Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Sale Juif, sale Nègre, la France aux Français. Lettre à Nice-Matin du 24 novembre 2006

    MENU    

 

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Monsieur le Rédacteur en Chef,

L'incident dramatique d'hier soir, lors du match de football entre le PSG et Hapoel de Tel Aviv, est relaté par toute la presse unanime à mentionner que des supporteurs du PSG s'en étaient violemment pris à un jeune Israelien (ou Juif). (Nice Matin du 24 novembre page 20, en ligne au http://www.nicematin.fr/essentiel_quotidien.php page 2)

Il semblerait que les supporteurs "israéliens" n'aient pas été très présents dans les tribunes, selon la presse, bien moins nombreux en tous les cas que les sympathisants juifs de l'Hapoel. Il est hélas frequent que des journaux, et non des moindres, amalgament les deux : juif = israelien. Dommage que votre journal n'échappe pas à cette regle.

En légendant la photo "des échanffourées ont opposé des supporteurs parisiens aux israéliens" vous tentez de désinformer et d'amoindrir, sinon de disculper la responsabilité de cette horde de cent cinquante supporteurs (!) du PSG s'attaquant à un Israelien (ou un Juif). Sans doute ce dernier les avait-il narguées !

Dans le corps de l'article vous annoncez que "les forces de l'ordre sont intervenues afin de faire cesser les bagarres".
Une lecture rapide laisserait penser à des bagarres entre supporteurs des deux groupes alors que nul ne les mentionne : ni la presse ecrite, ni la radio, ni la télévision. Les bagarres étaient entre les cent cinquante téméraires partisans du PSG qui s'attaquaient, hardiment à ce Juif-Isralien protégé courageusement par ce policier.

Nice Matin ne fait nul état des insultes racistes : "sale Juif, sale Nègre, la France aux Français"...

Cet incident est dramatique, je l'ai dit. Faut-il en diminuer la gravité en rajoutant une large couche de désinformation.

Avec mon incompréhension, veuillez agréer, Monsieur le Rédacteur en Chef, mes salutations attristées.

Moise Rahmani
Ecrivain

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -