Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Pour finir 2015 4 (GdS 23 d├ęcembre 2015)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Marc Chagall et la musique

Catalogue publié à l'occasion de l'exposition «Marc Chagall et la musique» : Marc Chagall : le triomphe de la musique, Musée de la musique, Philharmonie de Paris (13 oct. 2015 - 31 janv. 2016) ; Marc Chagall : les sources de la musique, La Piscine-Musée d'art et d'industrie André Diligent, Roubaix (24 oct. 2015 - 31 janv. 2016). Editeur : Gallimard

360 pages – 45 euros – ISBN : 978-2070149858

 

De ses débuts à Vitebsk, sa ville natale de Russie blanche, à son arrivée à Saint-Paul-de-Vence, la musique est omniprésente dans le parcours de Marc Chagall (1887-1985). Nourrie par son univers familial et par ses racines juives hassidiques, cette sensibilité trouve son expression la plus complète dans des représentations d'archétypes qui correspondent à des figures emblématiques universellement reconnues de l'art de Chagall et dans un voyage plastique à travers des langages parlés et écrits. Les opéras et ballets auxquels il a apporté toute sa créativité et l'art monumental dont il s'est passionnément saisi dès le Théâtre d'art juif (Moscou, 1919-1920), Aleko (Mexico, 1942), L'Oiseau de feu (New York, 1945), Daphnis et Chloé (1958) et La Flûte enchantée (New York, 1967) révèlent les liens tissés par l'artiste entre la musique, la scène (décors) et le travail de la matière (costumes). Des projets ambitieux tels que le plafond de l'Opéra de Paris (1964) et le programme décoratif et architectural du Metropolitan Opera de New York (1966) témoignent de sa conception d'un art total par l'exploration de l'universalité de la musique et sa représentation dans l'espace. Il poursuit ce travail dans la création de céramiques et de sculptures, par la technique du collage, les grandes compositions peintes, jusqu'aux travaux sur la lumière du vitrail emplissant l'espace des couleurs magiques des sons. Au-delà de ce récit plein d'enseignements et de découvertes, ce projet inédit permet surtout d'interroger l'oeuvre de Chagall pour mettre en évidence, outre sa connaissance intime de l'art musical, des rythmes et des harmonies, des dissonances vibrantes et des compositions lyriques qui sont inscrits au plus profond d'une expérience toute personnelle du monde que l'artiste habite en témoin engagé.

 

Fabrique-nous un dieu !

Georges Lewi - Editeur : les Nouvelles Editions Francois Bourin

312 pages – 20 euros - ISBN-13: 979-1025201626

 

Le jour de ses vingt ans, Moïse apprend de ses parents qu'il n'est pas leur fils biologique. Madame Putifar l'a trouvé dans un panier d'osier à la piscine. "Parti dans la vie sur un mensonge, rien ne pourra dorénavant ajourner sa recherche de vérité." Jeune chercheur idéaliste et imprévisible, Moïse réussira-t-il à abolir la souffrance et multiplier par deux le temps de la vie humaine ? C'est bien connu, ceux qui se connaissent un destin ne goûtent pas toujours aux fruits de leur découverte et n'atteignent pas tous la terre promise. Moïse sera-t-il une exception ? Dans ce second roman écrit avec humour et une bonne dose d'impertinence à l'égard des idoles du temps, Georges Lewi aborde des questions les plus actuelles : la promesse biotechnologique, l'entreprise, le rôle dévolu à l'homme d'exception. Son Moïse, leader atypique, aurait pu se nommer Prométhée, Newton ou Steve Jobs.

 

Georges Lewi est mythologue. Cette expertise le conduit à détecter entre les histoires du passé et celles du présent une intime ressemblance qu'il prend plaisir à illustrer dans ses livres. Déjà, dans son précédent roman, Bovary21, Madame Bovary au XXIe siècle, il réinvestissait le mythe de l'espoir féminin à travers la vie d'une blogueuse. Avec Fabrique-nous un dieu ! l'auteur va plus loin encore, faisant passer un souffle biblique sur notre impur désir d'éternité.

 

 

Le Gardien de nos frères

Ariane Bois - Editeur : Belfond

400 pages – 21 euros - ISBN: 978-2714471048

 

1945. Simon, maquisard issu d'une famille bourgeoise juive parisienne, et Léna, fille de petits commerçants polonais et survivante du ghetto de Varsovie, s'engagent comme "dépisteurs". Ils sont chargés de rechercher les enfants juifs cachés pendant la guerre et dont les parents ont disparu. Avec cette mission, Simon espère retrouver son petit frère et Léna souhaite redonner du sens à sa vie.

 

Grand reporter au sein du groupe Marie-Claire et critique littéraire pour le magazine Avantages, Ariane Bois a déjà publié deux romans, Et le jour pour eux sera comme la nuit (Ramsay, 2009 ; J'ai Lu, 2010) et Le Monde d'Hannah (Robert Laffont, 2011 ; J'ai Lu, 2014). Tous deux ont été salués par la critique et par des prix littéraires, et traduits en plusieurs langues.

 

 

 

 

Passeport pour un seul retour

Suzanne Soued Ben Avraham - Editions Persée

152 pages - 13,20 euros - ISBN 978-2-8231-0911-5

 

À travers le parcours singulier et intime d’une famille juive d’Égypte dans le contexte tourmenté du Moyen- Orient du XXe siècle, se dessine le destin de toute une communauté. Les conséquences locales du nationalisme arabe et l’actualisation du sionisme aboutiront à l’exode massif d’une population présente depuis deux-mille-cinq-cents ans en Égypte, un exode total curieusement occulté par l’Histoire. Par reconstruction méthodique ou jaillissement désordonné, émergent les souvenirs personnels liés à l’enfance de l’auteur, jetant un éclairage particulier sur les traditions, le mode de vie et les préoccupations culturelles d’une communauté juive très variée, qui évoluait elle-même au sein d’une société cosmopolite.

 

Suzanne Ben Avraham née Soued à Heliopolis. Etudes primaires et secondaires au Lycée Franco-Egyptien d'Héliopolis. Quitte définitivement l'Egypte en 1957 à l'âge de 19 ans
Etudes supérieures à l'Universit
é de Paris, diplômes de Psychologie industrielle et de Psychologie sociale de l'Institut de Psychologie de Paris en 1963. En 1965 réalise définitivement son aliya en Israël. Mariée et mère de deux enfants, elle occupe depuis 26 ans un poste d'Etudes et de Recherches dans un Centre de Conseil Professionnel à Tel-Aviv.

 

 

Le Djihad, de la théorie aux actes

Ephraïm Herrera - Editions Elkana

368 pages - 20 euros -  ISBN 978-9-657-41726-3

 

Cette étude s'appuie sur des passages du Coran pour présenter la genèse du djihad et fait des ponts avec l'actualité géopolitique. Sont mis en exergue, les diverses tactiques comme l'unité stratégique de son application. Le caractère polymorphe du djihad actuel qui prend racine sur différents continents du globe. De cette analyse basée sur ces djihads actuels - tels qu'ils se développent au Soudan, en Ouzbékistan, aux Philippines, en Indonésie, au Pakistan, en Iran, en Arabie Saoudite mais également en France - naissent des pistes de réflexion sur la nécessité d'endiguer ce phénomène.

 

Ephraïm Herrera est spécialiste de l’Islam en Israël. A ce titre, il contribue régulièrement dans la presse israélienne autour de différentes thématiques, dont celle du Djihad. Herrera intervient également sur plusieurs sites internet d’information et chaînes de télévision, comme Ynet, Arutz Haknesset, et i24news. Titulaire d’un doctorat en histoire des religions à la Sorbonne, il publie en 2013 sa thèse intitulée « L’image du Juif dans les textes fondateurs du Soufisme et du Chiisme ».

 

 

Nous sommes deux

Marianne Rubinstein - Albin Michel

288 pages - 19,50 euros - ISBN 978-2-226-3084-1

 

Ils ont trente ans, ils sont jumeaux et vont se marier en même temps, dans un an. D'ici là leur vie va être bouleversée, celle de leurs parents et de leurs beaux-parents aussi. Pas si simple de former un couple quand d'autres se défont, quand on a été perçu toute son enfance comme une seule entité, quand on est confronté à ce qui restreint le désir de liberté.

 

Marianne Rubinstein enseigne l'économie à l'université Denis Diderot, Paris 7. Elle est l'auteur de Tout le monde n'a pas la chance d'être orphelin et C'est maintenant du passé chez Verticales et L'économie pour toutes (2014) à La Découverte. Côté romans elle a publié En famille chez Phébus, Journal de Yaël Koppman chez Sabine Wespieser et chez Albin Michel en 2012 Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel.

 

Vengeance aveugle

Jérôme Jarrige - Les Presses du Midi Editions

240 pages - 18 euros - ISBN 978-2-8127-0723-0

Dans le vieux village de Saint-Laurent-du-Var assoupi au lendemain de la fête du livre, la découverte d’un cadavre résonne lugubrement. Kevin a été égorgé et émasculé. Rien dans sa vie ou son entourage ne laissait présager cette fin atroce. L’énigme n’est pas facile à résoudre. Le commissaire Dupin et son équipe lèveront finalement le voile sur un drame ancien que l’on croyait oublié et qui ressurgit dans des conditions particulièrement horribles.

Dans le vieux village de Saint-Laurent-du-Var assoupi au lendemain de la fête du livre, la découverte d’un cadavre résonne lugubrement. Kevin a été égorgé et émasculé. Rien dans sa vie ou son entourage ne laissait présager cette fin atroce. L’énigme n’est pas facile à résoudre. Le commissaire Dupin et son équipe lèveront finalement le voile sur un drame ancien que l’on croyait oublié et qui ressurgit dans des conditions particulièrement horribles.

 

Jérôme Jarrige est écrivain. Il a reçu le prix du Quai des Orfèvres, en 2003, pour son roman policier Le Bandit n'était pas manchot (Fayard, 2002). Depuis, Jérôme Jarrige a publié Corde fatale, aux éditions du Flamine, en 2005.

 

Et, chez le même éditeur

 

Seuls les chanceux vieillissent

Jean-Claude Roméra

292 pages - 18 euros - ISBN 978-2-8127-0721-6

 

Elsa est infirmière dans une unité médicale. Son mari, lui, est urgentiste. Une maladie dégénérative chamboule l'harmonie du ménage. Une greffe pourrait redresser la santé d'Elsa. Toutefois, une affaire de meurtre, mêlée à l'action du don d'organes, contrariera l'équilibre du couple. Un récit ou la culpabilité a des accents distincts. Un duo d'enquêteurs retors, parachève ce polar fuligineux.

 

Jean-Claude Roméra est un auteur marseillais qui a déjà publié aux Presses du Midi :  L'ire des délires, Le fol humour de mes folles pensées, Lavoirs, onde(s) de femmes, La prodigieuse faculté de la mort, La neige était tiède, La cougar chassait le slip léopard, La mauvaise intention et L’éperdue.

 

Comme

 

L’intime secret d’une mère

Violette Falzone-Martel

178 pages - 15 euros - ISBN 978-2-8127-0730-8

 

A l'heure où les cigales chantent dans les grands pins parfumés, deux jeunes amants inconscients et heureux sont étendus sur un tapis d'aiguilles sèches. Inlassablement leurs corps ondulent au rythme des pointus colorés qui dansent, sur les vaguelettes en contrebas des roches blanches, dans le petit port de la calanque de Sormiou. Puis lentement l'été fait place à l'automne cachant jalousement ses fruits sous le feuillage pourpre duveteux. A présent, sur la place de l'église de Mazargues, ils s'assoient sur un banc pour parler de projets, tout en observant le mistral arracher une à une les feuilles des platanes qui tourbillonnent et balaient par la même, la vie toute tracée de Clémence. Et, dans la mouvance des saisons, sournoisement l'hiver dans son habit sombre perdurera pour cette jeune femme une décennie.

 

Je suis née dans un des quartiers de Marseille « Mazargues », situé tout près des collines nimbées d’azur, qui surplombent la mer à perte de vue. Longtemps j’ai voyagé à travers la lecture, qui est pour moi une source de connaissance et de plaisir.

Puis après une carrière administrative, j’ai pris ma plume et déposé sur le papier mes histoires d’enfants, d’abord pour ma famille, ensuite pour mes amis et maintenant pour les lecteurs en quête d’histoires vécues, à la fois drôles et sentimentales ..

.

Ainsi que

 

Le Berger de Mostaganem

André Trivès

464 pages - 19 euros - ISBN 978-2-8127-0350-8

 

Adrien découvre les mémoires de son père consacrées à sa jeunesse là-bas, le soir de ses funérailles. Emu par la lecture de ses pensées posthumes, il se plonge dans l’histoire de sa famille. Jean et Smaïl âgés de 10 ans, bergers dans les collines de Mostaganem, se lient d'une amitié pure et sincère. Les circonstances de la vie les séparent à l’adolescence. Ils se retrouvent en1957 à Alger, confrontés à une actualité brûlante. Entre temps : les épreuves de la vie.

 

Ce roman nous transporte dans une Algérie de nostalgie, de passion, aux accents et aux décors d’antan. André Trives n’est pas « un homme de lettres, mais un homme de l’être ». Son écriture s’inspire de la syntaxe du cœur... « Ce rendez-vous sous le figuier était attendu comme un grand moment d'amitié. »

 

 

J’atteste contre la barbarie

Abdellatif Laâbi – Images de Zaü - Editeur : Rue Du Monde

44 pages – 14 euros -  ISBN : 978-2355044045

 

Pour dépasser l'effroi des attentats, le grand poète marocain Abdellatif Laâbi réaffirme en quelques mots forts la supériorité absolue des valeurs humaines : l'amour, le respect de la vie et de l'autre, le refus de la haine. Un poème lumière pour garder espoir et dessiner avec les enfants un autre monde. Le livre s'achève par 14 pages documentaires autour des attentats de Paris en janvier et novembre 2015, du terrorisme islamiste, de la réaction populaire et de l'état d'urgence. Pour discuter et réfléchir ensemble, en classe ou en famille.

 

Né en 1942, Abdellatif Laâbi est un poète et écrivain marocain. Emprisonné durant huit ans sous Hassan II, il s'exile en France. Son oeuvre, ancrée dans un humanisme de combat, a été maintes fois récompensée. Il vit désormais entre Paris et Rabat. Né en 1943, Zaü est un collaborateur régulier de Rue du monde. Après l'Ecole Estienne, il a travaillé dans la publicité, avant de devenir un illustrateur jeunesse prolifique au travail sensible et reconnu.

 

 

***

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -