieu a servi de décor à un de ses romans. Elle a été éditrice pour les Éditions du Baron perché et a longtemps travaillé avec Pierre Marchand aux Guides Gallimard puis à la jeunesse.
Elle est l'auteur aux Éditions Verticales de deux romans, "Je marche sous un ciel de traîne" (2000) et "La Vie voyageuse" (2003) et d'un recueil de nouvelles très remarqué: "Ni fleurs ni couronnes" (2006) dont l’une des nouvelles a été adaptée au cinéma ("Eaux troubles", court métrage de Charlotte Erlih, Why Not productions, 2008, 20 min).
Son roman "Corniche Kennedy" (2008) a été unanimement salué par la presse et le grand public et dans la sélection de nombreux prix (Médicis, Femina, Wepler, France Culture/Télérama, prix Murat).
Le 3 novembre 2010, elle remporte au premier tour le prix Médicis pour son roman "Naissance d'un pont". Le livre est la même année en sélection pour les prix Femina, Goncourt et Flore.
Elle reçoit en 2012 le prix Landerneau pour son roman "Tangentes vers l'est" (éditions Verticales).
En 2014, elle reçoit pour "Réparer les vivants" le prix Orange du livre, le Prix RTL-LIRE, le prix relay des voyageurs et le prix des lecteurs de l'express.
 
 
 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -