Accueil - sefarad.org

Moïse Rahmani

Banalisation des SS. Lettre du 11 août 2006 à La Libre Belgique

    MENU    

 

SEFARAD.org
Moïse
Billet humeur
Ouvrages
Livres
Réaction
Belsef
DONS

Page PRECEDENTE


Messieurs, Dans le chapeau consacré à l'écrivain allemand (http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&subid=91&art_id=300781) une phrase m' a choque : Après l'avoir caché pendant soixante ans, le Prix Nobel de Littérature a fini par avouer
C'est ce silence qui choque les Allemands, plus qu'un enrôlement qui allait de soi.
D'aucuns parlent de la fin d'une institution morale, icône de la gauche allemande.

D'apres vous, l'enrôlement dans la Waffen SS allait de soi. C'était normal, donc, pour un Allemand, de s'enrôler dans les SS. En écrivant cette phrase, vous banalisez les SS.

Je pousse le raisonnement plus loin : Donc la création des camps de concentration, d'extermination, les chambres a gaz, Auschwitz, allaient de soi !

je pousse le raisonnement encore plus loin : le massacre des Arméniens, celui des Khmers rouges, celui des Tutsis, le Darfur : tout cela "va de soi"

Vous avez une drôle de façon d'informer les gens. Une drôle de façon de réecrire de l'histoire

Moise Rahmani

réponse de la Libre Belgique (17 août 2005)

Monsieur, Nous avons lu avec beaucoup d'attention votre courriel au sujet d'un article sur Günter Grass.

Nous vous remercions pour votre interpellation que nous transmettons à l'auteur de l'article. Nous vous présentons nos excuses si certaines phrases vous ont choqué.

Bien à vous.

LA LIBRE BELGIQUE
LA REDACTION EN CHEF

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au site sefarad.org -