Livre-Shalom Bwana - La saga des Juifs du Congo-par Moïse Rahmani
Shalom Bwana - La saga des Juifs du Congo
A mon épouse rencontrée fort
heureusement sur les rives du Congo.
Moïse Rahmani

Prologue
sommaire
Histoire
Shalom
La
Les
Commander
Commander
Prologue
Table de matières
Un peu d'histoire
Remerciements
La presse en parle
Les lecteurs nous ecrivent
Presentations publiques
Où le commander

Les Editions Romillat, 17 rue Pascal, F-75005 PARIS (romillat@romillat.fr) publient, dans leur collection Terra Hebraica, " Shalom Bwana, la saga des Juifs du Congo" de notre rédacteur en chef Moïse Rahmani. (ISBN 2-87894-052-0, Euros 22)

Cher Monsieur Rahmani,

Je vous remercie de l'envoi de votre Saga des Juifs du Congo . Je l'ai lue avec un vif intérêt en appréciant les informations que vous donnez sur l'histoire des Juifs du Congo ainsi que l'humour avec lequel vous écrivez à l'occasion.

Votre oeuvre a évoqué pour moi les multiples voyages que j'ai fait dans cette ancienne colonie belge. J'ai eu le privilège de la visiter dès l'année 1952 au terme d'un voyage qui m'avait conduit à travers le Sahara, d'Alger à Douala. Le président René Cassin m'avait encouragé alors à poursuivre ma route jusqu'au Congo Belge peuplé alors par de nombreux anciens élèves de l'Alliance israélite universelle. L'accueil que j'y reçus fut pour moi inoubliable. Maurice Alhadeff se proposa spontanément pour fonder un comité des anciens élèves de l'Alliance.

Cette fondation me conduisit à Léopoldville, à Luluabourg, à Usumbura, à Costermansville, à Elisabethville, à Stanleyville et jusqu'en Rhodésie. Auprès de Maurice Alhadeff, des Israel, des Benatar s'étaient toutes mobilisées pour répondre à l'appel de l'Alliance. Leurs cœurs étaient encore endeuillés par les tragédies de la Shoah, lourdement ressenties et plus spécialement par les communautés grecques dont nos amis étaient originaires.

Pour moi, les pages que vous écrivez dans votre Shalom Bwana correspondaient à des souvenirs vécus. Grâce à vous, j'ai revécu les voyages que j'ai faits à cette colonie qui devait devenir l'actuel Etat du Zaïre. Vous êtes le premier écrivain qui ait jeté les bases d'une histoire des juifs en Afrique noire, dont je redécouvrais le visage grâce à vos amis congolais. Par la suite, j'ai accompagné plusieurs de nos amis dans leur destin déchiré par la fin du Congo belge et la naissance du Zaïre indépendant. Il fallait qu'ils quittent ce pays livré à tant d'épreuves pour refaire leur vie en Belgique, en Europe et souvent aussi en Israël.

Il fallait garder la mémoire de cet épisode tourmenté de l'histoire de ce siècle. Je vous félicite d'en avoir pris l'initiative et d'avoir réalisé votre œuvre avec fidélité et talent. Mes vœux de succès vous accompagnent, ainsi que votre œuvre.

Bien amicalement à vous,

 

André Chouraqui .