Accueil - sefarad.org
Loading

Moïse Rahmani

Pour bien commencer 2016 (MB 8 février 2016)

    MENU    

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Jean Pierre ALLALI

LES DOUZES PIERRES DE QUBA

Editions Glyphe

ISBN 9782358151702- 146 pages -14 euros

 

Depuis des millénaires, les Juifs des Montagnes sont installés à Quba, en Azerbaïdjan.

 

À côté de la Grande Synagogue, une grotte est mise au jour ;

à l’intérieur, douze stèles avec des graffitis mystérieux en caractères hébraïques.

Dans le monde scientifique, c’est l’effervescence. L'Unesco délègue sur place Abraham Hajiyev, grand archéologue israélien d’origine azerbaïdjanaise.

Il commence ses recherches en concertation avec l’envoyée de l’ambassade d’Azerbaïdjan à Paris, Nigar Mammadova. Le déchiffrement des graffitis, où la symbolique juive et les mathématiques ont leur place, va conduire les protagonistes à traverser le pays, notamment vers la ville d’Oghuz, aux confins

de la Géorgie.

 

Jean-Pierre Allali nous emmène à la découverte de l’Azerbaïdjan, pays à majorité musulmane chiite, strictement laïc, ami d’Israël, où vivent, en parfaite harmonie,

de nombreuses minorités dont celle des Juifs.

 

Universitaire, écrivain et journaliste, Jean-Pierre Allali est l'auteur d une trentaine d'ouvrages. Il a été le rédacteur en chef du magazine ''Tribune Juive''. Membre du bureau exécutif du Crif, secrétaire général de la Licra-Paris, il siège, par ailleurs, au conseil d'administration de l'Association des Amis de l'Azerbaïdjan. Jean-Pierre Allali se rend régulièrement en Azerbaïdjan. Il a été le conseiller scientifique du film documentaire 'Shalom, Bakou'' de Murielle Lévy.

 

Pierre-André TAGUIEFF

L ANTISEMITISME

Editions PUF, Que sais-je –

ISBN 9782130549030- 128 pages-9 euros

 

Tributaire d’une vision racialiste, le terme « antisémitisme » prête à confusion et ne suffit pas à rendre compte de toutes les haines antijuives. Le phénomène est ancien et protéiforme, de la judéophobie antique, qui s’oppose à la religion juive, jusqu’à l’antisionisme radical, en passant par l’antijudaïsme chrétien, la judéophobie antireligieuse des Lumières, celle, anticapitaliste et révolutionnaire, du socialisme des origines, et l’antisémitisme à proprement parler, racial et nationaliste.

Il restait à en dresser la typologie et la généalogie. C’est ce à quoi s’applique Pierre-André Taguieff, qui fait ici le tour de toutes les judéophobies pour montrer en quoi elles se fondent sur des rationalisations a posteriori destinées à légitimer des aversions, des peurs et des passions injustifiables.

 

Philosophe, politologue et historien des idées, Pierre-André Taguieff est directeur de recherche au CNRS. Il a publié, aux Puf, La Nouvelle Propagande antijuive (2010) et La Revanche du nationalisme (2015), et il a dirigé l’édition du Dictionnaire historique et critique du racisme (2013).

 

Jean LORRAIN

SOUVENIR D UN BUVEUR D ETHER

Editions  Le temps retrouvé, Mercure de France –

 ISBN 97822715241930-368 pages -7,50 euros

 

Corseté, fardé, parfumé, les poches de veston fleuries, Lorrain arrive aux fêtes du Paris 1900 dans un halo d’éther, portant beau sa réputation de «dandy de la fange». Une parfaite figure du Paris fin de siècle, la plus excentrique, intrigante et attachante. Lorrain conçoit sa vie et son apparence comme une œuvre d’art et de provocation pure. Drogué, déguisé, travesti, inverti, fréquentant les salons du Tout-Paris comme les plus violents marlous des fortifications, le débauché hante la nuit parisienne. Mais Jean Lorrain mérite mieux que cette image sulfureuse et scandaleuse. Il se révèle un écrivain à la langue personnelle et subtile, aux métaphores parfois fulgurantes, à l’esprit ironique, caustique et vénéneux. Il fut aussi bien poète, chroniqueur, romancier que dramaturge, et propose un style haut en couleur, incisif, souvent drôle, rarement tiède, jamais niais, ponctué de réjouissantes aigreurs misanthropes.

Lorrain, comme d’autres décadents, Bloy, Huysmans, Tinan, Loti ou Schwob, continue de fasciner, par sa vie comme par son œuvre. Au sein de textes encore dispersés, ce recueil trace une veine autographique majeure, mêlant l’esprit de la chronique mondaine et la description de soi. S’y esquisse l’autoportrait d’un buveur d’éther du Paris de la Belle Époque.

 

Vincent FLIBUSTIER

LES PLUS GRANDS CANULARS DE PRESSE

Les infos que vous aimez bien

Editions La boite à Pandore

ISBN 978287557 2233- 210 pages – 16,90 euros

 

Nordpresse, site satirique, a réussi en moins d'un an à s'imposer comme le média le plus provocateur de France. Lu en 1 an par plus de 15 millions de Français, tous les habitants de l'Hexagone ont tôt ou tard entendu ou lu un canular de ce journal surréaliste ! Le site de désinformation a réussi plusieurs fois à piéger la presse française et internationale : - Le site web du journal Le Point annonçait en Une la candidature de Jean-Marie Le Pen aux élections de 2017... C'était un canular monté par Nordpresse - " VoteFNetgagne5euros.com " a provoqué un véritable tremblement de terre dans le monde politique français. L'extrême gauche comme l'extrême droite se sont scandalisées de cet achat de voix. Un canular de Nordpresse qui a provoqué la colère du Front National qui a annoncé qu'une plainte serait déposée. - L'affaire des prostituées Halal d'Amster¬dam fait le tour de tous les journaux du Moyen-Orient. - Le condamné à mort demandant un enfant comme dernier repas a été lu par plus de 10 millions de personnes. Les meilleurs parmi les centaines de commentaires de personnes prenant les articles au 1er degré rendent la lecture de cet ouvrage encore plus divertissante !

Nordpresse, site satirique, a réussi en moins d'un an à s'imposer comme le média le plus provocateur de France. Lu en 1 an par plus de 15 millions de Français, tous les habitants de l'Hexagone ont tôt ou tard entendu ou lu un canular de ce journal surréaliste ! Le site de désinformation a réussi plusieurs fois à piéger la presse française et internationale : - Le site web du journal Le Point annonçait en Une la candidature de Jean-Marie Le Pen aux élections de 2017... C'était un canular monté par Nordpresse - "

 

Vincent Flibustier est le créateur de Nordpresse. Il est également chroniqueur dans une émission d'humour et d'humeurs en Belgique.

 

Etienne de MONTETY

DES HOMMES IRREGULIERS

Editions Perrin

ISBN 9782262064013-272 pages – 8 euros

 

Ce livre aurait pu s'intituler " Comment de vilains petits canards sont devenus des hommes ". Au travers de rencontres avec treize anciens légionnaires aux destins hors du commun, Etienne de Montety raconte l'expérience de la rupture totale et du rebond. Cette enquête offre une plongée dans le monde de la Légion étrangère d'hier et aujourd'hui. Une institution où se présentent des milliers de jeunes venus du monde entier, séduits par sa légende et sa réputation militaire, et désireux de servir sous le célèbre képi blanc. Pour eux, la Légion a été parfois un refuge, toujours une école et finalement une chance. Elle leur a permis de canaliser une énergie pour la mettre au service de leur accomplissement professionnel et humain. A une époque qui parle d'" ascenseur social en panne ", d'" intégration difficile ", autrement dit de fatalité, le destin de ces hommes, souvent venus d'ailleurs, montre que les jeux ne sont jamais faits.

Etienne de Montety est rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine. Il est notamment l'auteur d'une biographie d'Honoré d'Estienne d'Orves (Perrin) et a mené les entretiens entre Hélie de Saint-Marc et August von Kageneck, Notre histoire (Les Arènes). Son livre est le fruit de deux ans d'enquêtes et de rencontres dans le monde d'anciens soldats de la Légion étrangère

 

Dénis LEMASSON

NOUS TRAVERSERONS ENSEMBLE

Editions Plon –

ISBN 9 782259230377-395 pages – 20 euros

 

En plein Paris, Zaher, un jeune réfugié afghan, meurt poignardé sous les yeux de Luc, qui échoue à le réanimer. Pourquoi a t'il été assassiné ? Qui était-il ? Luc reconstitue le parcours de la victime et découvre, au fil de ses rencontres dans les rues de la capitale, le monde invisible des exilés.

A son enquête se mêlent les voix d'un gamin de Kaboul et d'un mystérieux traducteur afghan qui relatent leur stupéfiante odyssée pour rejoindre Paris. Luc en est convaincu : ce n'est qu'en comprenant l'histoire de ces destins brisés par la guerre qu'il approchera la vérité du meurtre.

Par ce roman choral tendu et poignant, Denis Lemasson, médecin et écrivain, qui a travaillé en Afghanistan pour Médecins sans Frontières, donne vie, voix et corps à un des enjeux majeurs de notre époque.

 

Claude   TORRACINTA

ROSETTE POUR L EXEMPLE

Editions Slatkine-

ISBN 9782832107171- 96 pages

 

Menacée d’arrestation en France, Rosette Wolczak franchit la frontière suisse le 24 septembre 1943. En raison de son âge et conformément aux directives fédérales, cette adolescente juive doit être accueillie. Or, le 16 octobre, elle est refoulée pour raison disciplinaire et avoir « outragé les mœurs ». Arrêtée par les Allemands, elle est déportée à Auschwitz. Elle n’en reviendra pas. Que s’est-il passé à Genève ? Qu’a-t-elle commis de particulièrement grave pour être renvoyée en France alors que les Allemands multiplient les arrestations ? Qu’a fait cette adolescente de quinze ans et demi pour justifier une mesure aussi cruelle à une époque où les militaires en poste à Genève n’ignoraient pas que les Juifs arrêtés étaient déportés vers l’Est? Claude Torracinta a voulu comprendre les raisons d’une décision arbitraire que rien ne justifiait. Il a mené l’enquête en Suisse, en France et en Allemagne. Il a retrouvé dans les archives les fragments d’une vie dont le destin tragique s’est joué à Genève en octobre 1943. Victime de l’antisémitisme de certains militaires et de la rigueur avec laquelle était appliquée la politique fédérale à l’égard de ceux qui tentaient de trouver refuge en Suisse, Rosette a droit à réparation. Septante-deux ans après sa disparition, ce livre lui rend justice.

 

Claude Torracinta a fait des études de sciences politiques et de sciences commerciales à l'Université de Genève et à Harvard. Enseignant de 1956 à 1959, puis journaliste à La Tribune de Genève dont il sera le correspondant à Paris, il rejoint la télévision suisse en 1969. Fondateur du magazine « Temps présent », producteur et présentateur de plusieurs autres émissions, il est nommé directeur de l'information et des magazines de cette chaîne. Il est l'auteur de plusieurs films historiques dont Genève, le temps des passions et Mémoires de la frontière. Titulaire de plusieurs prix internationaux de télévision, il est fait Chevalier des Arts et lettres par le gouvernement français. Nommé par le Conseil d'État, il préside de 1994 à 2006, le conseil d'administration de l'Hospice général.

 

David ALEXANDRE - Philippe COEN - Jean-Marc DREYFUS

POUR EN FINIR AVEC MEIN KAMPF Et combattre la haine sur internet

Editions  Le Bord de l’Eau –

ISBN 9 782356874443-120 pages -10 euros

 

Préface de Dominique de la Garanderie

En janvier 2016, Mein Kampf tombe dans le domaine public, 70 ans après la mort d’Adolf Hitler. L’application du droit d’auteur permet la libre republication, dans la plupart des pays du monde, d’un texte de haine, d’un programme pour le totalitarisme, la Seconde Guerre mondiale et la Shoah. Pour en finir avec Mein Kampf analyse le contenu du livre d’Hitler, retrace son histoire méconnue, y compris son destin éditorial et juridique après la Seconde Guerre mondiale. Il se demande pourquoi Mein Kampf se vend encore dans de nombreux pays, parfois très largement. Comment faire face à sa republication, et à sa diffusion sur Internet, espace virtuel où les messages de haine sont torrentiels, dans leur variété même, depuis les insultes personnelles jusqu’à la vente d’ouvrages djihadistes ?

Plusieurs solutions sont analysées, pour finalement retenir l’idée d’une responsabilisation à la fois des éditeurs et des lecteurs. Les auteurs proposent ainsi l’insertion d’un avertissement pédagogique pour toute republication ou nouvelle traduction de Mein Kampf, ainsi que, de manière plus générale, l’affichage d’un label d’auto-modération sur les sites Internet. Cette initiative originale a retenu l’attention de nombreux acteurs du Web et d’institutions telles que l’UNESCO, le Conseil de l’Europe, le ministère des Affaires étrangères et le ministère de l’Éducation nationale.

L’originalité de cet essai tient au fait qu’il combine une réflexion historique à une analyse juridique. Il lie ainsi de nombreux sujets: la mémoire des crimes nazis, la résurgence de la haine, le rôle d’Internet dans la diffusion du racisme et de l’antisémitisme et l’adéquation du droit d’auteur à la situation contemporaine. Il offre enfin une réflexion plus générale sur la façon dont les démocraties peuvent se protéger, tout en garantissant la liberté d’expression.

 

 

David Alexandre, Philippe Coen sont avocats, juristes et animateurs de Respect Zone. Jean-Marc Dreyfus est historien.

 

Sélection du Prix de Littérature Politique Edgar Faure 2016

 

Le seul livre qui fait le point sur le retour de Mein Kampf et de sa haine extrême dans le domaine public, notamment en ligne et explique la force du contre-discours, et d’un label anti-haine original, initié par les auteurs.

 

 

Stephanie  MAUPAS

LE JOKER DES PUISSANTS

Editions Don QUICHOTTE –

ISBN : 978-2-35949-510-2- 450 pages  - 24 euros

 

En cet hiver 2006, les juges de la jeune Cour pénale internationale préparent au secret un mandat d’arrêt contre le chef de guerre Thomas Lubanga. En mousquetaire de la justice internationale, le juge Claude Jorda tire son fleuret et porte l’une de ses bottes favorites contre le procureur, Luis Moreno Ocampo. « Où va le bureau du procureur ? demande-t-il sans masquer son impatience. Nous sommes au début de cette Cour. C’est une question qui me tient à cœur, qui nous tient à cœur. Avez-vous l’intention de poursuivre des personnes qui ont une responsabilité nationale ou allez-vous en rester à des personnes qui ont des rôles de chef de milice ? » Le bretteur sait toucher là où ça fait mal.

Et a raison de s’inquiéter.

Comme le milicien Lubanga, condamné à 14 années de prison, les chefs d’État ciblés par la CPI, bâtie en 2002 sur la promesse d’un monde libéré de l’impunité, devaient être placés hors-jeu par plus puissants qu’eux, mais ont connu d’autres fortunes. Au terme d’une âpre bataille, le président kényan Uhuru Kenyatta a été auréolé d’un non-lieu, le libyen Mouammar Kadhafi a choisi de mourir à Syrte plutôt que moisir à Scheveningen, et le Soudanais Omar el-Bachir continue de mener à la trique sa guerre au Darfour, sous l’œil des satellites-espions de la star hollywoodienne George Clooney. Le héros de Nespresso y traque en live des preuves de crimes contre l’humanité.

Se rêvant en Thémis au chevet d’après-guerres et suspendant son glaive sur le crâne des bourreaux, la CPI s’est ainsi vite transformée en arme diplomatique à l’usage des puissants, qui apposent leur label sur le bien et le mal.

 

Le roman vrai d’« une justice borgne, qui, avec une prudente lâcheté, ne regarde que les crimes des peuples en déroute et oublie ceux des nations qui imposent leur domination ».

Journaliste indépendante, Stéphanie Maupas a sillonné les prétoires de la justice internationale pendant plus de quinze ans pour Le Monde, notamment. Elle est l’auteure de Juges, bourreaux, victimes (2007).

 

 

 

 

 

 

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -